Connectez-vous S'inscrire

Les Sables Les Açores Les Sables il reste 31 minis en course

Les trente et un Mini encore en course font route directe vers les Açores après avoir été obligés de composer avec des vents contraires et très variables en intensité dans le golfe de Gascogne. La mer est formée au large du cap Finisterre et le vent s’est installé au secteur Sud à Sud-Ouest, ce qui permet de se rapprocher du but en ligne droite…



Le début de cette deuxième étape n’a pas été tendre pour les Mini : après les calmes du lendemain du départ, après les orages du début de semaine, après les vents contraires de mardi, la brise permet enfin de tirer tout droit vers le but à près de six nœuds de moyenne. La situation n’est pas pour autant confortable car au large du cap Finisterre, les vagues ont eu le temps de se former et le passage d’un front a encore été l’occasion de prendre des ris, de subir des averses, d’affronter des vents soutenus ce mercredi après-midi. Mais heureusement, une pause est en vue jeudi midi avec une rotation de la brise au secteur Ouest, voir Nord-Ouest : cela permettra de gagner encore dans le Sud-Ouest, ce qui calmera nettement et la mer, et le vent pour les jours suivants…

Grand écart !

Toujours sur sa route Nord, Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) commence à rétrograder dans le classement et comme à la latitude de Brest, la brise est installée pour plusieurs jours au secteur Ouest à Sud-Ouest, le solitaire ne pourra pas redescendre (au risque de croiser derrière toute la flotte !) avant dimanche… Le choix de cette route septentrionale pris dès le soir du départ ne semble donc pas concluant et le skipper est particulièrement courageux d’affronter depuis deux jours et pour encore trois autres jours, une météo particulièrement exécrable et contraire ! S’il arrive sans connaître d’avarie à Horta, il pourra être sûr que son prototype est définitivement fiabilisé…

Les leaders sont en fait sur la route directe à environ 70 milles dans le Nord-Ouest du cap Finisterre et il est probable qu’ils vont chercher à glisser dès que possible plus au Sud pour éviter le train de perturbation qui circule sur le 45° Nord. Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement) chez les voiliers de série et Thomas Ruyant (Faber France) parmi les prototypes, sont à la même distance du but et ont tous les deux fait le break par rapport à leurs poursuivants. Ils ont en effet relégué leur dauphin à plus de quinze milles (Pierre Rolland sur D2-Marée Haute pour les prototypes et le Britannique Oliver Bond sur Base Camp chez les voiliers de série) tandis que le gros du peloton concède déjà plus de vingt milles… Et les derniers encore en course affichent plus de cent milles de retard !

Bref, la flotte est très dispersée et en longitude, et en latitude, et cela ne devrait pas se réduire dans les prochains jours, au contraire ! Enfin, deux autres solitaires ont jeté l’éponge ce mercredi : Cécile Hoffart (Toud’Suite) et Bertrand Delesne (Dan Foss Le Gall) font route vers Les Sables d’Olonne… Cette première étape est donc particulièrement sélective et ceux qui arriveront au bout auront plus que mériter une escale pour se reposer. Car une semaine de près, à se faire secouer comme un shaker dans un voilier de 6,50 mètres trempé, face à un environnement hostile (creux de trois mètres, mer chaotique, vent en rafales…) avec des manœuvres à répétition tant de jour que de nuit, a de quoi laminer les motivations les plus intenses. Sans compter que les corps sont aussi extrêmement sollicités et qu’il est très difficile de cumuler du repos dans ces conditions de mer et de vent.

Classement des prototypes du mercredi 30 juillet à 13h30
1-Thomas Ruyant (Faber France) à 891 milles de l’arrivée
2-Pierre Rolland (D2-Marée Haute) à 16,5 milles du leader
3-Sébastien Stéphant (Déphémèrides) à 23,8 M
4-Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) à 30,8 M
5-Arnaud Vasseur (Nat’Che) à 38,2 M

Classement des voiliers de série du mercredi 30 juillet à 13h30
1-Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement) à 892 milles de l’arrivée
2-Oliver Bond (Base Camp) à 17,6 milles du leader
3-Fabien Sellier (Yemaya) à 20,1 M
4-Charlie Dalin (Antalis) à 20,8 M
5-Damien Guillou (Demi-Clé) à 21,1 M

Abandons et retours au port
- Benoît Amalric (n°486 : Tchao) abandon aux Sables d'Olonne, pilote
- Pierre Brasseur (n°348 : Région Nord Pas de Calais-Ripolin) abandon aux Sables d'Olonne, ballasts
- Brice Aqué (n°671 : Ville de Gardanne-CNTL) abandon aux Sables d'Olonne, barre de flèche
- Jean-Christophe Lagrange (n°676 : Zoukati) abandon aux Sables d'Olonne
- Guillaume Le Brec (n°612 : Galanz) abandon à Lorient
- Sébastien Rogues (n°552 : Solent) abandon à Lorient
- Nicolas Charmet (n°625 : La Ligue contre le cancer) abandon à Lorient, safran défaillant
- Antoine Debled (n°455 : Régions Job) abandon à Lorient, abordage
-Jaime Mumbru (n°385 : Ulysses 65) abandon à Gijon, dérive cassée

- Stefano Paltrinieri (n°459 : Ok Baby) en approche de Lorient
- Louis Mauffret (n°629 : Solidaires) en route vers Les Sables d'Olonne
- Etienne Bertrand (n°719 : Senior Blue) en route vers Les Sables d'Olonne
- Anne Dupureur (n°477 : Zot’Che) en route vers Les Sables d'Olonne
- Henry-Paul Schipman (n°716 : Maisons de l’avenir-Urbatys) en route vers Les Sables d'Olonne
- Sébastien Marsset (n°517 : Association Véole) en route vers Les Sables d'Olonne
- Giancarlo Pedote (n°626 : Prysmian) en route vers Les Sables d'Olonne
- Cécile Hoffart (n°685 : Toud’Suite) en route vers Les Sables d’Olonne
- Bertrand Delesne (n°569 : Dan Foss Le Gall) en route vers Les Sables d’Olonne

Mercredi 30 Juillet 2008 - 17:33
Jean claude Raveneau

Lu 439 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017