Connectez-vous S'inscrire

Jacques Vabre : départ ce dimanche à 13h27

La Transat Jacques-Vabre 2021 est la quinzième édition de la Transat Jacques-Vabre, course à la voile en double. Le départ est prévu le dimanche 7 novembre 2021 à 13 h 27. L'épreuve relie Le Havre à la Baie de Fort-de-France (Martinique).



Pour sa 15ème édition, la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre s’offre un nouvel élan, direction la Martinique ! Pour la première fois de son histoire, la Route du Café part explorer les Antilles. C’est la baie de Fort-de-France qui accueillera l’arrivée de la transatlantique en duo la plus longue et la plus exigeante, avec la promesse d’un joli spectacle.


Demain dimanche à 13h27, l'horizon s'ouvre pour Jérémie Beyou et Christopher Pratt : 5 800 milles de mer via un gros détour par l'archipel brésilien de Fernando de Noronha, avant de remonter vers la Martinique, terminus de cette 15e Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre. Quel sera l'état de la route, quel est le meilleur chemin et où trouver le bon 'carburant' pour propulser Charal d'emblée aux avant-postes face à ses 21 concurrents ? A la veille du départ, la réponse est loin d'être tranchée.



Comme l'alpiniste repère sa voie et les points de passage délicats avant de s'attaquer à la paroi, voilà plusieurs jours que les skippers de Charal et leur conseiller météo Marcel Van Triest se penchent sur les cartes. Le routage étant interdit dans la Classe IMOCA, c'est maintenant que le travail d'analyse se fait à tête reposée. Ensuite, Jérémie et Christopher seront livrés à eux-mêmes pour élaborer leur stratégie.

Que leur réserve le ciel et l'océan pour ce début de course ? A priori, un paquet d'incertitudes ! « On a eu des transats où tu sais que tu vas te faire casser la figure au départ ou avec des scénarios bien tranchés. Là, ce n'est pas du tout le cas. La situation n'est ni stable, ni claire » reconnaît Jérémie Beyou. Ce que l'on sait, c'est que la flotte va s'élancer au près dans une vingtaine de nœuds de nord-ouest : spectacle assuré pour le départ ! Ensuite, les choses se compliquent.

Explications de Christopher Pratt, plus particulièrement en charge du dossier météo/stratégie à bord de Charal :

« Dès la pointe du Cotentin, un anticyclone nous barre la route. Il y aura peu de vent et beaucoup de courant car les coefficients de marée sont importants. Le point critique sera notamment l'approche de Ouessant, avec une possible séparation de trafic entre ceux qui vont tenter d'attraper un flux d'est erratique dans le golfe de Gascogne ou ceux qui vont aller plus à l'ouest pour aller chercher une dépression en train de s'évacuer vers le nord. Autrement dit, il faudra choisir entre une route plus courte vers le sud dans un vent faible de secteur est, ou plus longue par le nord et l'ouest qui demande d'investir ».

La décision de partir au large ou de plonger vers le sud, le long de la péninsule ibérique et des côtes africaines, devrait intervenir dans la journée de lundi. Dans les deux cas, la prise de risque sera importante. Il y aura donc, aussi, des routes médianes. « Beaucoup de choses vont être conditionnées par notre timing d'arrivée à Ouessant, mais aussi par la position d'un ancien cyclone tropical nommé Wanda qui va 'ouvrir le champ' à d'autres dépressions, lesquelles peuvent semer la zizanie dans le flux d'alizés » poursuit Christopher.

Un anticyclone pour commencer puis des alizés certainement perturbés : autant d'éléments qui sèment le doute. « Ce ne sera pas un grand run de vitesse. On sent le truc bien stratégique et pas très clair. Il faudra être opportuniste. C'est hyper ouvert et c'est très bien comme ça ! » résume Jérémie Beyou.


Depuis plus de 30 ans, Charal propose le meilleur de la viande de bœuf aux Français. La marque s'est toujours attachée à faire parler les 3 piliers de son ADN - Qualité, Innovation, Communication - et à proposer des produits 100% français qui s'inscrivent dans leur quotidien. En tant que marque leader, pionnière et engagée, Charal place le plaisir et la satisfaction au cœur de l'expérience consommateur.

En 2017, la marque choisit de capitaliser sur ce qu'elle nomme le plaisir essentiel d'une bonne viande. Ainsi elle valorise à la fois la force physique en tant que bénéfice nutritionnel, et la force mentale en tant que bénéfice émotionnel lié à la dégustation... ces deux forces trouvant chacune leur place dans la signature « Vivons Fort ».

Dimanche 7 Novembre 2021 - 06:45
Vendeeinfo

Lu 67 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rugby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018 | Vendée Globe 2020-2021