Connectez-vous S'inscrire

Les premiers devraient rallier Port Bourgenay dans la nuit de lundi à mardi ou mardi matin.

Grand soleil, mer étincelante à peine ridée, la météo estivale du Golfe de Gascogne n'a rien de réjouissante pour les concurrents de la Transgascogne.



Les premiers devraient rallier Port Bourgenay dans la nuit de lundi à mardi ou mardi matin.
Après 30 heures de course, les 44 Minis de La Transgascogne n'ont parcouru qu'un bon tiers du parcours retour vers Port Bourgenay. Ils progressent au près à petite vitesse (3 nœuds...) en attendant une brise plus soutenue demain. La flotte est très étalée avec 50 milles d'écart entre les concurrents les plus Sud et les partisans du Nord. Pour l'instant c'est la route la plus directe qui semble payer, avec Thomas Normand (Financière de l'Echiquier) en pôle position chez les protos et Jonas Gerckens (Liège Expo 2017) en bateaux de série. A 3 nœuds de moyenne, tout doucement, avec le clapotis de l'eau sur la coque comme indicateur de lenteur, la concentration est maximum à bord des Minis...Trois grandes options se sont dessinées dès les premières heures de course : Nord, centre et Sud. Désormais, les skippers tentent de l'exploiter au mieux en attendant les effets escomptés de leurs stratégies...Les Nordistes, avec à leur tête Sébastien Rogues (Eole Génération - GDF Suez) en proto et Christophe Fialon (Aventures 05 Briançon) en bateau de série, accusent pour l'instant une dizaine de milles de retard par rapport à leurs leaders respectifs et commencent à être à la peine dans une brise faiblissante.Au centre, la stratégie - pour l'instant gagnante - consiste à faire le moins de route possible en optimisant chaque bascule du vent. C'est l'option choisi par une large majorité de la flotte avec à sa tête Thomas Normand (Financière de l'Echiquier) en proto et Jonas Gerckens (Liège Expo 2017) en bateau de série. Les Sudistes, dont Aymeric Chappellier (La Tortue de l'Aquarium - La Rochelle) en proto et Pierre Brasseur (Voiles Océan) en bateau de série, sont décalés d'une trentaine de milles par rapport à la route directe, mais ils pourraient être les premiers à bénéficier d'un renforcement attendu du vent, par le Sud, la nuit prochaine.
Lundi matin c'est même un flux régulier de 10 à 15 nœuds de secteur Est qui devrait s'installer sur toute la moitié Sud du Golfe de Gascogne. En fin de journée lundi, cette brise, générée par une dépression orageuse devrait se renforcer encore à 15 nœuds en s'orientant à l'Est-Nord-Est, soit pile dans l'axe de la route des Minis. A l'approche des côtes vendéennes, le vent sera doute plus instable et le temps orageux...Les concurrents de la Transgascogne n'ont donc pas fini de tirer des bords de près. Une allure inconfortable et peu rapide... une allure souvent synonyme de « punition » pour les marins, et en particuliers pour les « ministes » ! Remise des prix à Talmont St Hilaire le 3 août.
Retrouvez toutes les positions et classements sur le site de la course en cliquant ici

Crédit photo Thomas Normand (Financière de l'echiquier) : Christophe Breschi



Lundi 1 Août 2011 - 08:52
Vendeeinfo

Lu 492 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rugby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018 | Vendée Globe 2020-2021