Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Transat Jacques Vabre : dans le golfe, dans la course, dans le top 10
Les aléas météo et logistiques de ce début de Transat Jacques Vabre sont dans le sillage du Cass40 Groupe Picoty. Un peu plus de 24h après leur (deuxième) départ de Roscoff, la régate océanique bat son plein au cœur du golfe de Gascogne. Jean-Christophe et Aymeric sont 10e, en route directe vers le cap Finisterre, à 9 - 10 nœuds, ils bataillent avec un groupe de trois à quatre bateaux.

Après un départ de Roscoff, de nuit, en catimini, dans une atmosphère un peu étrange qui ne ressemblait en rien à un lancement habituel de transat, les Class40 ont aussitôt replongé dans leur course.
Les conditions ont été plutôt musclées à la pointe Bretagne : des grains violents associés à l'habituel fort courant de cette zone de navigation ont sensiblement corsé la donne.

Ça bulle devant

Depuis hier soir, ça file en route directe dans le golfe de Gascogne à la faveur d'une brise d'Ouest d'une bonne quinzaine de nœuds, de quoi avaler des milles... Cela ne va cependant pas durer.

Dans la journée de ce lundi, le vent va faiblir et s'orienter au sud : l'anticyclone des Açores, tant attendu la semaine dernière au Havre, s'invite enfin à la fête de cette Transat Jacques Vabre !

Pendant 24h au moins, Jean-Christophe et Aymeric vont devoir composer avec de petits airs, exploitant au mieux le moindre souffle. Cette période de transition sera surtout stratégique : il leur faudra bien se positionner pour traverser cette zone sans vent au plus court et être parmi les premiers à toucher un flux de secteur nord attendu mardi, en cours de journée.

La flotte sera alors au niveau du cap Finisterre et, à la faveur de ce flux portant, les marins pourront s'envoler vers le sud...

Contactés ce matin par téléphone, le duo du Groupe Picoty était déçu d'avoir perdu un peu de terrain sur la tête de flotte, mais ils s'apprêtaient à « remettre du charbon » : « Le passage de la pointe Bretagne a été un peu rock n'roll. Nous avons dû beaucoup manœuvrer, il fallait gérer le courant... c'était chaud. Là, ça commence à se calmer, il y avait 20 nœuds de vent en début de nuit, on a plus que 10 à 15 nœuds. Nous commençons à prendre le rythme « large » avec des quarts de deux heures toute la nuit. Aujourd'hui, nous allons pouvoir nous concentrer sur la stratégie pour anticiper le passage du cap Finisterre et la négociation de l'anticyclone : nous devrions y être demain matin... ça ne va pas être simple, nous allons essayer de passer au plus court mais sans s'approcher trop près de la côte, nous allons affiner cela cet après-midi. »


Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mardi 12 Novembre 2013 à 20:02 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr















Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub