Connectez-vous S'inscrire

Que dit Monsieur Edouard Leclerc sur l'inflation



Sur Cnews ce matin, invité de Laurence Ferrari, j'ai dénoncé une banalisation de l'inflation, une forme d'apathie alors que c'est un impôt quotidien pour les Français.
Oui l'inflation est mondiale, mais on peut essayer de la diminuer. Le gouvernement lui-même tente de la contenir en créant des boucliers, en suscitant des politiques de ristournes (Total), de rabais (SNCF).
Nous, les distributeurs, on a vrai rôle à jouer si on nous laisse vérifier, négocier, mieux acheter. Car l'inflation d'aujourd'hui va durer, c'est clair ! Voici quelques exemples de hausses qu'on nous demande pour 2023 :
- Conserves de légumes : +17,74%
- Conserves de fruits : +20,55%
- Café : +10,53%
- Produits animaliers : +41%
- Féculents : +10%
- Volaille : +13%
- Papier : +11%.
C'est une nouvelle couche d'inflation et si on laisse passer ça...
Non, il ne faut pas angoisser les français, ni dénigrer l'industrie. Mais tout le monde a intérêt à ce qu'il n'y ait pas de récession. Alors, arrêtons le déni. Soyons dans l'action. On doit se mobiliser, attaquer l'inflation à la source, là où les marges se font, là où la concurrence ne se fait pas.
Cette fois, les pouvoirs publics devraient être de notre côté, avec nous, pour que les hausses soient toujours justifiées et transparentes avant d'être répercutées à nos clients.

Mardi 22 Novembre 2022
Vendeeinfo
Lu 37 fois


Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes | Elections municipales 2020 | Brétignolles-sur-Mer | Elections présidentielles de 2022 | Elections législatives 2022