Connectez-vous S'inscrire

Vendee Saint-Pétersbourg: départ ce lundi 31 mai pour le retour

E le nave va sur la Neva



Vendee Saint-Pétersbourg: départ ce lundi 31 mai pour le retour
Parade devant l’Hermitage… Ils sont trois trimarans à évoluer sur le bras de la Neva entre la forteresse Pierre & Paul et la rive gauche du fleuve, quand le reste de la flotte attend sagement son tour au mouillage. Trois multicoques à jongler avec le trafic des vedettes à passagers, à proposer le spectacle inédit de bateaux sous voile au cœur de la ville. Dernière récréation pour les équipages avant de rentrer dans le vif du sujet dès demain, l’étape retour vers Saint-Gilles Croix-de-Vie.

L’escale de Saint-Pétersbourg aura finalement été courte tant il y avait à découvrir. Entre l’apprentissage des quelques mots de russe, l’adaptation aux coutumes locales et le plaisir de flâner dans les rues de la Venise du nord ou de se perdre dans les salles du musée de l’Ermitage, le temps file entre les doigts des marins.
Sans conteste les journées devant la forteresse Pierre & Paul auront été un des temps forts de cette petite semaine russe. Saint-Pétersbourg qui fêtait ce week-end ses 307 ans, avait revêtu ses habits de lumière, malgré une pluie menaçante. Foule piétonne envahissant la perspective Newski, attroupements de badauds venant au cœur de la nuit assister à l’ouverture des ponts et au défilé des multicoques, toutes ces images resteront gravées quand les trimarans laisseront le golfe de Finlande dans leur sillage. Seul bémol dans la partition, après la journée du samedi, les conditions météorologiques (vent fort de sud-ouest) ont malheureusement contraint les équipages prévus pour la parade du dimanche à renoncer.



Baltique express
A vingt-quatre heures du départ, les navigateurs entrent à nouveau dans leur bulle, se concentrant sur les fichiers météo, vérifiant une dernière fois la check-list des menus travaux nécessaires avant le départ… Chaque équipage a ses rituels, ses codes pour être pleinement opérationnel le jour du départ. Le briefing des équipages, donné aujourd’hui à 16 heures locales, soit 12 heures en heure française, devrait préciser les conditions météos que les multicoques rencontreront dans le golfe de Finlande puis en mer Baltique. Au vu des premières données, la descente jusqu’à l’entrée de l’Oresund devrait être rapide… Vent d’est à nord-est de quinze à vingt-cinq nœuds, les navigateurs devraient connaître les griseries de la vitesse, tout au moins pour les premières journées de course. Et qui sait ? Etablir un nouveau temps de référence sur les 1800 milles qui les mèneront de l’embouchure de la Neva aux côtes de Vendée.

Partager


Lundi 31 Mai 2010 - 13:24
Vendeeinfo

Lu 735 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018