Connectez-vous S'inscrire

J-365 avant le grand retour de la Golden Globe Race aux Sables-d’Olonne

Dans un an, le 4 septembre 2022, la troisième édition de la Golden Globe Race s’élancera depuis les Sables-d’Olonne. Il s’agit de l’unique tour du monde réalisé sans assistance technique et sans géolocalisation, avec les mêmes outils que lors de la première édition, en 1968. Lors d’une conférence de presse, ce jeudi matin, 26 skippers de 11 nationalités différentes ont déjà annoncé leur participation.



Il s’agit d’un cadre de rêve, d’un stade à ciel ouvert tourné vers la mer qui a été le point de départ et d’arrivée de tant d’aventures d’hommes et de femmes de mer. Avec son chenal mythique que les plus grands navigateurs ont déjà emprunté, les Sables-d’Olonne dispose du plus beau des écrins, à la mesure de ce challenge incroyable de prendre le large et de naviguer sur toutes les mers du globe. Capitale mondiale de la course au large, la cité vendéenne est le théâtre des plus grandes émotions de la discipline. Il y a le Vendée Globe, dont la dernière édition, l’hiver dernier, a été riche en moments forts. Il y aura la Mini-Transat dont le départ le 26 septembre prochain est chargé en promesse pour de nombreux skippers en devenir. Et puis il y a la Golden Globe Race, dont la prochaine édition débutera le 4 septembre 2022.

Une course mythique, creuset de temps de vocations

L’annonce a été faite ce jeudi matin lors d’une conférence de presse à l’École des pêches. Aux côtés de Yannick Moreau, Maire des Sables-d’Olonne et Président de l’Agglomération, et de Don McIntyre, organisateur de la Golden Globe Race, Alain Leboeuf, Président du département de la Vendée, et Isabelle Leroy, vice-Présidente de la Région Pays-de-la-Loire, ont fait le déplacement pour l’occasion.
En 2018, le retour de la Golden Globe Race, dont le départ avait été donné des Sables-d’Olonne, marquait les cinquante ans de cette course mythique. C’est en effet en 1968 et 1969 qu’avait eu lieu le Golden Globe Challenge, la première course en solitaire, autour du monde et sans escale de l’histoire. La victoire de Robin Knox-Johnston et l’incroyable aventure de Bernard Moitessier auront inspiré des générations de marins, convaincus que la mer pouvait être un incroyable terrain de jeu, de rêve et d’abnégation.
Avec la ville et les organisateurs, s’inscrire sur le long terme


Cinquante ans plus tard, les 18 skippers à s’élancer pour cette course anniversaire renouait avec ce qui en faisait son ADN : une compétition sans aucune assistance technique, sans GPS et avec les mêmes moyens de navigation qu’à l’époque. La victoire de Jean-Luc Van Den Heede (73 ans alors) à l’issue de 212 jours de mer avait suscité un enthousiasme saisissant sur les pontons des Sables-d’Olonne et auprès de tous les passionnés de la course au large. Forte des souvenirs qu’elle a induit et de ses valeurs, à la fois familiale et fraternelle, cette édition a encouragé les organisateurs à s’inscrire sur le long terme.

Les organisateurs de la Golden Globe Race, la Ville des Sables-d’Olonne et la Communauté d’agglomération (qui se chargent de toutes les animations à terre et du village) se sont donc conjointement épaulés afin de proposer cette nouvelle édition, dont le départ aura lieu le 4 septembre 2022. La date a été légèrement décalée afin de contribuer à ce que les conditions soient plus clémentes pour les marins, notamment lors de leurs traversées des mers du sud.

Davantage d’interactions avec le grand public
Si la course conserve son ADN, plusieurs nouveautés permettront à tous les curieux de vivre l’aventure avec davantage de proximité. Ainsi, cinq points de passage ont été établis afin que les skippers puissent transmettre photos et vidéos de leur aventure. Par ailleurs, des entretiens hebdomadaires auront lieu avec les médias ainsi qu’un Facebook live, chaque mois, lors duquel le public pourra échanger directement avec les marins.
Enfin, une régate virtuelle permettra à tous les curieux de vivre la course à leur façon, tout au long de leur tour du monde. Au total, 26 skippers de 11 nationalités différentes ont déjà annoncé leur participation avec le doux rêve de pouvoir être les premiers à franchir la ligne aux Sables-d’Olonne, après plus de 200 jours de mer. Le public pourra les côtoyer dès le 20 août 2022 avec l’ouverture du village avant le grand départ, quinze jours plus tard.

Yannick MOREAU, Maire des Sables-d’Olonne et Président de l’Agglomération
« Il y a 4 ans, avec Don McIntyre, nous avons décidé de redonner vie à la Golden Globe Race, une course unique qui porte les valeurs et l’ADN des Sables d’Olonne.
Port de départ des plus belles aventures maritimes, notre ville s’affirme comme étant la Capitale mondiale de la course au large en solitaire.
Après le Vendée Globe et la Mini Transat, les skippers de la GGR s’élanceront pour un tour du monde dans lequel les valeurs humaines et le dépassement de soi sont primordiales pour faire face aux éléments et aller au bout de l’aventure.
À un an du départ, les Sables d’Olonne prépare avec passion ce grand rendez-vous de la course au large. Le 4 septembre prochain, nous serons nombreux sur les quais de notre mythique chenal pour encourager ces héros venus des quatre coins du monde. »




Jeudi 2 Septembre 2021 - 13:16
Vendeeinfo

Lu 98 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rugby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018 | Vendée Globe 2020-2021