Connectez-vous S'inscrire

Michel Desjoyeaux est sorti des 40e rugissants

Plus que 5574 milles devant les étraves de Foncia tandis que Michel Desjoyeaux s'apprête aujourd'hui à vivre son 25e jour aux commandes d'une course épique. Au large de l'Amérique du Sud, en compagnie de l'éternel Bilou, les deux hommes naviguent à faible vitesse aux parages d'un anticyclone. Derrière, la flotte n'est pas très rapide non plus.



Michel Desjoyeaux est sorti des 40e rugissants
Michel Desjoyeaux est sorti des 40e rugissants, tous derrière et lui devant. Après ce qu'on imagine être une sérieuse journée de bricolage pour consolider les fissures apparues autour du puits de quille et sur la cloison de pied de mât suite à sa collision jeudi avec un animal marin, Roland Jourdain (Veolia Environnement) s'est calé dans le sillage de Foncia.
Les deux hommes poursuivent leur remontée vers les eaux chaudes du Brésil, au milieu d'un bel anticyclone. D'où des vitesses relativement faibles depuis hier après-midi, autour de 10 nœuds de moyenne.Troisième à plus de 750 milles, Armel le Cléac'h n'est pas tellement plus rapide, mais pas pour les mêmes raisons. Au nord des Malouines, le skipper de Brit Air navigue au près océanique dans un flux de nord-ouest qui contrarie quelque peu son ascension.
Safran le plus rapide
En fait, les deux concurrents les plus véloces ces dernières 24 heures glissent au portant autour du 55 degrés sud. Il s'agit de Samantha Davies (Roxy) et surtout de Marc Guillemot, le seul à frôler les 15 nœuds moyens dans sa plongée vers le Horn. Dans un message envoyé cette nuit, Sam ne cachait pas son impatience de franchir cette barrière symbolique. Il lui reste encore 390 milles avant d'entrer en Atlantique, soit encore une grosse journée de portant dans un vent fraîchissant et des grains.
Derrière, dans le sillage de Brian Thompson (Bahrain Team Pindar), Dee Caffari (Aviva) et Arnaud Boissières (Akena Vérandas) poursuivent leur éternel pas de deux. Mais à bord d'un bateau plus récent et surtout plus puissant, Dee Caffari est la plus rapide. Vendredi, elle a réussi à doubler 'Cali' et ce matin, elle disposait d'une petite marge de 7 milles.
Huit ont claqué la porte
Ces huit bateaux sont pour l'instant les seuls à avoir franchi la dernière porte de sécurité qui jalonne le parcours avant le passage du dernier des trois grands caps.

Steve White (Toe in the Water) qui a repris de sa superbe après avoir passé pratiquement 48 heures englué dans les hautes pressions, est encore à 1100 milles de cette porte. Comme Rich Wilson, Steve navigue ce matin à la lisière d'un front qui le propulse gentiment sur la route.

Enfin, Norbert Sedlacek (Nauticsport- Kapsch) qui devance Raphaël Dinelli (Fondation Ocean Vital) de presque 150 milles, devrait passer dans la journée l'antiméridien, la fameuse ligne de changement de date.

Classement à 5h00 :
1- Michel Desjoyeaux (Foncia) à 5574 milles de l'arrivée
2- Roland Jourdain (Veolia Environnement) à 176,4 milles du leader
3- Armel Le Cléac'h (Brit Air) à 753,3 milles
4- Samantha Davies (Roxy) à 1839,2 milles
5- Marc Guillemot (Safran) à 2239,5 milles

Classement général:
http://www.vendeeglobe.org/fr/classement.html

Samedi 10 Janvier 2009 - 07:38
Vendeeinfo

Lu 342 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018