Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Class40 Groupe Picoty : Message de Jacques Fournier ce dimanche 13 novembre
"Salut les amis. Voilà une seconde nuit bien plus confortable que toutes les précédentes. Ce sera peut être aussi une des plus importantes pour la finalité de la course. Cette grosse zone sans vent plantée sur les cartes avec un gros H au centre imposait à chacun de finaliser son option pour son contournement. Depuis déjà plus de 24h00 les fichiers reçus et les simulations de route forçaient majoritairement pour un route Nord. Cette route Nord imposait de traverser des zones arides de vent et, dans ce cas, on n'aime pas faire confiance aux routages car ils sont souvent optimistes. Notre choix a été le sud mais avec un empannage le plus tard possible. A cette instant, nous avons confiance, mais c'est demain au premier pointage que l'on pourra en juger. Dans l'attente, nous voulons en profiter pour dire toute notre sympathie à ceux et à celles qui chaque jour s'intéresse à notre parcours et à nos petites émotions, nous savons que vous êtes très nombreux à vous planter devant votre écran pour suivre un petit point sur l'eau. Nous le sentons, toute cette énergie nous la percevons. Encore Merci les amis et pour remercier nos partenaires et nous leur offrons ce coucher de soleil. Bises. Faites de beau rêves et ne faites pas la gueule demain si on s'est planté !"
Team Picoty
Tags : Voile
Rédigé par Les Sables Info le Dimanche 13 Novembre 2011 à 20:56 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Class40 Groupe Picoty ce mercredi matin, 9 novembre.
Class40 Groupe Picoty ce mercredi matin, 9 novembre.
Après une semaine de course, 1300 milles parcourus (un petit tiers du parcours) et quatre dépressions, Jacques Fournier et Jean-Christophe Caso se retrouvent presque pour un nouveau départ, aux Açores, à la bagarre pour la troisième place avec Phoenix Europe Express, Avis Immobilier et 11h hour racing. Ce matin, la flotte des Class40 bénéficie d'une salutaire petite pause météo : 15 noeuds de secteur Ouest, un lever de soleil sur le magnifique archipel portugais…. Mais ce soir, la brise sera de retour avec le passage d'une nouvelle dépression dans le Nord des Açores. 25 à 30 noeuds établis, des rafales sous les grains, de fortes pluies : Jacques et Jean-Christophe à l'instar de leurs petits camarades de course commencent à connaitre la musique ! Enfin, à partir de jeudi, la Picoline va enfin pouvoir glisser sous des cieux plus cléments, à la faveur de brises portantes.…
Jean-Christophe Caso (Groupe Picoty) : «C’est plutôt actif et venté depuis le début. Pendant le passage de front ce matin, on a eu des grains à 40 nœuds. Maintenant on fait route vers le sud, on a toujours 30 à 35 nœuds, avec la mer qui correspond. C’est du saute-moutons, mais la laine des moutons est un peu dure quand on atterrit ! On va se mettre au régime de fronts, un le lundi, un autre le mardi ça suffit ! Hier soir pendant un petit moment de calme, on a réussi à se faire des bonnes pasta carbonara avec du parmesan et des toasts au foie gras. On essaie de prendre un peu soin de nous, mais je n’ose pas décrire l’état du bateau…»
A la question : Alors comment ca va vous? Le Groupe Picoty répond :
"Petite nuit paisible entre les îles de Tercera et de Sao Miguel. Après les dernières 24 h très agitées, cette petite pleine lune au milieu des îles est apaisante. A l'exception du feux de Ponta la Ferraria que nous pouvons apercevoir, ces îles nous rappelle le plaisir des escales que nous avons pu y faire et l'excellent accueil de ces iIiens perdus au milieu de l'Atlantique. Dommage, mais une petite escale aurait été bien venue. Ce n'est, malheureusement certainement pas l'avis des coureurs qui y sont contraints pour cause de casse. Ils y seront cependant bien reçus par Armando, que nous saluons. Ce matin, c'est plus belle la vie avec le soleil ! PS: si vous vous posez la question, au vue du fichier meteo ce soir c est rebelotte avec un nouveau passage de front, ainsi va la vie. Il va y avoir du sport !"
Résultat :
IMOCA
1 - Virbac Paprec 3 (Jean-Pierre Dick - Jérémie Beyou) : 2973,2 milles de l'arrivée
2 - Hugo Boss (Thomson - Altadill) : 12,3 milles du leader
3 - Banque Populaire (Armel Le CLéac'h - Christopher Pratt) : 38,2 milles du leader
Multi50
1 - Actual (Yves Le Blevec - Samuel Manuard) : 3542,1 milles de l'arrivée
2 - Maitre Jacques (Loïc Fequet - Loïc Escoffier) : 86,9 milles du leader
Class40
1 - Aquarelle.com (Yannick Bestaven - Eric Drouglazet):3467,6 milles de l'arrivée
2 - ERDF Des Pieds et des Mains (Damien Seguin - Yoann Richomme) : 94,2 milles du leader
3 - Phoenix Europe Express (Alran - Criquioche): 104,7 milles
Retrouvez le classement général ici
Tags : Voile
Rédigé par Les Sables Info le Mercredi 9 Novembre 2011 à 09:50 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Vincent Riou
Vincent Riou
PRB de Vincent Riou et Hugues Destremau, est contraint à l'abandon sur la Transat Jacques Vabre. La cloison étanche s'était cassée dans la nuit de dimanche à lundi, et l'escale aux Açores n'a pas pu permettre de réparer dans les temps. L’hécatombe continue dans la Transat Jacques Vabre. Ils ne sont désormais plus que neuf après l’abandon de PRB ce mardi matin. Très pessimistes lundi, Vincent Riou et Hugues Destremau ont dû se rendre à l’évidence. Ils ne peuvent pas continuer l’aventure. « Au mieux, il faut trois jours de boulot pour faire une réparation correcte. Je ne souhaite pas faire une réparation à la va vite qui ne sera pas suffisamment sécurisante pour le reste de la course. Et cela nous obligerait à repartir bien trop tardivement pour nous battre avec les autres. Nous ne pouvons donc poursuivre la course dans de bonnes dispositions. Nous n’avons pas d’autre choix que celui d’abandonner », a expliqué Riou, qui avait terminé 4eme de la course en 2003. L'architecte du bateau et une partie de l'équipe technique vont se rendre aux Açores dans les prochains jours afin de réparer le bateau au plus vite. Vincent Riou souhaite en effet convoyer son monocoque jusqu'à Saint-Barthélémy aux Antilles pour pouvoir participer à la Transat retour en solitaire, dont le départ sera donné le 3 décembre.

Rédigé par Les Sables Info le Mardi 8 Novembre 2011 à 16:17 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Suite au démâtage arrivé dans la nuit de jeudi à vendredi, le voilier AKENA Vérandas a été pris en remorque cette nuit par un chalutier de 24 mètres. Il pourrait rejoindre les Sables d’Olonne en début de semaine prochaine. Cet accident porte désormais à quatre le nombre d’abandons dans la Transat Jacques Vabre.
Déclaration de Gérald et d’Arnaud reçu cette nuit : « Voilà, on est en remorque derrière le chalutier Anthineas, 25 mètres, avec une aussière de 300 mètres, à la vitesse de 9,5 nœuds, et on pense arriver très tôt lundi matin aux sables d'olonne. Merci aux marins du chalutier sablais Anthineas, à David dit Plonplon, à Guillaume, et aussi à tous les salariés d'AKENA Vérandas et à la direction pour leur grande réactivité. La solidarité des gens de mer vendéens a encore frappé nos esprits étroits de compétiteurs. Merci également à tous ceux qui nous ont envoyé des messages de soutien et bien sûr à nos familles. Ces deux jours ballotés par les vagues à 3 noeuds ont été une expérience sympathique, mais nous ne sommes pas mécontents que cela prenne fin. Si, par hasard, vous désirez faire l'acquisition d'une véranda AKENA ou d'un équipement de vidéosurveillance Scutum, n'hésitez pas à prendre contact. Bon dimanche et à très vite sur une autre grande course au large. »
Arnaud Boissières et Gérald Veniard explique être déçus et n'arrivent pas à comprendre ce qui a pu provoquer cet accident sachant que les conditions n'étaient pas extrêmes.
"Nous naviguions tribord amure sous Grand-voile génois entre 8 et 20 nœuds. Nous pensons que c’est un tirant de l’outrigger qui a cassé. Il nous reste seulement 3 mètres de mât. Nous avons fait un gréement de fortune et avançons à 4 nœuds actuellement. Je suis en liaison avec l’équipe technique et un bateau de pêche va probablement nous remorquer vers la Vendée. Nous prenons notre mal en patience."
Selon Christophe Chabot, PDG d’AKENA Vérandas ça ne remet absolument pas en cause l’avenir du projet : leur participation sur le Vendée Globe 2012.
http://www.akenavoile.com
Tags : Voile
Rédigé par Les Sables Info le Dimanche 6 Novembre 2011 à 14:58 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

"Le bateau est amarré dans le Bassin Paul Vatine... Il ne nous reste quasiment plus rien à faire à bord. Notre objectif dans les jours à venir est justement de déconnecter de cette partie technique qui nous occupe depuis des mois pour nous concentrer sur la course en elle-même. Nous allons travailler la météo un peu chaque jour, nous imposer un rythme régulier avec des créneaux dédiés au repos et au travail. Le reste du temps, nous profiterons de nos partenaires avec lesquels nous passons toujours de très bons moments !", souligne Jacques Fournier, skipper du Class40 Groupe Picoty.


Crédit photos : Bertrand Duquenne
Crédit photos : Bertrand Duquenne
Le Team Groupe Picoty s'est amarré avant hier, au Havre. Jacques Fournier et Jean-Christophe Caso de la Class40 n'ont plus qu'à profiter de ces dix derniers jours à terre. Ils ont participer à deux stages d'entraînement fin septembre à La Rochelle puis mi-octobre à Lorient : le premier fut annulé faute de vent ; le second réduit de moitié, toujours à cause des caprices d'Eole... Le Groupe Picoty et le Lac de Vassivière vont se déplacer en force depuis le Limousin pour encourager leurs skippers et vivre avec eux ces instants si particuliers qui précèdent les départs de course au large, entre fête et travail, entre concentration et décontraction...
« La météo a un peu contrarié nos dernières navigations mais ce n'est de toute façon pas maintenant que l'on va tout changer. Nous sommes sereins. La route sera longue, ce sera comme toujours celui qui fera le moins d'erreurs qui s'en sortira le mieux. Il faudra toujours être dans le bon tempo : être dans le bon wagon pour sortir de la Manche. Ensuite, à l'entrée dans l'Atlantique, le choix de route sera primordial, une fois notre stratégie choisie, il faudra l'assumer jusqu'au bout. Enfin, la mer des Caraïbes nécessitera de la fraîcheur mentale et physique car c'est un coin piégeux avec des grains, des calmes, et il y aura encore beaucoup de coups à jouer ! », détaille Jean-Christophe Caso. Jacques Fournier, l'énergique doyen de la course, associé au tranquille et expérimenté Jean-Christophe Caso, forment un duo tout en contrastes, doté d'un bateau performant et fiabilisé : ils ont tous les atouts pour faire une belle course aux avant-postes et, surtout, pour partager une aventure humaine forte... et tout en contrastes !
Programme :
21 oct. 12h00 : tous les bateaux dans le port du Havre, Bassin Paul Vatine.
22 oct. 9h00 : début des contrôles, et de régates exhibition sur le bassin de l'Eure.
26 oct. 14h30 : briefing sécurité.
28 oct. 18h00 : fin des contrôles - 19h00 : présentation officielle des équipages.
30 oct. 9h30 : briefing départ - 11h00 : sortie des bateaux - 13h02 : départ.

Tags : Voile
Rédigé par Les Sables Info le Samedi 22 Octobre 2011 à 18:17 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

1 ... « 39 40 41 42














Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub