Connectez-vous S'inscrire


Permis de conduire : un examen plus rapide, moins cher et plus efficace



Les inspecteurs du permis de conduire avaient renoncé, en octobre dernier, à lancer une grève illimitée sur la promesse du gouvernement de l'embauche de personnels supplémentaires. Parole tenue, même si les professionnels n'ont obtenu qu'en partie satisfaction. Là où ils réclamaient 168 postes, le Premier ministre François Fillon a confirmé, hier, le recrutement de 55 nouveaux inspecteurs. Cette décision s'intègre à l'une des quinze mesures de la réforme attendue du permis de conduire, présentée à l'issue d'un Comité interministériel sur la sécurité routière à Matignon.

Premier examen de France, avec plus de 1,3 million de candidats en 2007, le permis de conduire souffre de nombreuses tares : un taux d'échec élevé (45 %) ; des délais d'obtention longs (trois, quatre mois en moyenne), voire très longs, jusqu'à neuf mois, y compris pour le repasser ; un coût élevé, 1.200 euros en moyenne, auxquels il faut rajouter entre 500 et 800 euros pour se présenter à nouveau ; une faible proportion de jeunes entre 18 et 24 ans (un sur deux) l'ayant obtenu ; et un manque d'efficacité en termes de sécurité routière, puisque cette tranche d'âge représente 21 % des tués alors qu'elle ne représente que 9 % des Français. C'est donc dans la perspective de remédier à tous ces défauts, en rendant le permis de conduire " moins long " à passer, " moins cher " et " plus sûr ", que les décisions annoncées hier seront mises en oeuvre, pour les premières dès le début de cette année, l'ensemble du dispositif devant être déployé avant 2012, a annoncé le Premier ministre. Son coût est estimé à 5,2 millions d'euros, financés sur des crédits réaffectés.

- Des mesures pour le passer plus vite : les délais de passage devraient être réduits par la création de 370.000 places d'examen supplémentaires sur trois ans, dont 120.000 places dès 2009, et un renfort de 55 nouveaux inspecteurs ; à partir d'avril prochain, les candidats pourront débuter les leçons de conduite sans attendre l'enregistrement du dossier en préfecture ; la conduite accompagnée sera encouragée, dès la fin du premier semestre, par son extension aux candidats majeurs ou recalés, et la baisse à 28 ans de l'âge de l'accompagnateur, qui n'aura plus à être membre de la famille.

- Pour qu'il coûte moins cher : 15 millions d'euros seront alloués chaque année pour aider financièrement les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) à compter du second semestre 2009 ; le Fonds de cohésion sociale prendra en charge la caution du prêt pour le " permis à 1 euro par jour " pour les jeunes exclus du système bancaire et inscrits dans une démarche de formation ou d'accès à l'emploi ; une " bourse au permis " sera créée sous forme d'aide financière directe de l'Etat et des collectivités territoriales.

- Et soit plus efficace : l'épreuve du code sera modernisée et se passera sur un ordinateur individuel d'ici à deux ans ; l'épreuve de conduite sera rénovée dès le début de 2010 ; une concertation avec les compagnies d'assurances et les auto-écoles " en vue de déterminer les conditions de prise en charge " d'un rendez-vous postpermis à six mois sera mise en place.

La question de savoir si ce rendez-vous sera obligatoire n'est pas tranchée, même si " pour que ce système ait un sens, il faut qu'il soit obligatoire ou qu'en tout cas l'incitation soit extrêmement forte ", reconnaît-on au gouvernement. Car c'est entre six et douze mois après l'obtention du permis que se produisent le plus grand nombre d'accidents. Et, si le nombre de tués sur la route a baissé en 2008 de 7,5 % par rapport à 2007, à 4.274 personnes, la proportion des 18-24 ans est passée de 21,2 % à 23,4 %.

Par ailleurs, François Fillon a confirmé que les incendiaires de voitures seront privés de permis tant qu'ils n'auront pas indemnisé leurs victimes, comme l'avait souhaité Nicolas Sarkozy après le bilan record de la nuit du 31 décembre.
Les Echos 14 janvier 2009

Dimanche 1 Mars 2009
Jean-Claude Raveneau
Lu 492 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes | Elections municipales 2020 | Brétignolles-sur-Mer

Les News


Vie pratique

bourses jouets