Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Quelques banquettes en béton sur le remblai et la cale à la hauteur n°20 de la promenade Clemenceau ont été endommagées.


Ce sont des circonstances exceptionnelles. Les conséquences des intempéries sont spectaculaires. La forte houle a soulevé vingt-huit banquettes situées sur la quatrième tranche de rénovations du remblai."Il s'agit de quelques pierres d'éléments de décoration. Toute la partie de la structure de défense contre la mer n'a pas bougé", explique Martine Pathé, adjointe à la voirie.
"Il n'y a aucune faille qui apparaît sur le mur du remblai", précise Yves Roucher, premier adjoint. "Aucune fissuration, ni affaissement ont été constatés."

L'entreprise DLE, qui a réalisé les travaux, a immédiatement agi : "On a retiré les banquettes tombées. Celles jugées instables seront enlevées lundi prochain." Un expert doit passer la semaine prochaine. "Les pierres seront ensuite remises en place." 4 semaines de fabrication de pierres puis deux semaines de travaux de remise en état vont être nécessaires. "Le remblai aura retrouvé toute sa splendeur fin février", indique Yves Roucher. "Sans sa rénovation, on aurait pu s'attendre à beaucoup plus grave."

Le niveau du sable est descendu très bas. "Nous avons perdu un mètre de sable, voire plus. Le phénomène n'est pas exceptionnel. Mais en deux jours, c'est du jamais vu. D'ici l'été, le sable sera revenu," rassure Yves Roucher. "Le système Ecoplage, quand à lui, n'a pas été touché. Lorsque les conditions sont meilleures, il favorise le retour du sable en l'asséchant."

La cale a elle aussi été endommagée. "La dalle qui protège la canalisation d'eaux pluviales du remblai s'est cassée. Elle sera refaite à l'identique avant la prochaine grande marée, fin janvier,"

Dans le cadre de l'alerte orange, la promenade Clemenceau, au niveau de la rue des Remparts, la voie de la plage de la Paracou, à la Chaume et les escaliers d'accès à la grande plage sont fermés au public.

Côté responsabilités
Yves Roucher : "La ville a fait confiance à des gens expérimentés en prenant toutes ses garanties. L'entreprise qui a réalisé les banquettes doit reprendre les travaux à ses frais. DLE, à travers son bureau d'études, a donné les instructions pour monter ces banquettes qui ont été vérifiées par une autre entreprise appelée Iris. Le plan d'exécution a été contrôlé par l'Apave, spécialiste de la maitrise des risques."

Une étude d'impact de la houle a été également menée avant la réalisation du nouveau remblai. "Le niveau de la mer est actuellement à une hauteur de 3,5 m. Nous sommes partis de l'hypothèse qu'il pourrait être de 4,5 m en 2100," souligne William Daniveau, chargé des affaires à l'Apave.










Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mardi 7 Janvier 2014 à 14:18 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr


pub














Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub