Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Didier Gallot en compagnie de Brigitte Tesson, première adjointe
Didier Gallot en compagnie de Brigitte Tesson, première adjointe
Hier, lors du dépouillement des votes, les Chaumois et les Sablais sont restés en haleine jusqu'à la fin des résultats. Et c'est avec 80 voix d'avance que Didier Gallot, ancien juge divers droite, arrive en tête devant Yves Roucher, l'un des trois candidats soutenu par l'UMP en Vendée.
"Nous sommes heureux ce soir, c'est une victoire. Dès demain, nous allons nous mettre au travail pour rendre aux Chaumois et aux Sablais ce qu'ils viennent de nous donner", exprime Didier Gallot. "Nous allons rapidement réunir les services. C'est un immense chantier qui nous attend."

Didier Gallot élu avec 3453 voix, soit 42, 66 %. Ses meilleurs scores ont été réalisés dans les bureaux de La Chaume avec 612 voix alors que son adversaire avait obtenu 499 voix.
Yves Roucher totalise 3371 voix, soit 41,64 %. Il était en tête dans trois des six bureaux. Il était en avance aux Sables avec 617 voix contre 589 pour Didier Gallot.

"Je vais siéger dans un premier temps. Après je verrai", annonce Yves Roucher. "Mon ambition est de faire passer les jeunes de la liste pour être dans l'opposition. Je souhaite bon vent à la ville des Sables d'Olonne."
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Lundi 31 Mars 2014 à 10:21 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Si François Hollande a clairement hier assumé une politique eurolibérale, sa conférence de presse a permis un autre aveu de taille, qui va bouleverser le débat politique français : l'existence dans notre pays d'un parti unique qui regroupe le PS et l'UMP.
Cet aveu était d'une grande clarté dans la bouche même du chef de l'Etat, qui a assumé vouloir réussir ce que Nicolas Sarkozy aurait voulu continuer à faire, ajoutant que le débat politique français devait se faire entre "un centre-droit" et un "centre-gauche", tous deux européistes, ultra libéraux et antinationaux.

Les réactions de l'UMP à cette conférence de presse ont confirmé sans ambiguïté l'aveu du parti unique. Jean-François Copé a revendiqué la paternité du projet de François Hollande. Des personnalités aussi éminentes de ce parti que Jean-Pierre Raffarin ou Bruno Lemaire ont fait publiquement savoir leur grande satisfaction.
Côté PS, le sénateur André Vallini a eu hier soir cette formule très explicite : "L'UMP en rêvait, le PS va le faire"...

Après de telles effusions, qui traduisent une identité totale d'analyses et de convictions entre PS et UMP, il ne sera plus possible à ces deux partis de jouer, de mettre en scène une opposition factice entre eux.

Face au parti unique UMPS, enfin assumé et auquel Jean-Louis Borloo et son UDI demandent déjà à se greffer, les Français n'ont qu'une seule alternative : celle des patriotes du Front National et du Rassemblement Bleu Marine.
Puisque la politique du parti unique est la parfaite continuité de la politique déjà menée depuis des années sous Sarkozy puis Hollande, son échec est certain.
Le parti unique c'est la dictature de moins en moins douce dans laquelle la caste veut enfermer le pays. Les Français s'en libéreront en le dévoilant au grand jour et en lui tournant le dos.

Communiqué de Marine Le Pen.
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mercredi 15 Janvier 2014 à 14:27 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

L'annonce du plan social frappant les salariés de La Redoute, prévoyant la suppression de plus de 1200 postes soit la moitié des effectifs du groupe, est une nouvelle socialement terrifiante mais hélas attendue.

L'inaction du gouvernement sur ce dossier ne laissait en effet rien présager de bon. Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, a tout simplement disparu des écrans sur ce sujet, révélateur de sa totale impuissance.

Sur le fond, les problèmes de La Redoute sont symptomatiques de cette absence de stratégie économique et industrielle de l'Etat, lequel aurait dû anticiper et accompagner la transition économique des entreprises du secteur de la vente à distance, fortement impactées par l'évolution rapide de la technologie et le développement du commerce en ligne.

Cette absence de stratégie globale au sommet de l'Etat explique nombre des difficultés de notre pays. Nous avons des ministres figurants, sans pouvoir, et donc sans capacité d'intervention réelle sur l'économie.

Le pouvoir se trouve aujourd'hui à Bruxelles, il est impératif de le récupérer.

Communiqué du Front National.

Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Jeudi 9 Janvier 2014 à 16:15 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Il semblerait que les mairies ont eu à gérer dans les tous derniers jours de 2013 des demandes d’inscription sur les listes électorales…formulées par des Roms !

C’est là un effet secondaire de l’ouverture totale de nos frontières, qui a permis à des dizaines de milliers de roms de s’installer, souvent dans la clandestinité, sur le territoire français. Tout cela a été renforcé par le droit de vote des étrangers communautaires aux élections municipales françaises.

Il est facile d’imaginer le poids que représenteront bientôt ces populations en provenance de Roumanie et de Bulgarie sur le corps électoral français, puisque depuis le 1er janvier 2014, elles ont la possibilité de travailler dans toute l’Union Européenne sans aucune restriction, ce qui va constituer un appel d’air considérable.

Face à une immigration de plus en plus revendicatrice, nous invitons bien évidemment les Français à occuper le terrain lors des prochaines élections municipales et à se déplacer massivement dans les bureaux de vote.

Communiqué de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National.
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Lundi 6 Janvier 2014 à 13:10 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a augmenté de 17800 personnes en novembre. Et si l'on regarde les catégories A+B+C, il y a une hausse importante en seulement deux mois, et sur l'année elle est de près de 6%. La courbe du chômage est donc loin d'être inversée, elle suit en fait la même pente depuis des années, une pente dramatique.

François Hollande a tout fait pour essayer de parvenir à une baisse artificielle du nombre de chômeurs (radiations, utilisation sélective des statistiques, augmentation massive des emplois aidés, etc.).

Il est consternant de voir que malgré tout ça, la hausse réelle du chômage est trop forte pour pouvoir être maquillée statistiquement en une baisse. En réalité, le chômage de masse continue de progresser en France, et continuera de monter en 2014. Cela fait maintenant dix ans que le chômage augmente, inéluctablement, et que, gouvernement PS, ou gouvernement UMP, rien ne change.

Notons que les emplois aidés sont une rustine qui coûte très cher à la France. François Hollande endette donc notre pays, via les milliards dépensés pour les emplois aidés, à la seule fin d'embellir les chiffres de l'emploi, à la seule fin de la communication gouvernementale, ce qui est très coupable.

On ne crée pas d'emplois sans croissance. Et l'on n'aura jamais de croissance, quoiqu'en dise l'UMPS, si l'on accepte pas une nouvelle voie économique : protections aux frontières, fin de la monnaie unique, patriotisme économique, fiscalité plus juste et plus efficace..
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Samedi 28 Décembre 2013 à 18:06 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Loi de Programmation 2014-2019 : la casse de notre défense continue….
Comme on pouvait s’y attendre, la Loi de programmation 2014-2019 pour la Défense, qui a été adoptée hier, entérine un nouveau recul des moyens en personnels et en matériels affectés à nos forces armées.
Les dépenses programmées de 190 milliards d’euros courants sur 6 ans représentent une nouvelle réduction de plus de 10 milliards en euros constants par rapport au budget actuel. De plus, cette prévision tient compte, de plus en plus, de « ressources exceptionnelles » sensées être versées chaque année à la défense et provenant du Programme d’investissement avenir, ou des cessions immobilières et de bandes de fréquences dont les revenus ne sont pas garantis. Ces hypothétiques ressources permettent au Ministre de la Défense de sauver les apparences alors que d’un autre côté on vient de ponctionner la Défense de 650 millions d’euros de crédits d’équipement sur le collectif budgétaire 2013, ce qui compromet déjà les commandes de matériels …
Les conséquences pour notre défense sont extrêmement inquiétantes. Cette diminution très sensible des ressources affectées entraine inéluctablement une baisse des moyens. Une nouvelle réduction des effectifs de 23 500 personnes vient s’ajouter aux baisses déjà prévues par la Loi précédente et au total ce sont 34 000 hommes et femmes de la Défense qui vont disparaitre dans les 6 ans. Au niveau des équipements cette loi de programmation entérine en outre des réductions de format très sensibles dans les trois armées. Notre industrie de Défense et les nombreuses PME associées vont en subir inévitablement le contrecoup.
Pour le Front National, la casse de notre outil de Défense, initialisée sous Sarkozy, continue et s’amplifie. Le moment approche où nos forces, malgré le courage, le professionnalisme et la disponibilité de nos soldats, marins, et aviateurs, ne pourront plus assurer, faute de moyens, leurs missions de défense au service du pays en métropole et dans les DOM/COM, et la protection de notre patrimoine maritime mondial. Comme le demandait déjà Marine le Pen dans son programme de 2012, il est indispensable de faire l’effort nécessaire, en opérant des choix et arbitrages budgétaires pour remonter notre effort de défense progressivement à 2% du PIB au profit de la Défense, pilier de notre indépendance et de notre souveraineté.

Communiqué de Jean-Yves Waquet, Conseiller politique "Défense" de Marine Le Pen.
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mercredi 4 Décembre 2013 à 15:37 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, était en déplacement en Vendée ce lundi 25 novembre 2013. Il s'était rendu à la Roche-sur-Yon puis à Mouilleron-en-Pareds et Mouchamps pour un hommage à Georges Clémenceau.
Plusieurs tags ont été découverts autour de la tombe de Clemenceau s'en prenant au ministre de l'intérieur avant sa venue en Vendée : "Valls casse-toi", écrit en lettres roses et bleues, ou, "On lâche rien", le slogan devenu cri de ralliement pour tous ceux qui réclament l'abolition de la loi Taubira portant sur le mariage pour tous.
Bruno Retailleau, président du conseil général de Vendée, a publié hier un tweet qui condamne cette exaction : "Les actes lamentables de vandalisme de la stèle Clemenceau a Mouchamps n'ont rien a voir avec nos convictions."
La Manif Pour Tous condamne également ces actes et le stipule sur son compte Twitter : "La ManifPourTous agit depuis 1 an dans le respect des personnes et des biens. Elle ne cautionne aucune dégradation."
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mardi 26 Novembre 2013 à 15:45 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

1 2 3 4 5 » ... 14














Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub