Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur







RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile




France


Las Vegas du Bois - Reportage M6 - Festival de... par Festival-de-Poupet




International








L'actu des associations de Vendée



Que pensez vous de l'intervention de Pierre Régnault lors du dernier conseil au sujet du projet  Piobetta ?
Monsieur le Maire, Cher(e)s Collègues,
Au fil des mois, nous découvrons votre façon de faire, Monsieur le Maire. Et cela renforce notre inquiétude sur le devenir de cette ville. Vous faites des annonces – Piobetta en est un exemple probant - sans avoir, au préalable, réfléchi, concerté et simplement étudié la faisabilité technique et économique d’un projet.

Ceci a des conséquences graves : ces annonces déstabilisent tout un secteur de l’économie yonnaise, car sans projet sérieux, finalisé, crédible vous ne permettez pas aux acteurs économiques de cette ville de recaler leur stratégie par rapport à celle de la ville qui n’est pas claire : c’est le cas typique des Halles, où à cause de vos annonces certains commerces voient leurs chiffres d’affaires diminuer de 10 %.

Par ailleurs ces annonces intempestives vous pénalisent vous-même en compliquant l’avancée sereine de vos propres projets pour peu qu’ils soient formulés clairement. Ce qui en l’occurrence n’est pas le cas.

Je suis inquiet car Piobetta illustre deux erreurs graves que vous avez faites depuis mars 2014.

1- La première c’est d’avoir rayé d’un trait de crayon l’accord que nous avions passé avec la société VIRGIL.
Arrivant aux affaires il était logique que vous rencontriez cette société et examiniez avec elle la possibilité de faire évoluer ce que nous avions conçu en tenant compte de vos orientations.
Mais dans votre volonté de « faire différent » de nous à tout prix, vous avez jeté aux orties 3 ans de travail avec cet investisseur de niveau national, réputé, à la surface financière suffisante pour porter des projets bien plus importants que celui de Piobetta qui s’élevait quand même à 26 millions d’euros et qui contrairement à ce qui a été écrit et dit, protégeait les intérêts de la ville.
Savez-vous que, si vous aviez poursuivi le travail avec VIRGIL, vous auriez inauguré au printemps prochain un projet attractif avec un parking public de 180 places ? Etes-vous certains qu’en 2020 votre projet sera terminé ?

Oui, nous n’avions pas retenu VIRGIL au hasard. Cet investisseur que nous avions sélectionné parmi d’autres a investi dans de nombreux centres-villes de façon professionnelle. J’ai eu l’occasion par exemple de voir comment il a restructuré les anciennes halles de Chambéry. VIRGIL avait signé un accord avec nous parce qu’il avait déjà pu pré-vendre 50% du projet de 26 millions d’euros.

Un autre investisseur ne s’engagera qu’après avoir vérifié la même capacité à rentabiliser un projet. Et le vôtre aura du mal à en séduire. J’espère pour vous que vous en avez plusieurs sous le coude. Si c’est le cas transmettez-leur les éléments suivants :

- Martine Chantecaille vous démontrera clairement dans quelques minutes, chiffres à l’appui, qu’un 3ème cinéma ne pourra pas se faire à La Roche-sur-Yon.

- Concernant les salles de remise en forme, celles qui étaient en centre-ville ont progressivement été relocalisées en marge du centre. Vous le savez ce marché est plus porteur mais la ville ne compte pas moins de 8 salles. Et dans ces conditions je doute qu’un acteur à la surface financière suffisante, comme une franchise nationale choisisse ce site, forcément plus contraignant qu’un site en à la marge de l’hyper-centre.

- Concernant le bowling, j’ai eu à connaître un projet de bowling qui devait se construire sur un terrain plus facile d’accès et moins couteux que Piobetta, mais celui-ci a avorté pour des raisons de rentabilité car il existe déjà un tel équipement sur la ville. Mais peut-être avez-vous des propositions dans ce domaine très concurrentiel et que Monsieur ABDALLAH nous en dira peut-être plus car il avait, sous une autre casquette - lui ou ses proches – si ma mémoire est bonne, étudié un tel projet, il n’y a pas si longtemps, qui n’a pas abouti non plus.

2- La seconde erreur grave est de vous lancer dans le fameux projet d’AVAP.
Cet Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine que voulait absolument imposer l’Architecte des Bâtiments de France va décourager tout investisseur sérieux car il figera dans le marbre la situation actuelle et tout propriétaire yonnais aura le plus grand mal à faire évoluer sa maison ou son immeuble.

Savez-vous que nous avons dû discuter 2 ans avec l’ABF pour pouvoir finaliser un projet qualitatif sur Piobetta ? Et Joël Soulard – qui vous en dira plus sur la faisabilité urbanistique de votre projet - et moi-même avons bataillé 3 ans pour faire sortir le projet de logement DURET-MORISSET en face du Conseil Général. ?

Ce projet nous amène forcément à se réinterroger sur l’avenir du commerce de l’hyper-centre.

Vous dites que pour le cinéma la concurrence n’est pas toujours dommageable. Alors que la concurrence des commerces à Piobetta aurait été néfaste pour es halles. Deux poids deux mesures donc selon vous ! Non en matière commerciale, c’est l’absence de maîtrise qui est dommageable comme on le voit dans tous les centres-villes des villes moyennes de France. Et vous avez eu raison de faire voter le schéma commercial que nous avions préparé qui limite l’extension et notamment interdit une autre zone à la Malboire.

Sauf que notre projet prévoyait, comme toutes les études sur le commerce de notre ville le démontrent, un rééquilibrage au profit du centre que vous ne semblez pas prendre en compte.
C’est pour cela que nous avions prévu 3000 m² de commerces à Piobetta, 6000 m² sur l’ilot de la Poste – Ecole de Musique pour lequel nous avions également un investisseur.

Au lieu de cela, vous voulez détruire 2000 m² aux Halles, dont nous serions heureux d’avoir des nouvelles. J’en profite pour vous dire à quel point les commerçants que vous allez délocaliser aux Halles attendent des réponses.

Au total ce seront donc 9000 m² de commerces nouveaux qui ne seront pas réalisés d’ici 2020 et 2000 qui seraient détruits en hyper centre !

Oui, Monsieur le Maire, cette stratégie et vos annonces tonitruantes sur les Halles – l’absence de nouvelle sur le devenir de « l’ilot de la Poste – Ecole de Musique » et cette dernière annonce sur Piobetta dont le projet semble pour le moins incertain, posent de multiples questions notamment aux commerçants de cette ville qui vous ont pourtant massivement soutenu en 2014 et qui, j’en rencontre tous les jours, me disent être très inquiets, certains mêmes désabusés.

Nous sommes nous aussi très inquiet de vous voir à quel point votre équipe mal préparée est en train de mettre à mal le lent travail engagé dans notre projet « La Roche-sur-Yon 2006-2020 » qui commençait à porter ses fruits, comme l’évolution du quartier gare à la place Napoléon le démontre tous les jours aux yonnais.
Rédigé par La Roche Info le Jeudi 24 Septembre 2015 à 10:25 | Commentaires (0) Facebook Twitter Viadeo Pinterest
Contact La Roche Info : Larocheinfo@gmx.com