Connectez-vous S'inscrire


Nouvel appel à la vigilance concernant les usages de l'eau en Vendée

Le Préfet a réuni le 13 juillet pour la 4ème fois cette année le comité de vigilance sécheresse, et vient de compléter les mesures de restrictions déjà mises en place suite aux comités précédents.



Après un hiver pluvieux et un printemps sec, les températures sont devenus supérieurs à la normale à partir de juin et surtout depuis le début juillet pour atteindre des niveaux de forte chaleur.
Si les réserves d'eau , qu'il s'agisse des retenues destinées à l'alimentation en eau potable ou des nappes souterraines sont encore satisfaisantes, l'état des cours d'eau devient critique sur l'ensemble du département malgré les mesures d'interdictions ou de restrictions déjà prises, notamment sur les fleuves côtiers vendéens, dans le Marais Breton et dans le bassin versant du Lay.
L'importance des consommations, tant pour ce qui est de l'eau potable que l'irrigation (de l'ordre de 5 millions de m3 par semaine) pourrait être à l'origine de grandes difficultés si les conditions météorologiques actuelles se maintenaient et si aucune mesure n'était prise
En conséquence, il a été décidé, après consultation des partenaires usagers de l'eau:
+d'intredire tous prélèvements dans l'ensemble des cours d'eau du département, à l'exception des secteurs dits ré-alimentés, et dans le cadre des conventions préexistantes. La rivière Autize et les canaux de marias attenants, qui bénéficient de retenues de substitution, feront l'objet d'une restriction de prélèvements limites à 35 %.
+ de mettre en application les dispositions du protocole conclu entre l'Etat, le Conseil Général et la profession agricole dans les secteurs irrigués à partir des nappes du Sud Vendée, en interdisant tout report de volumes non consommés dans le cas particulier du bassin versant du Lay.
+de commencer à limiter les usages non prioritaires satisfaits à partir des réseaux d'alimentation en eau potable.
Le prochain comité de vigilance sécheresse se tiendra le 21 juillet 2010. Des mesures d'inteRdiction concernant l'arrosage des espaces verts, le lavage des voitures , le remplissage des piscines ou l'utilisation des douches de plages y seront examinés.
D'ores et déjà le Préfet de la Vendée demande aux maires , aux usagers et aux vacanciers d'adapter leru utilisation de l'eau aux conditions difficiles actuelles.

Partager

Vendredi 16 Juillet 2010
Vendeeinfo
Lu 483 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017

Les News


Vie pratique

bourses jouets