Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Loïc Féquet et Loïc Escoffier
Loïc Féquet et Loïc Escoffier
La flotte des Multi 50 doit composer depuis la nuit dernière et pendant encore 12 à 18h au moins avec une mer très formée, à risque pour les multicoques, et une brise contraire de 30 nœuds « fichier », ce qui signifie souvent 5 à 10 nœuds de plus réels avec de violentes rafales sous les grains.

À 8h ce samedi matin, le duo Maître Jacques pointe en seconde position derrière Actual, mais l’heure n’est de toute façon plus à la course. L’important aujourd’hui est de sortir de ce système météo sans casse.

Le plus dur pour cette flotte est qu’elle doit tirer des bords contre le vent. Or l’état de la mer oblige les marins a s’écarter sensiblement de leur route et donc à tracer parfois des trajectoires Nord Ouest, soit à plus de 90° du but.

Cette nuit, les deux Loïc ont opté pour un judicieux contre bord vers l’ouest qui les positionne de façon avantageuse ce matin…

8e à Roscoff : jolie et tactique performance

Le duo du Team Groupe Picoty est arrivé à Roscoff hier après-midi en 8e position à l'issue d'un peu plus de 24h d'une course très disputée. Jean-Christophe Caso et Aymeric Chappellier sont restés au contact de la tête de flotte tout du long de cette remontée de la Manche : une belle mise en jambe qui donne confiance !
La flotte des Class40 de la Transat Jacques Vabre est à l'abri hier soir, à Roscoff, en prévision d'un fort coup de vent qui va balayer le golfe de Gascogne demain. Les concurrents devraient reprendre la mer au plus tard dimanche matin.

Jean-Christophe Caso et Aymeric Chappellier, co-skipper Class40 Groupe Picoty : « Il y a eu des grains à 35 nœuds sur la fin, mais sinon, c'était une météo surtout tactique : c'était super intéressant. On a pris un très bon départ, Aymeric a fait un super boulot, du coup on était dans le match d'entrée de jeu et on a bien bataillé tout du long. On était au contact, il y avait des coups à jouer tout le temps : un peu comme une étape de Figaro ! En revanche, à l'arrivée, quand le vent a commencé à monter un peu et qu'on était sur un angle un peu plus ouvert par rapport au vent, les bateaux les plus récents, plus puissants, allongent vite la foulée. Mais les écarts sont peu importants à l'arrivée, on va repartir groupés, dans le match.
C'est un peu étrange de s'arrêter alors que l'on vient juste de se mettre dans le bain de la course, mais vu ce qui arrive dans le golfe, cela reste une bonne décision
. »

Au programme de ce jour : repos, rangement, séchage, météo... avant de reprendre la mer !

Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Samedi 9 Novembre 2013 à 12:34 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr















Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub