Connectez-vous S'inscrire


Les cuisines de l’Ehpad des Cordeliers servent plus de 180 repas par jour



Afin de poursuivre encore la voie de l’amélioration des plats servis, les trois cuisiniers de l’établissement ont suivi une formation à la préparation de repas à texture modifiée, une technique parfois utilisée dans les hôpitaux mais rarement en Foyer Logement car elle nécessite une réelle et profonde démarche qualitative que la Ville a décidé d’engager pour le bien-être et la santé des résidents.

La vieillesse se traduit par des modifications physiologiques et psychologiques, plus ou moins accentuées suivant l’âge et les personnes, qui peuvent avoir des conséquences sur leur capacité à se nourrir correctement. Certains résidents souffrent également d’un handicap qui complique encore un peu plus leur bonne alimentation.

Il est donc nécessaire d’adapter au mieux les plats proposés à ce public, et la modification de texture est un excellent moyen d’y parvenir.

En fonction du type de pathologie ou de besoins, il existe différentes textures parmi lesquelles il convient de choisir la mieux adaptée : hachée, mixée, semi-liquide ou liquide… Sur les 84 résidents des Cordeliers, 30 ont une alimentation à base de plats entièrement mixés.

Le changement de texture entraîne, à portion équivalente, un apport calorifique moindre. Aussi, il est important d’enrichir les préparations avec du lait en poudre, du fromage, de la Maïzena ou encore des fécules de pomme de terre…

Ce procédé, jumelé à une présentation soignée qui rappelle l’ingrédient d’origine du plat, incite les résidents à manger plus et à laisser moins d’aliments dans l’assiette.
Par conséquent, il n’est plus nécessaire d’utiliser autant les compléments alimentaires médicamenteux, solution parfois nécessaire mais moins saine pour les résidents.

Les textures modifiées constituent une alternative qui a pour effet de susciter l’appétit du résident, d’éviter le phénomène de dénutrition de la personne âgée et de réduire ainsi le recours au complément alimentaire.
C’est une solution saine, gustative et qualitative qui permet que tous les résidents mangent le même plat en même temps et qu’il n’y ait pas de différence de traitement en raison du handicap de certains d’entre eux.

Dimanche 5 Décembre 2010
Vendeeinfo
Lu 456 fois

Recettes de cuisine | Olonne-sur-Mer | Transports | Jardinage

Les News


Vie pratique

bourses jouets