Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



6 lieux de plein air situés en centre-ville ont été sélectionnés afin d’accueillir les groupes et le public. Les concerts seront joués plusieurs fois afin de satisfaire le plus grand nombre de spectateurs, dans le respect des jauges. Des concerts à apprécier assis, avec masque, distanciation et selon les places disponibles (sans réservation). Organisés avec l’aide de l’association des bénévoles des Olonnes, ces événements musicaux sont gratuits et ouverts à tous.



LE PROGRAMME
Lundi 21 juin 2021

1. Jardin du Tribunal – Promenade de l’Amiral Lafargue

18H et 19H15 - DIRTY DANCE SWING / 45 min - Swing

20H30 et 21H30 – SGT. PEPPER / 45 min - Reprises rock Beatles



2. Cour de l’École des Jardins – 21 rue des jardins

19H15 - MÉFIE-TOI DU CHAT / 30 min - Jazz New Orleans

20H30 et 21H30 DES LIONS POUR DES LIONS / 35 min - Fanfare rock



3. Cour du Cool Café – 34 rue de l’Hôtel de ville

18H15 et 19H15 -LA GAMMINE / 35 min - Chanson

20H30 et 21H30 OBSCUR FEUILLAGE / 40 min - Chanson



4. Cour de l’École du Centre – Avenue Carnot

19H30 et 20H30 - LAZCAR VOLCANO / 30 min - Fanfare Latine

21H30 BIG JOANNA / 30 min - Fanfare Ethio-jazz



5. Cour de l’Institut Supérieur de Tourisme – 47 rue de l’Ancienne Sous-Préfecture

18H et 19H - LILY HARVEST / 35 min - Folk pop

20H30 et 21H30 - BOBAZAR DANS L’SOUFFLET / 40 min – Musique du monde



6. Cour du Château Saint-Clair (Tour d’Arundel) – Place Maraud

18H ET 19H15 – TIRAMISWING / 40 min - Jazz swing

20H30 et 21H30 - IDLE FINGERS / 40 min - Pop folk rock
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Dimanche 13 Juin 2021 à 09:12 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

L'été sera littéraire aux Sables d'Olonne !
Découvrez les 7 ouvrages en lice pour la première édition du "Prix du Livre de Plage".
✅ Révélation du lauréat le 12 juin 🏆
✅ Le 13 juin séance de dédicaces sur le remblai, en présence de Jean-Christophe RUFIN, Académicien et Président du Jury 2021 du "Prix du Livre de Plage"
La Ville des Sables d’Olonne et le Figaro-Magazine, avec le soutien de la Fondation Minerve - Institut de France, ont créé “Le Prix du livre de plage ”, qui récompensera chaque année l'ouvrage à ne pas manquer au cours de nos lectures estivales.
Voici les 7 ouvrages sélectionnés par le Jury pour cette édition 2021 :
• Silence radio de Thierry Dancourt, Éditions La Table Ronde
• Les Terres promises de Jean-Michel Guenassia, Éditions Albin Michel
• Les Heureux du monde de Stephanie des Horts, Éditions Albin Michel
• Sœurs de sable de Stéphane Héaume, Éditions Rivages
• Ces Lieux qui ont fait la France de François-Guillaume Lorrain, Fayard
• L’Étoile des frontières de Alfred de Montesquiou, Editions Stock
• Être Cary Grant de Martine Reid, Gallimard
Rendez-vous le 12 juin pour connaître le lauréat et le 13 pour une séance de dédicaces sur le remblai
Plus d'infos très prochainement…
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mardi 1 Juin 2021 à 07:45 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Faune sauvage: un loup identifié en Vendée du côté de Jard-sur-Mer
Le 14 mai 2021 matin, un canidé a été pris en photo sur la commune de Jard-sur-mer par un dispositif de piège photo visant à assurer un suivi de la faune sauvage. La photographie et les détails de cette observation ont été transmis à l’Office français de la biodiversité (OFB) en charge de l’animation du réseau loup au niveau national qui a pu
authentifier cette observation comme étant celle d’un loup gris (Canis lupus lupus). Plusieurs dommages ont été recensés par le gestionnaire du site NATURA 2020 qui a informé les services de l’OFB. Un dispositif de surveillance et d’accompagnement a été mis en place sur le secteur concerné en lien avec la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM). Cette espèce est protégée sur l’ensemble du territoire métropolitain. Toute destruction est
interdite et punie par la loi d’une amende et d’une peine de prison. C’est un animal discret et craintif qui ne représente pas de danger pour l’homme. Si la rencontre du loup en Vendée pourrait être la première depuis plus d’un siècle, l’espèce est connue pour sa grande capacité de dispersion, notamment pour les jeunes individus en phase de recherche de territoire. Ainsi, depuis sa réapparition dans les Alpes du Sud en 1992, le loup a parcouru des territoires aussi éloignés que les Pyrénées, la Lorraine, la Bourgogne, la Somme ou encore la Nouvelle Aquitaine. Ce type d’observation fortuite et isolée de loup peut avoir lieu dès l’automne. Cette saison correspond en effet à une étape importante du cycle biologique de l’espèce qu’on appelle la dispersion : A cette période, les jeunes nés au printemps prennent pleinement leur place au sein du groupe, contraignant d’autres individus à quitter la meute pour chercher
un nouveau territoire où s’établir. Ces individus peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de se fixer, et ceci en quelques jours (distances de dispersion pouvant atteindre plus de 800 km de son lieu de naissance).

Le déplacement par 9 bonds : est caractéristique de l’espèce. Le nouveau territoire d’installation peut être séparé de la meute d’origine de plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres, laissant des espaces vides qui peuvent être occupés par la suite. Ceci explique notamment certaines observations isolées, comme en Vendée, loin des zones de présence permanente connues. Ces individus en phase de dispersion peuvent séjourner de quelques jours à plusieurs mois dans un secteur avant de le quitter. La rapidité de déplacement et la discrétion de cet animal d’un point à un autre fait que l’espèce peut facilement passer inaperçue le long de son trajet de dispersion. Mandaté par le ministère en charge de l’environnement pour le suivi du loup, l’OFB – établissement public de l’État – dispose d’un maillage territorial d’agents spécialement formés à la reconnaissance des indices de présence du loup et aux expertises de constats
d’attaques sur animaux sauvages ou bétail domestique, y compris dans la totalité des départements de la région Pays de la Loire où la présence de cette espèce protégée est occasionnelle.
Toute observation suspecte de grand canidé ou tout constat d’attaque sur animaux sauvages ou bétail domestique doit être rapidement signalé au service départemental territorialement compétent de l’OFB (service départemental de Vendée : 02 51 30 94 56 – sd85@ofb.gouv.fr).
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Samedi 29 Mai 2021 à 06:54 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

La remise des prix du Vendée Globe
31 des 33 skippers du 9e Vendée Globe étaient là, aux Sables-d’Olonne, pour la cérémonie de clôture qui a vu Yannick Bestaven (Maître-CoQ) recevoir l’hommage au vainqueur, et qui a aussi connu deux annonces : la 10e édition partira le 10 novembre 2024 mais, auparavant, une fête populaire aura eu lieu avec les marins et leur public aux Sables-d’Olonne le samedi 25 septembre 2021 ! La 9e édition a trouvé son épilogue samedi 22 mai dans l’espace des Atlantes, aux Sables-d’Olonne. Ce point final n’a évidemment pas ressemblé à ce qu’il aurait pu être, contexte sanitaire oblige, mais la flotte n’a pas boudé son plaisir à se retrouver et à partager ses souvenirs encore tout chauds. 31 des 33 skippers engagés sur le 9e Vendée Globe ont pu se déplacer. Seuls Boris Herrmann (Seaexplorer – Yacht Club de Monaco) et Alex Thomson (HUGO BOSS) n’ont pu se déplacer. Pour Yannick Bestaven (Maître-CoQ) cette journée a débuté dans une ambiance tout hollywoodienne puisque le vainqueur 2020-2021 est venu apposer l’empreinte de ses mains sur une plaque sur le Remblai aux côtés d’Armel Le Cléac’h (2016-2017) à qui il succède au palmarès, de François Gabart (2012-2013), Michel Desjoyeaux (2000-2001, 2008-2009), Vincent Riou (2004-2005), Christophe Auguin (1996-1997), Alain Gautier (1992-1993) et Titouan Lamazou (1989-1990). Puis vint l’heure de la grand-messe : une émission TV d’une heure et demi, diffusée sur le site vendeeglobe.org, les réseaux sociaux et TV Vendée. Cette émission se sera attachée à raconter la formidable épopée collective servie par les 33 acteurs d’un scénario fou. Et si ce n’est pas une surprise, le constat reste touchant : les émotions affleurent sitôt qu’on évoque les moments forts de ces 33 aventures. Une casse qui pousse un favori à changer sa manière de voir son tour du monde (Jérémie Beyou) ; un voyage initiatique (Clément Giraud) ; une rencontre avec soi (Clément Giraud) et… soi-même, selon Sébastien Destremau ; une fusion avec la nature (Alexia Barrier), une bataille épique, un naufrage et un sauvetage, une ligne d’arrivée, une victoire sont autant de souvenirs greffés à jamais dans l’esprit des marins comme dans celui du public. Et si le manque commence à se faire ressentir pour tous, beaucoup espérant refaire un tour du monde en solitaire, notons que la date du prochain départ a été annoncée : le 10e Vendée Globe s’élancera le dimanche 10 novembre 2024 à 13h02 ! Par ailleurs, parce que les contraintes sanitaires ont privé le Vendée Globe d’une partie de sa dimension populaire, le Département de la Vendée, la Ville des Sables-d’Olonne, les partenaires et les skippers donnent rendez-vous au public le samedi 25 septembre pour célébrer les héros du Vendée Globe et faire, on l’espère, une belle fête populaire !
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mardi 25 Mai 2021 à 04:55 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Covid 19 : point sur la situation en Vendée
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Jeudi 20 Mai 2021 à 05:32 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Quels sont les centres de vaccination ouverts en Vendée pour le week-end prolongé ?
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Jeudi 13 Mai 2021 à 06:40 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Ce vendredi 5 mars à 08 heures 35 minutes et 46 secondes (heure française), Ari Huusela a franchi la ligne d’arrivée des Sables-d’Olonne après 116 jours, 18 heures, 15 minutes et 46 secondes de course autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, à la 25e place, 36j 14h 31min après le vainqueur. Le skipper de Stark avait pour ambition d’être le premier Finlandais à boucler le Vendée Globe, c’est fait ! Avec l’arrivée de « Super Happy Ari » se ferme la ligne d’arrivée de ce 9e Vendée Globe.


Ari Huusela, 25e du Vendée Globe !
L’AMBIANCE

Après avoir longé l’île d’Yeu, peut-être bien pour un dernier plaisir à la conclusion de son dernier bord par le nord du golfe de Gascogne, Ari Huusela s’est présenté sur la ligne d’arrivée ce vendredi matin, un tout petit peu plus tôt qu’il l’imaginait. On salue toujours le chef de bord quand l’avion rejoint le tarmac plus tôt qu’annoncé… Il faisait beau, frais, et un simple et joyeux cortège a accompagné le skipper jusqu’à la ligne d’arrivée.

LA COURSE D’ARI

Le contrat que le pilote de ligne avait passé avec lui-même, ainsi que ceux qui l’ont entouré, était clair : il se devait d’aller au bout de ce tour du monde, parce qu’il était clair, avant le départ, qu’il ne s’accorderait qu’une chance de tenter l’aventure.

Ingénieur aéronautique devenu pilote de ligne, passionné de course au large depuis sa première traversée de l'Atlantique en Mini650 en 1999, Ari Huusela est devenu le premier skipper d'une nation nordique à terminer le Vendée Globe. Sa 25e place importe infiniment moins que son statut de « finisher », et peu importe que les jours aient pu paraître longs parfois, le Finlandais mérite qu’on universalise le surnom qu’il s’est attribué : « Super Happy Ari ». Au pire, au plus fort de la déprime, lorsque les galères se sont amoncelées sur son bateau, a-t-il concédé qu’il n’était que « happy ». « Je ne suis pas du tout soucieux du fait d’être dernier, disait-il encore il y a quelques jours. Je suis juste super content d’être dans la course et d’être là où je suis. Je savais que je serais loin des autres, et l’essentiel était de terminer, avec un bateau solide et qui reviendrait en bon état ».

Très longtemps au contact d’Alexia Barrier (TSE-4MyPlanet), le pilote n’a perdu contact avec la défenderesse de la terre que lors des quinze derniers jours quand, entrée la première dans la zone de hautes pressions du sud des Açores, la 6e navigatrice à finir un tour du monde cette année en solitaire a creusé l’écart, Stark restant encalminé dans l’ouest de l’anticyclone.

Quelques moments de son épopée le marqueront peut-être plus que d’autres. L’épouvantable orage sous lequel il s’est enferré dans le pot au noir, à l’aller ; la traversée vers l’Afrique du Sud, sous grande voile d’avant et au contact de Clément Giraud et Sébastien Destremau ; le méchant système dépressionnaire qui le secoue au cap Leeuwin et lui fait affronter plus que la limite qu’il s’était autorisé à défier : 30 nœuds de vent, et les routages calés sur cette limite pour ne pas abîmer le bateau ; la tempête à l’ouest du cap Horn, qui lui fit essuyer des vents de 40 à 50 nœuds, loin de sa zone de confort – mais qui est réellement dans le confort, au Cap Horn ?

Le point d’orgue d’un amour du large

Finir ce Vendée Globe, c’est pour le pilote de ligne le point d’orgue d’une carrière au large entamée en Mini à la fin des années 90. En 1999, sur un 650 dessiné par son compatriote Kamu Strahlmann (ministe en 1997), Ari s’était classé 13e, juste derrière un certain Yannick Bestaven. Plus tard, il a racheté l'ancien Aberdeen Asset Management, conçu par Andrew Cape, mené par Sam Davies lors de la Mini en 2001, pour une 11e place. Privé, pour des raisons qu’il ne comprend toujours pas, de l’édition 2003, Huusela a vendu le bateau à Isabelle Joschke et l’a aidée à prendre le départ. Après une nouvelle Mini en 2007, après avoir également régaté en F18, il a pris le départ de la Route du Rhum sur un Pogo40 dans la classe Rhum, et a pris la 9e place. Restait à conquérir le Vendée Globe, sur le plan Owen Clarke qui eut pour premières couleurs cette de Aviva et pour skipper Dee Caffari (2008-2009). Il y a deux ans, enfin, Ari Huusela faisait équipe avec Mikey Ferguson sur la Transat Jacques Vabre (26e), pour prendre le temps de comprendre le bateau et d’en dominer l’essentiel.

Son aventure aura connu une résonnance épatante. En Finlande, porté par son partenaire, Stark, avec lequel il a emporté trois prix de sponsoring, Ari Huusela a peut-être suscité d’autres vocations. Une de ses plus belles victoires, sans doute, pour ce marin de 58 ans devenu un héros dans son pays.
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Samedi 6 Mars 2021 à 11:31 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

1 2 3 4 5 » ... 314















Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub