Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Les Restos du Cœur ouvrent ce jour leur 29e campagne hivernale contre la misère et la précarité toujours plus présentes dans la France d’aujourd’hui.


Pauvreté en  France : "il faut résoudre le problème à la source !"
Après 960.000 personnes aidées et 130 millions de repas servis lors de l'hiver 2012-2013, l'association créée par l’humoriste Coluche en 1985 est en train de devenir un service public à destination des pauvres et des nécessiteux. Il palie par cette initiale l’échec de la politique française depuis 30 ans !

Rappelons que Coluche a monté cette opération après quatre années désastreuses de gestion socialiste et qu’à partir de 1985 la droite a gouverné 14 ans et la gauche 12 années. Avec 9 millions de pauvres et une hausse sans précédent du chômage, la France connaît une situation sociale chaotique dont la gauche et la droite portent la responsabilité !

Circonstance aggravante, le programme européen d'aide alimentaire dont bénéficiaient 18 millions d’Européens sera supprimé l'an prochain, alors que la politique européenne ultralibérale et financiariste conduit notre économie à la ruine et par voie de conséquence jette de plus en plus de nos compatriotes à la rue. Pour les Français, c’est donc la double peine, plus nous contribuons au budget européen, moins l’Europe nous aide et plus elle nous appauvrie !

Nous demandons donc la mise en place d’une véritable politique économique et sociale à destination des Français les plus démunis. Cet effort passe par une contestation du système européen de Bruxelles, par le redressement industriel de la France, par l’adoption d’un plan de réindustrialisation fondé sur le protectionnisme raisonné et par la mise en place d’un patriotisme économique.

Communiqué de Louis Aliot, Vice-président du Front National.

La consultation fiscale de Jean-Marc Ayrault doit englober la question de l'austérité et de l'euro

La consultation lancée ce jour par Jean-Marc Ayrault ne doit pas se limiter au seul sujet de la fiscalité si elle ambitionne autre chose que d'être un simple écran de fumée.

Cette consultation sera utile si elle englobe la question de l'austérité imposée par la zone euro, au nom de l'euro. En effet, le niveau de l'impôt en France et dans nos pays dépend très directement de la politique d'austérité imposée aux Etats membres de la zone euro pour renflouer la monnaie unique à tout prix.

On ne peut discuter efficacement de la fiscalité en France si on ne discute pas de l'austérité et du coût abyssal de l'euro.
Hyperfiscalité et injustice fiscale sont les deux conséquences directes de la politique de la zone euro, reprise servilement par des gouvernements complices de gauche et de droite. L'euro et l'austérité plombent notre croissance et nos dettes publiques, et se traduisent par une escalade fiscale : il serait anormal de ne pas en débattre.

En outre, nous rappelons notre demande d'être consultés par le premier ministre, au nom des principes démocratiques et républicains les plus élémentaires.

Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Lundi 25 Novembre 2013 à 09:48 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr
















Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub