Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur










RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile







Liste de liens








Facebook
Twitter
YouTube
Dailymotion
Google+

Collège : 2 ans de procédures et deux ans de travaux


Port Bourgenay doit se réaffirmer comme un lieu de vie pour les Talmondais
La traditionnelle cérémonie des vœux de l’équipe municipale s’est déroulée salle des Ribandeaux vendredi soir devant pas moins de 500 personnes Ce fut l’occasion pour Maxence de Rugy le Maire de faire le point sur les grands chantiers en cours, sur la situation des finances communales mais aussi des chantiers à venir. Maxence de Rugy a ainsi rappelé qu’en 4 ans, la dette de la Ville a diminué de 4,7 millions d’euros. « Nous avons fait le choix d’investir dans le désendettement, d’assainir nos finances pour porter des projets audacieux ».

Collège
Le futur collège, « une urgence à la fois pour les collégiens, souffrant de journées à rallonge, et pour la Ville puisque son absence rend difficile notre capacité à attirer de jeunes familles sur la commune » Yves Auvinet, Président du Département, a de nouveau exprimé sa volonté d’intégrer ce nouvel établissement dans le Plan Collège 2019-2026. « Compte tenu des procédures, il faut raisonnablement compter 2 ans avant le début du chantier, ainsi que 2 ans de travaux ».

Centre-ville
Concernant le centre-ville, l’ancien hôtel du Commerce va être prochainement démoli pour laisser place à des logements. Pour faciliter l’accès à la propriété aux jeunes familles, de nouveaux terrains seront également disponibles, rue du 8 mai. Afin de laisser la place au nouveau siège de la communauté de communes, les travaux de démolition de la friche artisanale située en cœur de ville débuteront en septembre. « En plus de gommer une image peu valorisante de la commune, c’est un choix fort qui permettra d’apporter plus de proximité avec les citoyens ». En raison de la vétusté de l’actuel cinéma, la Ville étudie la possibilité de créer 2 salles : une première pour l’utilisation exclusive du cinéma, et une deuxième, prévue également à cet effet et pour d’autres activités comme la danse ou le théâtre.

Quartier des Ribandeaux

Le quartier des Ribandeaux est en pleine mutation avec la construction du complexe tennistique qui sera livré fin juin et d’un terrain de football synthétique, d’une piste d’athlétisme et d’un pas de tir à l’arc d’ici septembre. « Tous ces efforts seront récompensés le 8 février prochain à Angers lors de la cérémonie nationale de remise du label « Ville active et sportive » au cours de laquelle la Ville de Talmont sera primée ».

Port Bourgenay
Trente ans après sa construction, « Port Bourgenay a besoin d’un nouveau souffle. Avec la concurrence des ports des Sables d’Olonne, de La Rochelle, et sans doute, de Brétignolles-sur-Mer, Port Bourgenay doit se réaffirmer comme un lieu de vie pour les Talmondais, avec notamment la création d’un pôle nautique, qui permettra d’accueillir dans les meilleures conditions les plaisanciers ». Le coût évalué de ce projet d’aménagement est estimé à 10 000 000 €. « Une étude financière et budgétaire est en cours pour confirmer la faisabilité de ce projet et notamment définir les pistes de financement, l’étalement des investissements dans le temps, les capacités d’amortissement du budget autonome » avait indiqué Maxence de Rugy début décembre.


Esplanade du Veillon
Afin de renforcer le caractère authentique des lieux, la piste cyclable des Eaux va être réaménagée dès février. L’avenue de la Plage, pour l’effacement des réseaux, et le Port de la Guittière vont également connaître des travaux d’embellissement.

Solidarité
Pour faire face au défi du vieillissement et de la dépendance, Maxence de Rugy a évoqué la construction des 9 logements de la Résidence Pierre Cloutour et la mise en place de la mutuelle communale, qui rencontre un beau succès. Il a également adressé ses remerciements aux 130 associations talmondaises et à leurs bénévoles.

« Chacun a en tête le contexte politique et social très sombre des gilets jaunes qui a marqué notre pays au cours de ces dernières semaines et qui révèle une certaine frustration, une colère certainement légitime. Mais aucune cause, si juste soit-elle, ne peut justifier l’usage de la violence dans notre République. Le civisme, c’est notre capacité à vivre ensemble, à se respecter, à porter un projet collectif. C’est notre destin commun ! »
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Talmontinfo@aol.fr

Une éclipse totale et une Lune rouge visibles lundi matin
La pleine Lune sera dans l'ombre de la Terre lundi, de 4h34 à 7h51, heure française. L'éclipse sera totale pendant une heure à partir de 5h41. La Lune ne sera pas invisible: elle sera rouge.


Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Talmontinfo@aol.fr

La Golden Globe Race s’apprête à rendre son verdict, le premier concurrent attendu vers la fin du mois de janvier, une issue encore incertaine


Partis le 1erjuillet des Sables d’Olonne, les premiers solitaires de la Golden Globe Race devraient embouquer le chenal des Sables d'Olonne aux alentours du 27 janvier, près de sept mois après avoir entamé cette aventure hors norme. Aux Sables d'Olonne, la ville et l'agglomération se mobilisent pour les accueillir comme il se doit.

Qui, de Jean-Luc Van Den Heede ou de Mark Slats franchira en vainqueur la ligne d’arrivée devant la bouée Nouch Sud, terme de tous les tours du monde en solitaire devant le port vendéen ? En tête, l’inoxydable VDH tient toujours la corde malgré un gréement fragilisé qui l’oblige à ménager sa monture et des conditions météo qui tendent à favoriser un retour de Mark Slats. Néanmoins, l’écart entre les deux solitaires est encore de 300 milles, soit environ deux jours de navigation.

Déjouer les pièges météo

Pour autant, la route est encore semée de chausse-trappes jusqu’à l’arrivée. Aux prises avec un alizé plutôt faiblard, les deux leaders devront ensuite contourner l’anticyclone des Açores avant de rejoindre les régimes dépressionnaires qui balaient le plus souvent le golfe de Gascogne à cette saison. Après sept mois de mer, les hommes comme les bateaux sont fatigués et la moindre erreur peut peser dans le résultat final. Comme le dit le dicton : « Tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie… »

Un engouement croissant

Aux Sables d’Olonne, on s’apprête à recevoir dignement les premiers concurrents qui en finiront avec sept mois de solitude où ils ont dû apprendre à ne compter que sur eux-mêmes, à réparer avec les moyens du bord, à retrouver le sens originel des premières navigations autour du monde, quand il fallait composer avec les éléments et savoir lire la météo dans le ciel.

Pour le public sablais, une victoire de Jean-Luc Van Den Heede serait un juste retour des choses, eu égard à son investissement pour que la course puisse partir du port vendéen. L’ancien professeur de mathématiques est en effet devenu ici, au fil des ans, une figure emblématique. Au-delà du caractère inédit de l’épreuve, sa participation a pesé dans l’engouement d’un public venu de plus en plus nombreux participer à l’événement. Il n’est pas besoin de savoir lire dans une boule de cristal pour prédire que la remontée du chenal des Sables d’Olonne sera à la hauteur de l’arrivée de certains concurrents du Vendée Globe. Entre les deux courses, il existe une filiation évidente. Nul doute que le public saura le démontrer en réservant l’accueil qu’ils méritent aux deux premiers de la Golden Globe Race.

Déclaration de Yannick Moreau, Président Les Sables d’Olonne Agglomération et Maire des Sables d’Olonne :

« C’est un authentique exploit qu’une poignée de skippers va réussir dans quelques jours : boucler la Golden Globe Race, ce tour du monde en solitaire sans assistance et sans technologie, dans les conditions identiques à la 1ère édition de 1968-1969. C’est un double exploit car le record de 312 jours détenu par Sir Robin Knox-Johnston sera également battu.
En juillet 2018, un grand hebdomadaire français titrait : Une Golden Globe autour du monde pour « ceux qui osent ». Jean Luc Van den Heede et Mark Slats ont osé tenter cette aventure humaine exceptionnelle et nous promettent un final remarquable. La remontée vers les Sables d’Olonne offre un véritable suspense au gré des conditions météo rencontrées par les deux concurrents. Qui de VDH ou de Mark Slats franchira, le premier, la ligne d’arrivée ? Nul ne peut le prédire aujourd’hui. Mais je suis convaincu que les Sablais leur réserveront un accueil chaleureux digne des arrivées du Vendée Globe».


Pour suivre les skippers au jour le jour : Livetracker - Golden Globe Race

Pour plus de détails: www.goldengloberace.com
Rédigé par le Samedi 12 Janvier 2019 à 05:24 | Commentaires (0) Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Talmontinfo@aol.fr

Neuf films sont à l’affiche dont trois en avant-première à partir du 9 janvier


Cinéma le Manoir : un Festival Art et Essai pour voyager à travers le monde
Le cinéma Le Manoir propose avec les salles de cinéma du groupement Sud Ciné un Festival Art et Essai avec 9 films à l’affiche dont trois films en avant-première. « La première édition du Festival en 2018 avait rencontré un vif succès qui nous encourage à continuer en début d’année. Il s’agit à travers cette cinématographie de proposer une ballade à travers les pays du monde » a indiqué Françoise Ferrand Le Maulf la Présidente de l’association du Cinéma le Manoir. Créé en 1962, le label « art et essai » permet au Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) de soutenir l’activité de salles faisant le choix de programmer des films d’auteur, « des œuvres par nature plus fragiles que d’autres, ayant parfois des difficultés à rencontrer leur public » ajoute Françoise Ferrand Le Maulf, qui dirige le Manoir depuis juin 2014. Au total ce sont 30 bénévoles qui assurent le bon fonctionnement de la structure qui propose des films de qualité et à des tarifs accessibles pour les habitants de Talmont et ses environs. Le Cinéma Le Manoir possède la licence d’exploitant, accordée par le Centre national du cinéma (CNC) et adhère au réseau de salles de proximité Sud ciné. Le public pourra à travers ce festival voir « Une affaire de famille » en version originale un drame japonais « Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu’elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, les membres de cette famille semblent vivre heureux, jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets ».
Festival Art et Essai du 9 au 15 janvier. Le programme : mercredi 9 janvier : Les Contes merveilleux par Ray Harryhausen à 17 h 00 ; samedi 12 janvier : Maya à 17 h 00 ; samedi 12 janvier : La dernière folie de Claire Darling à 20 h 30 ; dimanche 13 janvier Le Grand Bal à 15 h 00 ; dimanche 13 janvier : Une affaire de famille à 17 h 30 ; dimanche 13 janvier Double Vie à 20 h 30 ; lundi 14 janvier Les Fauves à 17 h 00 ; mardi 15 janvier Aga V.O à 17 h 00 ; mardi 15 janvier Monsieur V.O à 20 h 30. Tarif : 4 € la séance sauf avant première tarif normal
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Talmontinfo@aol.fr




très bonne soirée!

Posted by Benoît Bongard on dimanche 26 avril 2015