Connectez-vous S'inscrire

Loïc Peyron abandonne après avoir quasiment tout gagné à la barre de son Gitana Eighty bleu nuit

Loïck Peyron (Gitana Eighty) faisait route ce matin au nord-est à 6 nœuds. C'est un des grands favoris de la course qui la quitte prématurément. Reste à savoir si le démâtage du navigateur baulois influera sur le comportement de la flotte. Pour l'heure, il semble bien que le tempo soit resté le même. Michel Desjoyeaux (Foncia) maintenant en 4ème position quand Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) n'est plus qu'à 14 milles de Brian Thompson (Barhain Team Pindar).



Loïc Peyron  abandonne après avoir quasiment tout gagné à la barre de son Gitana Eighty bleu nuit
Il avait quasiment tout gagné à la barre de son Gitana Eighty bleu nuit. Et depuis le départ du Vendée Globe Loïck Peyron démontrait qu'il n'avait rien perdu de sa vista : trajectoires au cordeau, initiatives inspirées, vitesse… Mine de rien, il s'était imposé comme un des patrons de cette course, jouant avec son habileté coutumière de silences nécessaires et de vérités distillées au compte-gouttes. Parfaitement à son aise dans ce rôle de gentleman-skipper, Loïck participait à la bataille de chiffonniers qui animait la tête de flotte sans donner l'air d'y toucher comme si les contingences bassement matérielles n'étaient que vils petits détails à régler. Son abandon rappelle instamment que la casse, encore plus sûrement que tout autre biais, est encore la plus implacable des guillotines. La sortie de piste de Gitana Eighty portent maintenant à sept le nombre de concurrents ayant du jeter l'éponge dans ce Vendée Globe…

Top five
Il reste que ce coup du sort n'a visiblement pas atteint un Jean-Pierre Dick (Paprec-Virbac 2), toujours aussi incisif, qui a repris les commandes à la faveur de la nuit. Pointé à plus de 17 nœuds de moyenne, le navigateur niçois a visiblement décidé de montrer qu'il ne fallait pas compter sur lui pour changer de tempo et adopter un rythme moins endiablé. Dans son sillage, Roland Jourdain (Veolia Environnement) et Sébastien Josse (BT), relégués à 35 milles, sont sous la menace directe d'un certain Michel Desjoyeaux qui pourrait bien monter sur le podium à la faveur de la journée. Après avoir croqué Mike Golding (Ecover), le navigateur de Port-la-Forêt montre qu'il a encore suffisamment d'appétit pour s'attaquer à quelques autres gros morceaux. D'autant que d'ores et déjà, Michel n'a pas grand-chose à perdre : qu'il arrive à maintenir la cadence et il entrerait dans la légende du Vendée Globe. Qu'il soit contraint de rentrer dans le rang, il restera, de toutes les manières, l'auteur d'une des plus belles courses-poursuites jamais enregistrées dans un tour du monde. A 50 milles derrière, Jean Le Cam (VM Matériaux) mène un petit groupe qui reste sur une position d'attente entre besoin de rester dans la course et souci de préserver le matériel. Au regard du retour flamboyant de Michel qui focalise toute l'attention, ce n'est certainement pas la position la plus confortable…

Plus en arrière encore, le peloton de queue s'apprête à faire le gros dos : des vents de 45 à 50 nœuds avec rafales entre 55 et 60 attendent les navigateurs solitaires dès leurs premiers jours dans l'Océan Indien. Dans ce genre de cas, il ne s'agit plus de faire le malin : la meilleure façon de passer entre les gouttes est de se faire le plus humble possible, de faire face sans en remontrer… On ne vient pas tirer la queue du malin quand il a décidé de vous faire danser la sarabande.

Classement à 5h00 :
1- Jean-Pierre Dick (Paprec-Virbac 2) à 16161,3 milles de l'arrivée
2- Roland Jourdain (Veolia Environnement) à 21,9 milles du premier
3- Sébastien Josse (BT) à 8,8 milles du premier
4- Michel Desjoyeaux (Foncia) à milles du premier
5- Mike Golding (Ecover) à 50,1 milles du premier

La sélection internationale :
12- Dominique Wavre (Temenos II) à 231,1 milles du premier
13- Brian Thompson (Bahrain Team Pindar) à 501,5 milles du premier
14- Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 534,7 milles du premier

Jeudi 11 Décembre 2008 - 09:45
Jean-Claude Raveneau

Lu 369 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017