Connectez-vous S'inscrire

Quelques airs de samba en l’honneur d’Ihssane



Quelques airs de samba en l’honneur d’Ihssane
8ème enfant célébré
La nuit a été mouvementée à bord d’Initiatives Cœur, pluie et vents variables sont venus perturber le sommeil de Tanguy « vers 6h TU, le vent a tourné de 60° et il s’est mis à pleuvoir. Pendant 2 heures le vent a molli, monté, j’ai viré, reviré… ambiance carnaval ! ». Une bonne nouvelle est venue effacer les tracas de la nuit : ce matin, la barre des 96 000 clics sur la page http://initiatives-coeur.fr/ a été franchie, un 8ème enfant va pouvoir être opéré. Lors de la traditionnelle présentation de l’ourson, le sourire et l’énergie de Tanguy faisaient plaisir à voir, seules les maracas manquaient à l’annonce triomphante de l’opération de la petite Ihssane (Maroc-10 ans) prévue quelques jours avant son anniversaire en mars. Pour visualiser la vidéo, cliquez ici (pour la télécharger, ici)
Au large de Rio de Janeiro les conditions sont devenues plus agréables, la carte postale fait envie « soleil, 23°C, une mer aux nuances plus claires ». Tanguy, installé près de son hublot ouvert, a ressorti son short, ses Crocs et a surtout pu profiter d’une douche et d’un coup de rasoir, allant même jusqu’à mettre à contribution les internautes en proposant un sondage pour savoir quel style adopter à l’arrivée, heureusement pour lui, la barbe asymétrique à la « Double face » de Batman n’a pas remporté la majorité des voix !

(Re) pêche et (re) réparation
Ce n’est pas le moment de perdre le Nord, dans moins de 1 300 milles Initiatives Cœur franchira l’équateur. Tanguy nous apprenait mardi matin la casse de sa deuxième drisse. Son code zéro à l’eau, il était bon pour une nouvelle session pêche de voile. Pour visualiser la vidéo, cliquez ici (pour la télécharger, ici)
Cette nouvelle avarie est venue ralentir la progression d’Initiatives Cœur qui, au 75ème jour de course, navigue en 11ème position, a environ 300 milles derrière Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde). Sans drisse en tête de mât, notre skipper au grand cœur ne pouvait plus envoyer de grande voile d’avant. « C’est frustrant de voir que le bateau n’est plus à 100%. Mais la route continue et ça c’est le plus important ». Cette route est encore longue et même s’il est tentant de se projeter aux Sables d’Olonne, la regrettable avarie de Jean Pierre Dick (le skipper de Virbac Paprec 3 a perdu sa quille) a rappelé à tous la fragilité de cette aventure hors norme. Le Vendée Globe est une course difficile où la rupture mécanique plane comme une épée de Damoclès. Notre Tangyver s’est attaqué hier aux réparations de sa voile (application d’acétone et découpage de rustine) et a pris de la hauteur « j’ai profité de la zone de vents faibles pour grimper en haut du mât… en 45min top chrono, une nouvelle drisse était en place et le gréement vérifié. En bonus, j’ai admiré la planète bleue, c’est vraiment extraordinairement beau vu d’en haut ! » Pour visualiser la vidéo, cliquez ici (pour la télécharger, ici)

Petite anecdote à terre
Il n’y a pas d’âge pour être skipper virtuel. Les résidents de la maison de retraite « le Richelieu » (La Roche-sur-Yon) ont leur bateau sur Virtual Regatta. Ils se sont pris au jeu et se réunissent quotidiennement à 15h pour un point sur leur course. Parmi les membres de l’équipage : Nicole, 84 ans, se dit très fière de son petit-fils… qui n’est autre que Tanguy de Lamotte !

Le classement cliquez ici




Vendredi 25 Janvier 2013
Vendeeinfo
Lu 272 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017