Connectez-vous S'inscrire

Nouvelles couleurs et renouveau pour l’IMOCA Groupe Dubreuil et Sébastien Simon

Pour ses 100 ans, le groupe vendéen Dubreuil sera au départ du Vendée Globe avec Air Caraïbes et French Bee.



L’IMOCA Groupe Dubreuil, paré de ses nouvelles couleurs - French bee à tribord, Air Caraïbes à bâbord -, a retrouvé le ponton du Vendée Globe après trois mois de chantier centré sur la fiabilité et la sécurité à bord. Trois mois qui ont aussi permis à son skipper Sébastien Simon de se remettre d’une fracture cervicale survenue en course. Le retour en mer sonne donc comme une renaissance pour le Groupe Dubreuil Sailing Team qui se projette désormais sur les deux transats du printemps.

Mis à l’eau le 4 avril aux Sables d’Olonne, le monocoque IMOCA Groupe Dubreuil a retrouvé son élément et effectué une première navigation technique. Grâce au travail sans relâche de Sébastien Simon et de son équipe, la saison 2024 commence sous les meilleurs auspices avec The Transat CIC et la New York Vendée au printemps. Deux courses en solitaire et qualificatives pour le Vendée Globe, dont le départ sera donné le 10 novembre.

« Nous avons réussi à tenir les délais, sourit Sébastien Simon, j’en suis assez fier car ce n’était pas gagné. Cette première navigation fait du bien parce qu’on a l’impression de faire un grand pas en avant ». Certes, il reste beaucoup de travail, « ça ne va pas être facile, mais je suis très heureux d’avoir une équipe soudée, motivée et un partenaire comme le groupe Dubreuil qui nous soutient et nous apporte sa confiance ». Depuis moins d’un an, la jeune équipe vendéenne évolue et prend de l’expérience au fil des épreuves, avec pour seul objectif d’être au départ du Vendée Globe dans les meilleures conditions, « tous ensemble, en pleine forme et toujours aussi motivés ».

L’IMOCA Groupe Dubreuil aux couleurs de ses deux compagnies aériennes

« Voir notre IMOCA Groupe Dubreuil avec ses nouvelles couleurs French bee et Air Caraïbes ici, dans le port des Sables d’Olonne, ça fait vraiment plaisir. Je trouve qu’il a assez fière allure », s’enthousiasme Sébastien Simon.

Déjà présente en 2023 pour la Transat Jacques Vabre et le Retour à La Base, en direction et au départ de la Martinique, la compagnie aérienne fer de lance du groupe Dubreuil, Air Caraïbes, arbore à nouveau son arbre du voyageur sur le côté bâbord du bateau.

Sa petite sœur French bee, première compagnie aérienne low-cost et long courrier française qui relie Paris à New York, fait « son entrée » dans le monde de la course au large en s’affichant en grand sur tribord. Cette fois, c’est pour accompagner le skipper Groupe Dubreuil jusqu’à Big Apple lors de The Transat CIC dont le départ sera donné le 28 avril de Lorient. Un partenariat qui fait sens, d’autant plus que New York sera également la ville départ de la transat retour qui ramènera les skippers vers le territoire vendéen du groupe Dubreuil. La New York Vendée partira le 29 mai au large de Manhattan, direction les Sables d’Olonne !

« Ce projet d’IMOCA biface est inhabituel car généralement les sponsors sont côte à côte... Mais au-delà des arrivées et des départs de course qui font partie des réseaux de nos compagnies aériennes, c’est aussi un symbole fort : malgré les identités distinctes de nos deux marques, tous nos collaborateurs sont dans le même bateau ! Sébastien emportera également avec lui un petit bout de chacune de nos filiales, représentées à l’intérieur et à l’extérieur de l’IMOCA. C’est un partenariat vraiment fédérateur pour toutes nos entreprises et pour notre groupe familial qui fête cette année ses 100 ans », commente Paul-Henri Dubreuil, Président- directeur général du groupe éponyme.

Naviguer en sécurité

Le chantier d’hiver a surtout permis de travailler sur l’ergonomie afin de rendre le bateau plus confortable et de permettre à Sébastien Simon de naviguer avec plus de sécurité. À la suite de sa commotion cérébrale survenue lors de la transat Retour à La Base en décembre dernier, le skipper et son équipe ont aménagé l’IMOCA Groupe Dubreuil avec notamment deux sièges de veille moulés sur-mesure. « Aujourd’hui la sécurité est un élément important après mon accident, explique Sébastien. Je n’ai pas envie que ça se reproduise. La situation aurait pu être plus grave, je l’ai bien en tête. Nous avons aussi travaillé avec des pêcheurs locaux sur la mise en place de filets pour m’empêcher d’être projeté dans la zone de vie. Les premiers essais sont encore plus concluants que ce qu’on imaginait. »

Un nouveau mât a également été réceptionné et mis en place. « Ce n’est pas rien un démâtage. Non seulement c’est douloureux mais ça génère aussi énormément de travail », ajoute-t-il. L’électronique embarquée a été revue de A à Z. « On poursuit ce qu’on a entrepris depuis trois mois. La première navigation a montré des choses plutôt positives, tous les capteurs fonctionnent, et d’autres à améliorer comme l’automatisation ».

Reprise du sport et retour au large

Tous les voyants sont donc au vert pour Sébastien Simon et son IMOCA Groupe Dubreuil. Libéré de son corset sur-mesure qui a permis de souder sa cervicale, le skipper a repris le sport sous la surveillance de son kinésithérapeute, Eliott Boucard, et de son médecin du sport, Edouard Stavaux, afin de muscler son dos et son cou. Une préparation physique adaptée qui lui permet de reprendre l'entraînement en mer sereinement dès demain pour 48h de navigation au large.

Puis le Groupe Dubreuil Sailing Team mettra le cap sur Lorient d’où sera donné le départ de The Transat CIC, première course de la saison que le skipper abordera avec beaucoup d’envie. « Les deux transats ne vont pas être faciles mais je ne me mets aucune pression de résultat. Ce sera un bel entrainement pour le Vendée Globe. Le chemin parcouru depuis l’été dernier est immense. Il faut prendre les choses pas à pas et essayer de savourer un peu le moment. De toute façon, je suis sûr que si on arrive au bout de ces deux transats le résultat sera honorable. »

À propos de groupe Dubreuil // Présent sur 7 métiers, le groupe Dubreuil emploie 6 400 collaborateurs et a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 3,16 milliards d'euros pour 2023. Sur la période, le chiffre d'affaires se répartit comme suit entre les activités de la Distribution - l'Automobile (37% du CA), les matériels TP (10%), le Machinisme Agricole (10%), les Énergies (7%), le Poids Lourd (1,75%) - celles de l'Hôtellerie et l'Immobilier (0,25%) et celles du Transport Aérien (34%).
www.groupedubreuil.com



Mardi 16 Avril 2024 - 05:29

Lu 311 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rugby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018 | Vendée Globe 2020-2021 | Vendée Globe 2024-2025