Connectez-vous S'inscrire

L'écart se stabilise entre Michel Desjoyeaux et Roland Jourdain

Tandis que l’écart se stabilise entre les deux concurrents de tête, Brian Thompson, en 6e position, était l’homme le plus rapide de la nuit. En compagnie de sa compatriote Dee Caffari, le marin britannique est en train de se rapprocher dangereusement de Samantha Davies, ralentie depuis trois jours.



L'écart se stabilise entre Michel Desjoyeaux et Roland Jourdain
L’hémorragie des milles qui séparent Michel Desjoyeaux de Roland Jourdain semble être enrayée ce matin. Calé dans le sillage de Foncia, qui poursuit son cavalier seul dans le nord-ouest du Cap Vert, Veolia Environnement a bien accéléré cette nuit et affichait, poussé enfin par de solides alizés de nord-est, des moyennes de 14 nœuds. A 150 milles dans le sud de l’équateur, Armel Le Cléac’h, est sensé aborder le pot au noir, un passage qui a piégé son prédécesseur pendant presque 48 heures. Mais comparée aux récits de Roland Jourdain, qui relatait une nuit cauchemardesque coincé sous un grain gigantesque et une pluie diluvienne, la traversée de cette zone tant redoutée semble pour l’instant indolore pour le skipper de Brit Air. Cette nuit, il n’avait pas encore ralenti !
Marc Guillemot et Sam Davies à la recherche du vent perdu
La situation est moins agréable pour les 4e et 5e du classement. Marc Guillemot, fidèle à sa stratégie « côtière », continue de tirer des bords 30 milles au large du Brésil. Une vraie partie de slalom entre les plates-formes de forage et les bateaux de pêche comme en témoignent les images expédiées au petit matin par le skipper de Safran. Les vents thermiques et autres effets de sites recherchés par Marc Guillemot ont un prix : une grosse fatigue générée par une veille constante et l’obligation de manœuvrer au portant. Bien plus au large, la première femme de ce Vendée Globe n’est pas mieux servie, bien au contraire. Depuis trois jours, Marco et Sam, coincés entre lignes de grains et dorsale anticyclonique, sont en recherche de vent et de vitesse. Résultat : une nette bien que discrète remontée de leurs poursuivants.

Brian Thompson est en effet le plus rapide au pointage de ce samedi matin. Dans des conditions idéales pour faire parler son puissant Barhain Team Pindar, le navigateur Britannique a passé toute la nuit à glisser au largue à plus de 15 nœuds. Il y a une semaine, Brian accusait encore 1000 milles de retard sur Samantha Davies. Ce matin, il n’est plus qu’à 350 milles ! Englué dans une bulle anticyclonique uruguayenne que Brian et Dee ont réussi à éviter, Arnaud Boissières voit ses compagnons de route s’échapper. Ce matin, Akena Vérandas était toujours deux fois moins rapide.
Au large de l’Argentine, tout va bien pour Steve White, dernier de la troupe à évoluer en Atlantique. Hier, Steve a pu enfin choquer les écoutes et progresse à 12 nœuds. Lui aussi opère depuis une semaine une timide mais constante remontée, avec pas loin de 300 milles de gagnés sur Akena Vérandas.
L’actualité est différente pour les trois bateaux qui ferment la marche. Rich Wilson plonge doucement vers le sud pour doubler, d’ici deux jours environ, le mythique cap Horn. Quant à Raphaël Dinelli et Norbert Sedlacek, ils vont devoir infléchir leur route vers le nord pour passer la dernière porte de sécurité Pacifique. Les deux hommes ont franchi ce matin la barre des 7000 milles de retard sur les leaders.
Classement 4:00 GMT
1 Michel Desjoyeaux (Foncia) à 2361,7 milles de l’arrivée
2 Roland Jourdain (Veolia Environnement) à 524,4 milles du leader
3 Armel Le Cléac’h (Brit Air) à 1030,2 milles
4 Marc Guillemot (Safran) à 2003,4 milles
5 Samantha Davies (Roxy) à 2168,8 milles
6 Brian Thompson (Barhain Team Pindar) à 2510,3 milles
7 Dee Caffari (Aviva) à 2612,1 milles
8 Arnaud Boissières (Akena Vérandas) à 2952,3 milles
9 Steve White (Toe in the Water) à 3687,8 milles
10 Rich Wilson (Great American III) à 5214,9 milles
11 Raphaël Dinelli (Fondation Ocean Vital) à 7001,7 milles
12 Norbert Sedlacek (Nauticsport-Kapsch) à 7065,8 milles


Samedi 24 Janvier 2009 - 13:56
Vendeeinfo

Lu 327 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017