Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Les jours se suivent et ne se ressemblent pas à bord de Maître CoQ. Après la journée noire de mercredi, la course a repris de plus belle pour Jérémie Beyou et Christopher Pratt sur la Transat Jacques Vabre. Bons réglages, bonne vitesse, belle trajectoire : le duo pointe à nouveau en 3e place et s’apprête à négocier le Pot au Noir…


Photo : Yvan Zedda
Photo : Yvan Zedda
La bonne humeur est de retour à bord de Maître CoQ ! Le duo a réussi à remonter en troisième position, laissant dans son sillage ses deux plus proches concurrents. Le prochain objectif de Jérémie et Christopher est, dans l’immédiat, le passage de l’archipel du Cap Vert et, dans la foulée, la négociation du Pot au Noir.

Bien calés sur leur route sud, Jérémie et Christopher travaillent depuis hier à leur passage au large des îles du Cap Vert. En effet, même si leur trajectoire devrait les faire passer à 30 – 40 milles (55 – 75 km) de ces îles, le dévent créé par le relief de ces terres volcaniques pourrait les ralentir sensiblement…

Une fois ce délicat passage négocié, le duo se penchera sur un autre gros « dossier » : le Pot au Noir. Cette zone météorologique est connue pour ses grains orageux, sa chaleur moite et, surtout, pour sa « pétole ». Ces zones sans vent qui sont le calvaire des coureurs au large, et dont Jérémie et Christopher ont déjà eu un aperçu il y a 48h.
Cette masse nuageuse est aussi très fluctuante et imprévisible. En quelques heures elle peut s’étendre ou se « dégonfler ». Les données météo sont donc peu fiables. Les marins doivent se fier à leur bon sens et, parfois aussi, à leur bonne étoile, pour réussir à traverser cette zone au plus vite.

Les Imoca devraient aborder ce passage crucial ce week-end. Les premiers comme les derniers peuvent s’y faire piéger, ou pas. Le classement pourra être bouleversé, ou pas. Nul ne peut le prédire. La seule chose qui est sûre, c’est qu’aujourd’hui le Pot au Noir est très étendu…

La course bat donc son plein au cœur de l’Atlantique, et de nouveaux rebondissements sont à prévoir, ou pas !

Jérémie Beyou, skipper Maître CoQ : « Tout va super bien, nous avons bien navigué hier et cette nuit. Nous avons réussi à distancer un peu nos deux poursuivants. Nous avons une bonne vitesse, ça fait plaisir. Mais nous nous méfions toujours des nuages. Ce qui nous est arrivé avant hier (6h bloqués sous un grain sans vent) peut recommencer.
Côté stratégie, la préoccupation majeure depuis 24h est d’anticiper le passage au large du Cap Vert. Le dévent des îles porte loin : il faut s’en écarter au maximum. Nous y serons dans l’après-midi, aujourd’hui…
Et puis nous commençons à réfléchir au meilleur moyen de négocier le Pot au Noir. Il est très étendu en ce moment. Nous regardons les routes des deux Multi 50 qui nous précèdent : c’est toujours de bonnes informations à prendre, nous regarderons aussi ce feront nos petits camarades devant.
Il y va y avoir du jeu aujourd’hui, ce week-end et après le pot au noir, pour l’arrivée sur Itajaï…
»

Clin d'oeil : hier, c'était les dix ans d'Achille, le fils aîné de Jérémie Beyou, son papa lui a envoyé un petit message !

Positions du 15 novembre à 11h :
1. Macif à 2996,5 milles de l’arrivée
2. PRB à 23,3 milles du premier
3. Maître CoQ à 72,78 milles du premier
4. Safran à 94,23 milles du premier
5. Cheminées Poujoulat à 101,07 milles du premier

Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Vendredi 15 Novembre 2013 à 14:32 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr















Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub