Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Ce Conseil qui devait notamment statuer sur deux points importants de la vie Municipale : l'examen des finances de la ville et l'approbation de la modification N°2 du Plan Local d'Urbanisme n'a pas échappé au climat tendu, résultat de l'âpre compétition des élections Municipales d'il y a tout juste un an. Pour des raisons qui ne nous ont pas été communiquées, Jean-François Dejean et Brigitte Gauvin ne participaient pas à ce Conseil. Le ton était donné lorsque le Maire faisait savoir que Didier Lermite avait demandé à bénéficier d'une protection fonctionnelle à la suite des propos véhéments de Loïc Peron à son encontre notamment au cours de la dernière séance du Conseil.
Au moment d'examiner les finances de la ville, l'assistance a parfois du se pincer pour s'assurer qu'elle assistait bien à un « spectacle » réel ou si elle n'avait pas été téléportée en pleine uchronie où l'on reconstitue les faits à partir d'une réécriture de l'histoire, en modifiant un élément du passé : Le résultat des élections Municipales. En effet pour certains membres de l'opposition de droite qui avaient toujours considéré que la première magistrature de la ville leur revenait de droit ; siéger sur les bancs de l'opposition est une frustration permanente qui semble être l'explication psychanalytique d'une agressivité latente mêlée d'une certaine condescendance sans doute héritée du temps de leur splendeur. Ainsi, Jean Noël Landais nous ressortait-il son discours lénifiant sur les emprunts « structurés » (sic) qui, selon lui, n'auraient pas contribué à renchérir le coût de l'endettement de la commune. A gauche, on devait passer de l'uchronie à l'utopie en invoquant la nécessité de réaliser de nouvelles dépenses (médiathèque, augmentation des aides aux associations ..) sans s'interroger sur le point de savoir si l'on pouvait extrapoler les éléments comptables passés pour en déduire la situation financière à venir et à partir de quel niveau de dépenses bascule-t-on d'une situation saine à une situation obérée ; dans une période difficile de désengagement de l'Etat et de crise financière Française et internationale.
Yvan Kervenka Conseiller Municipal délégué aux finances avait le rôle ingrat de devoir rétablir les dures vérités : Les emprunts « structurés » souscrits par les précédentes équipes Municipales étaient bel et bien « toxiques » certains figurant même parmi les « très toxiques » selon la charte Gissler avec des taux d'intérêts passant, par exemple, de 2,57% à 7% sous l'effet de la forte hausse du cours du Franc Suisse intervenue en janvier 2015. Il en résultera un accroissement du coût des intérêts de l'ordre de 350 000 euros pour l'exercice en cours voire plus si la crise de l'euro devait s'amplifier encore, malgré les efforts déployés pour « désensibiliser » ces emprunts avec l'aide de la SFIL. Sur les bancs du PS , Gérard Mercier n'a pas manqué de critiquer la libéralisation de la finance à l'origine de l'attitude critiquable des banques dans la commercialisation des emprunts toxiques sans se souvenir que cette libéralisation avait été mise en oeuvre en 1986 par ...Pierre Bérégovoy alors ministre de l'économie et des Finances de François Miterrand sous le gouvernement Fabius (loi Beregovoy sur la déréglementation financière).
Sur la modification du PLU, Geoffroy de Baynast devait faire un exposé très détaillé sur les modifications intervenues quartier par quartier, après concertation avec les propriétaires concernés. Dommage que Loïc Peron soit resté sur les vieux schémas de pensée aux termes desquels l'objectif cible d'une municipalité est d'accroître toujours plus le volume des constructions afin d'augmenter les ressources fiscales, avec l'alibi bien pratique de la prétendue construction de logements sociaux, sans se rendre compte des effets délétères d'une telle politique sur ce qui fait l'attrait d'une ville touristique : la beauté des sites. On remerciera Jean-Marie Belle pour sa mise au point pertinente et argumentée sur l'absence de corrélation entre le nombre d'immeubles construits et le nombre de résidents permanents aux Sables. En effet, beaucoup (trop) d'immeubles ne sont, en fait, que des produits financiers n'ayant pas vocation à être occupés régulièrement par leurs propriétaires. Par ailleurs, l'enquête effectuée sur les entreprises qui participent à ces constructions montre qu'elles ne concernent que peu d'entreprises du bâtiment locales.
Fort heureusement, cette séance n'a pas été démunie de séquences humoristiques en particulier lorsque le Maire devait signaler que la femme de l'un des membres de l'assistance avait téléphoné à la Police pour signaler sa « disparition » ou lorsque Geoffroy de Baynast interrogé par Gérard Mercier sur la raison pour laquelle le chalet des Roses n'avait pas pu faire l'objet d'une protection dans le PLU modifié, devait déclarer qu'il s'agissait d'une ancienne maison close et qu'il n'avait pas eu le loisir d'y aller !
Gilles ROGER
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mercredi 18 Février 2015 à 14:10 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

A l'occasion du centenaire de la guerre 1914-1918, la ville des Sables d'Olonne rend hommage aux 725 soldats du Pays des Olonnes morts pour la France. Clip réalisé par la chaîne Histoire lors de la diffusion en avant-première du film "Si je mourais là-bas".
http://dai.ly/x29syqg
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mardi 11 Novembre 2014 à 08:31 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Didier Gallot, Maire des Sables d'Olonne rétablit la vérité hier soir concernant son indemnité de Maire et celles de ses adjoints.
Coût global annuel en 2008: 206 700,60 €
Coût global annuel en 2014: 205 851,96 €
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mardi 29 Avril 2014 à 13:51 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Line Roux-Calviera et des Sablais, adhérents ou non à des associations de résistants et déportés, appellent à un rassemblement devant le blockhaus, vestige de la Seconde Guerre mondiale, à l'angle de la rue de Verdun et de l'avenue Alcide-Gabaret, mercredi 19 mars, à 15 h. « Depuis l'annonce de sa destruction par la municipalité, des voix se sont régulièrement émues dans la presse, estimant que cet édifice devait demeurer et être réhabilité pour en faire un lieu de mémoire accessible à tous, et en particulier aux jeunes générations », rappellent-ils dans un communiqué. Le détruire, « ce serait effacer une trace des années d'occupation par l'Allemagne nazie, dont plusieurs Sablais et Chaumois ont été victimes. En août 2014, la ville célébrera le 70e anniversaire de sa libération et en mai 2015, ce sera le 70e anniversaire de la victoire sur le nazisme. Au moment où des témoins sablais disparaissent ou vont disparaître, il est urgent de sauvegarder les traces encore intactes de ces sombres années. » Et de demander à la municipalité une information complète et une concertation des Sablais. Ils souhaitent également connaître la position des candidats aux municipales.
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mercredi 19 Mars 2014 à 09:19 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

La manifestation de samedi à Nantes a montré encore une fois la détermination des opposants au projet d'aéroport international à Notre-Dame-des-Landes.


Ce samedi 22 février 2014 à Nantes, la manifestation contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes avait rassemblé plusieurs milliers de personnes. Des dizaines de tracteurs s'étaient réunis pour se déplacer en convoi dans les rues de la ville.
Le défilé avait commencé dans une très bonne ambiance. Mais en milieu d'après-midi, la tension était palpable. Tout s'est très vite dégénéré. Des altercations ont éclaté contre les forces de l'ordre. Quelques militants ont jeté des bouteilles, des pétards, des fusées de détresse, des billes d'acier... CRS et Gendarmes mobiles ont répliqué en faisant usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau. Ces affrontements se sont poursuivis tard dans la soirée.
Le bilan : plusieurs blessés et de nombreux dégâts matériels sont à déplorer.

Différents slogans visaient directement le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien député-maire de Nantes et fervent défenseur du projet. François Hollande n'avait pas été oublié non plus.
Plusieurs personnalités politiques étaient présentes dans le cortège : Jean-Luc Mélenchon, José Bové, Eva Joly...
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Dimanche 23 Février 2014 à 10:51 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Le vainqueur des concours de dessins des écoles sablaises pour la carte de vœux municipale a été désigné le mardi 17 décembre 2013 au Musée de l’Abbaye Sainte-Croix, rue de Verdun.


Cinq classes des écoles maternelles des Sables d'Olonne ont participé à un concours de dessins organisé par la mairie. Chaque école devait proposer une oeuvre sur le thème du paysage représentant la plage des Sables ou les quais de la Chaume. Les petits génies en herbe ont ainsi réalisé de très belles oeuvres. Sept toiles sont exposées au rez-de-chaussée du musée de l'Abbaye Sainte-Croix. Le premier prix revient à l'école des Jardins. Chaque enfant a été récompensé, la semaine dernière, par Louis Guédon, maire des Sables d'Olonne. Ils ont reçu un mug à l'effigie de leur dessins, les autres un magnet identifié par leur oeuvre. "On a travaillé la matière", explique l'institutrice de l'école des Jardins. "Les enfants de cinq ans ont utilisé le calque qui est un support magique pour eux."
"C'est formidable, tous les dessins sont très beaux", a exprimé le maire des Sables.

Les gagnants verront leur réalisation imprimée sur les nouvelles cartes de voeux 2014 du maire. Le public pourra admirer les oeuvres sur les panneaux publicitaires de la ville.
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mercredi 25 Décembre 2013 à 10:13 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

Depuis le 16 septembre 2013, l’Assurance Maladie de Vendée offre un nouveau service destiné aux mamans venant d’accoucher et facilitant le retour à domicile avec leur bébé aux Sables d'Olonne.


L’Assurance Maladie de Vendée déploie le service pour un retour à la maison plus serein des mamans avec leur bébé !
Le service destiné aux mamans venant d’accoucher et facilitant le retour à domicile avec leur bébé est, depuis le 16 septembre, accessible au Centre Hospitalier Côte de Lumière des Sables d’Olonne. Ce sont désormais trois établissements de Vendée qui proposent le dispositif : le Centre Hospitalier Départemental de la Roche-sur-Yon, la Clinique Saint-Charles et le Centre Hospitalier Côte de Lumière.

Ce service expérimenté dans trois départements en 2011 et 26 autres en 2012, connaît un grand succès. Selon une étude menée par la CNAMTS, 90 % des femmes se déclarent tout à fait satisfaites de l’offre 12 jours après leur accouchement (Etudes Cnamts – juillet 2011).

Ce programme répond à un triple enjeu :

• Apporter une réponse aux attentes des femmes qui, pour 25 % d’entre elles, jugent insuffisant l’accompagnement à la sortie de la maternité et du retour à domicile.

• Adapter et renforcer le suivi post hospitalisation pour tenir compte de la réduction progressive de la durée de séjour à la maternité.

• Favoriser la qualité du lien mère/enfant au retour à domicile. 3/4 des mamans en ont déjà bénéficié, ce qui représente un taux d’adhésion de l’ordre de 73 %.

Ce nouveau service n’aurait pas pu poursuivre son déploiement sans le concours actif et la forte implication du Centre Hospitalier Côte de Lumière et de la profession des sages-femmes en Vendée. Ce dispositif à vocation à être étendu dans les autres établissements du département en 2013-2014.
Rédigé par Les Sables d'Olonne Info le Mardi 5 Novembre 2013 à 15:42 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables d'Olonne Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr

1 2 3 4 5 » ... 31














Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub