Connectez-vous S'inscrire

Yann Eliès attend les secours australiens

La frégate de la marine australienne HMAS Arunta a quitté Perth hier soir à 19h00 (TU+1) et fait route à 22 noeuds vers Generali. Elle est attendue sur zone samedi soir. A bord de Safran, Marc Guillemot est arrivé à 23 heures, et reste à proximité de Yann, toujours immobilisé dans sa bannette. Samantha Davies est également en route.



Yann Eliès attend les secours australiens
Dans l'attente des secours
Depuis hier matin et sa blessure à la jambe gauche - vraisemblablement une fracture du fémur-, survenue vers 10h00 alors qu'il manoeuvrait à l'avant de son bateau, Yann Eliès est dans l'attente, à la cape sous trois ris et trinquette, à 750 milles au sud des côtes australiennes. Premier motif de réconfort : la présence de Marc Guillemot, arrivé sur zone hier soir à 23 heures et qui navigue à proximité en attendant l'arrivée des secours. La navigatrice Samantha Davies fait également route vers Yann.
Deuxième point positif : le skipper de Generali a réussi à dormir un peu et à se nourrir avec ce dont il disposait à portée de main : jus de citron concentré, lait concentré et une barre de céréale. Toutefois, le marin souffre toujours et n'est pas en mesure de bouger pour accéder à ses comprimés de morphine. Pour Yann, c'est une épreuve de patience qui commence, dans l'attente de la frégate australienne partie de Perth jeudi à 19h00 (TU+1) et qui devrait être en vue dès samedi soir. Les conditions météo sont pour l'heure relativement maniables avec une vingtaine de nœuds de vent d'ouest, mais une mer assez formée. Ce flux devrait se renforcer au fil de la journée avec 35 nœuds annoncés.

Sur le front
Pour les autres, la course continue. Séparés de 30 milles, Michel Desjoyeaux et Roland Jourdain, à presque 17 nœuds de moyenne, poursuivent leur duel aux avant-postes, et ont tout deux franchi la deuxième porte de sécurité australienne située dans le sud-ouest de la Tasmanie. Les deux compères ont légèrement distancé leurs poursuivants directs Sébastien Josse et Jean Le Cam qu'il faut aller chercher à plus de 100 milles dans leurs tableaux arrière.
En 7e position derrière Le Cléac'h et Riou, Jean Pierre Dick a semble t-il achevé la réparation de son safran tribord. Il plonge désormais au sud pour rejoindre ses camarades. A noter un changement dans la position de la porte de sécurité Néo-zélandaise décidé hier soir par la direction de course. En raison de la présence de glaces, celle-ci a été remontée vers le nord et se trouve désormais positionnée sur le 48 sud.

Sons disponibles vers 6h30 sur le site www.vendeeglobe.org : le point avec Erwan Steff, Chef de Projet du monocoque Generali et Marc Guillemot, skipper de Safran.

Classement à 5h00 :
1- Michel Desjoyeaux (Foncia) à 12694 milles de l'arrivée
2- Roland Jourdain (Veolia Environnement) à 29,9 milles du leader
3- Sébastien Josse (BT) à 131,3 milles
4- Jean Le Cam (VM Matériaux) à 153,7 milles
5- Armel Le Cléac'h (Brit Air) à 363,5 milles

Source audio : Trigone/Vendée Globe

audio_vg_sebastie_1219.mp3 audio_VG-sebastie-1219.MP3  (1.86 Mo)


Vendredi 19 Décembre 2008 - 09:32
Vendeeinfo

Lu 327 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018