Connectez-vous S'inscrire

Golding prend la main dans une course à grande vitesse

Jean-Pierre Dick, handicapé depuis lundi par son safran tribord, a cédé la main cette nuit à Mike Golding, nouveau leader de ce Vendée Globe. Derrière, alors que les écarts se sont comblés entre les six premiers bateaux, les marins déboulent à pleine vitesse en direction du cap Leeuwin. Michel Desjoyeaux a parcouru 464,3 milles ces dernières 24 heures. Il n'est plus qu'à 4 milles du record détenu depuis 2003 par Alex Thomson !



Golding prend la main dans une course à grande vitesse
Michel Doré
Vingt cinquième changement de leader à l'aube du 37e jour de course. Mike Golding - surnommé affectueusement Michel Doré par ses frenchies d'adversaires - a profité des déboires techniques de Paprec-Virbac 2 pour prendre les commandes de la course, à 240 milles du cap Leeuwin. Calé en embuscade dans le top 10 pratiquement depuis le départ de ce tour du monde, c'est la première fois que le marin britannique voit son nom affiché en tête du classement, un résultat qui récompense sa persévérance et sa route sud après le passage de la porte des Kerguelen.
Le skipper d'Ecover pointe ce matin 30 milles devant Jean-Pierre Dick. Après avoir respecté la porte ouest Australie - à l'instar des six premiers concurrents-, ce dernier a empanné sur un bord qui sollicite moins son safran tribord, très endommagé suite à sa rencontre lundi avec un objet flottant. Mais Dick, sous voilure réduite en attendant de réparer son avarie, navigue toujours 5 nœuds moins vite que ses adversaires qui eux n'ont pas molli cette nuit !

Alerte au record
Le record de la plus grande distance parcourue sur 24 heures en solitaire et en 60 pieds monocoque, détenu depuis 2003 par Alex Thomson - 468,72 milles à la moyenne de 19,53 nœuds- va-t-il être battu ? C'est fort possible. Cette nuit, Sébastien Josse (BT) a franchi la barre des 450 milles, puis Jean Le Cam celle des 460 et ce matin, Michel Desjoyeaux (Foncia) était " topé " avec 464,3 milles sur 24 heures, soit une moyenne de 19,3 nœuds !
Depuis lundi soir, les conditions de navigation - vent de nord-ouest d'une bonne trentaine de nœuds- ont été particulièrement favorables à l'expression des hautes vitesses. Mais tous les navigateurs n'ont pas tenu ces cadences-là. Aussi, si l'on assiste à un tassement des six premiers bateaux en moins de 100 milles, un trou s'est creusé derrière Jean Le Cam (VM Matériaux). Armel Le Cléac'h (Brit Air) accuse ce matin 297 milles de retard sur Golding et tire désormais un deuxième groupe de chasseurs composé de Riou, Guillemot et Eliès.

Classement à 5h00 :
1- Mike Golding (Ecover) à 13821 milles de l'arrivée
2- Jean-Pierre Dick (Paprec-Virbac 2) à 30 milles du leader
3- Roland Jourdain (Veolia Environnement) à 31 milles
4- Michel Desjoyeaux (Foncia) à 36,6 milles
5- Sébastien Josse (BT) à 62,9 milles

Mardi 16 Décembre 2008 - 09:34
Jean-Claude Raveneau

Lu 282 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018