Connectez-vous S'inscrire

Une présidence double pour Jeunes Agriculteurs de Vendée – Terre Attitude Vendée



Lors de l’Assemblée Générale, le bureau avait décidé de mener une réflexion plus poussée sur le rôle du président. Lors du Conseil d’Administration du jeudi 8 mars, deux co-présidents ont été élus à la tête de JA 85 et Terre Attitude Vendée.

- Jordy Bouancheau, installé aux Lucs sur Boulogne, en production de blonde d’aquitaine, volailles de chair et cultures de rente.
Et
- Davy Jaulin, installé à Thorigny, en production de lait de chèvre, en élevage allaitant, en canards de chair et cultures de rente. Ils seront appuyés dans leur mission par une équipe de 15 personnes constituant le bureau, et une équipe de 50 personnes composant le Conseil d’Administration.


Retour sur l’Assemblée Générale
Une table ronde très « communicante »
La table ronde de l’Assemblée Générale des Jeunes Agriculteurs de Vendée portait sur la communication. Un sujet qui a fait fortement réagir et suscité l’intérêt de la salle. Les 4 intervenants ont partagé leur expérience et donner leur vision de la façon dont les Jeunes Agriculteurs pouvaient « redevenir acteurs de leur communication ». Tristan Tinseau, dirigeant de l’entreprise : « Les Promoteurs », explique : « On ne connait pas votre métier mais il a une forte portée sur l’alimentation, la santé ». Une façon d’expliquer que le grand public se tourne de plus de plus vers le monde agricole en d’intéressant à la façon de produire « son assiette ». Et les agriculteurs eux commencent à prendre le pas pour communiquer sur d’autres supports. « Le changement est tout récent, une communauté commence à émerger. Le cercle est encore assez fermé mais ça prend de l’ampleur », ajoute Adrien Dinh, expert réseaux sociaux et e-réputation au CNIEL. Il explique que les agriculteurs doivent s’organiser pour éviter la désinformation. Le CNIEL a d’ailleurs créé un groupe pour que les éleveurs-youtubeurs puissent échanger entre eux. Le fonctionnement en réseau a permis de faire la lumière sur la vidéo de Rémi Gaillard et d’obliger l’humoriste à enlever sa vidéo. « Nous ne l’avons pas attaqué mais juste montrer ce que nous faisions au quotidien », explique Adrien Dinh. De nombreuses questions ont été posées par le public, notamment sur le rôle des partenaires de l’agriculture, des coopératives mais aussi sur la transparence du message ou l’importance d’être nombreux à communiquer.


Vendredi 9 Mars 2018
Vendeeinfo
Lu 173 fois

Actualités | L'actualité des banques | La vie des entreprises vendéennes | Les chiffres de l'économie | Emploi | Immobilier | Palmares | Bilans | Tendances | Carrières | Patrimoine | Salons | Investir | Enjeux | Agriculture