Connectez-vous S'inscrire

Au pointage de 16h00 Loïc Peyron leader de la flotille de tête

Loïck Peyron (Gitana : « Ça a été la bagarre complète cette nuit et ce n'est pas fini. J'ai dû faire plusieurs empannages et ce n'est vraiment pas simple sur ces gros bateaux. En fait, j'ai passé une nuit blanche dans la nuit noire, avec des accélérations de vent, des calmes et entre les îles, c'était un vrai slalom. Les fichiers météo ne sont vraiment pas clairs pour le passage du pot au noir. Il va falloir faire des choix et choisir, c'est renoncer. »



Au pointage de 16h00 Loïc Peyron leader de la flotille de tête
Double chassé-croisé cette nuit en tête de la flotte entre Loïck Peyron et Jean Le Cam pendant la traversée de l'archipel du Cap-Vert. La bagarre conserve toute son intensité entre les trois premiers séparés de moins de 30 milles. Loin derrière, Michel Desjoyeaux remonte un par un ses adversaires et pointe en 19e position.
Les alizés, les poissons volants, le soleil, la chaleur, un chapelet d'îles de sable fin… Cette image de carte postale qui évoque les vacances pour un terrien relève de la haute stratégie pour les solitaires du Vendée Globe. Après les Canaries, la traversée de l'archipel du Cap-Vert est un piège à navigateur qui, généralement, peut faire perdre plus de places qu'en gagner. D'autant que le choix de la route à travers ces îles volcaniques induit directement sur le positionnement en vue d'une autre traversée piégeuse : celle du pot-au-noir d'ici mercredi. Les trois premiers ont opté pour une traversée plein centre tandis que leurs cinq poursuivants sont passés au large, par l'ouest. Un pari selon Jean Le Cam, le plus à l'est du groupe de tête, qui préfère éviter les zones sans vent de l'archipel au détriment d'une position plus favorable en vue du pot-au-noir pour ses adversaires de l'ouest.

Jean Le Cam, éphémère 6e leader
En zigzaguant de manière intrigante autour de l'île Sao Nicolau, Loïck Peyron (Gitana Eighty), solide leader depuis jeudi 13 au matin, a laissé le temps d'un classement la première place à Jean Le Cam (VM Matériaux), passé plus à l'est. Mais dès 11h, le triple vainqueur de la Transat Anglaise reprenait les commandes au triple vainqueur de la Solitaire du Figaro qui restera d'ores et déjà comme le sixième concurrent à avoir occupé la tête de la course depuis le départ. Dans l'après-midi, le cadet des frères Peyron augmentait son avance dès la sortie des îles. Ce duel, arbitré à distance par Sébastien Josse (BT), révèle l'intensité de la régate à couteaux tirés entre les premiers.

Un par un
Depuis son deuxième départ des Sables d'Olonne en 26e position, Michel Desjoyeaux (Foncia) grignote les places les unes après les autres et pointe désormais en 19e place à 650 milles du premier. Lundi, les victimes du "Professeur" s'appelaient Unai Basurko (Pakea Bizkaia) et Rich Wilson (Great American III). Les prochains dans le collimateur de Mich' Desj' sont Jonny Malbon (Artemis) et Steve White (Toe in the Water) à environ 160 milles devant lui. Premier à se relancer des Sables après 6 heures d'escale, Dominique Wavre (Temenos II) pointe déjà en 14e position. Les trois derniers repartis se sentent plus esseulés. Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), Derek Hatfield (Algimouss Spirit of Canada) et Jean-Baptiste Dejeanty (Groupe Maisonneuve) accusent respectivement 1322, 1705 et 2131 milles de retard sur Peyron.


Yann Eliès (Generali), 8e à 110 milles du leader : « Quand le vent monte, je prends la barre, quand ça mollit, je mets en marche le pilote automatique. C'est étonnant, d'habitude, dans ces parages, c'est grand beau temps. Là, il fait tout gris, il y a des pétrels, on dirait le grand sud ! Ce matin, j'ai récupéré deux poissons volants. Aussitôt écaillés et vidés. Je vais en faire mon repas de midi. »

Jean Le Cam (VM Matériaux), 2e à 24,3 milles du leader : « je suis sorti des îles et c'est déjà quelque chose ! Ça n'a pas été trop galère, mais j'ai quand même pris trois ou quatre heures de mou. Mais maintenant, c'est de l'histoire ancienne, on glisse doucement. Par contre, on dégouline de sueur. C'est terrible cette canicule, j'ai enlevé le t-shirt, je crois bien que je vais perdre des kilos. Mais bon, on va pas se plaindre, car dans quelques jours, on se dira qu'il fait trop froid. Et puis la navigation est belle. Ce matin, au lever du jour devant l'Ile de Maio, c'était magnifique. »

Vincent Riou (PRB), 5e à 84,8 milles du leader : « Je vois Paprec(-Virbac 2 de Jean-Pierre Dick, ndlr) devant à mon vent ; c'est bien de naviguer comme ça à deux bateaux, c'est motivant. Par rapport au tiercé de tête, je pense qu'il n'y a pas de miracle à attendre dans les heures à venir. La flotte va aborder le pot au noir assez groupée. Il y aura peut-être un tassement dans les positions, mais le premier à y entrer sera aussi le premier à en sortir. »

Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), 24e à 1322 milles : « J'ai des conditions superbes. Pas un nuage, il fait beau, il commence à faire chaud. J'ai 25 nœuds de vent. Je suis sous spi de brise avec un ris dans la grand-voile. C'est un peu mouvementé sur le pont. Côté motivation, j'essaie juste de naviguer proprement et je saisirai les opportunités si elles se présentent. »

Les premiers au pointage de 16h00
1- Loïck Peyron (Gitana Eighty) à 21 408 milles de l'arrivée
2- Jean Le Cam (VM Matériaux) à 24,3 milles du leader
3- Sébastien Josse (BT) à 27,4 milles
4- Jean-Pierre Dick (Paprec-Virbac 2) à 82,6 milles
5- Vincent Riou (PRB) à 84,8 milles

Premiers étrangers
7- Mike Golding (Ecover) à 109,6 milles
11- Brian Thompson (Bahrain Team Pindar) à 203,9 milles
12- Samantha Davies (Roxy) à 268,5 milles

audio_vg_loick_pe_1117.mp3 audio_VG-loick_pe-1117.MP3  (1.95 Mo)


Lundi 17 Novembre 2008 - 17:47
Photo : Didier Lefèvre

Lu 277 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017