Connectez-vous S'inscrire

Les Sables Les Açores Les Sables : Six au port

Avec l’arrivée en milieu de matinée de Damien Guillou, ils sont désormais six solitaires dans le port des Sables d’Olonne et leurs poursuivants devraient finalement ne pas tant traîner que cela puisque la brise de Sud-Ouest se maintient en mer.



Damien Guillou (Demi-Clé) prend  la quatrième place au classement général cumulé des voiliers de série.
Damien Guillou (Demi-Clé) prend la quatrième place au classement général cumulé des voiliers de série.



Les calmes attendus se font… attendre ! Et ce n’est pas plus mal pour les dix-huit skippers encore en course dans le golfe de Gascogne… Certes pour les derniers, la zone orageuse qui se déplace le long des côtes espagnoles ne va pas favoriser leur progression, mais pour le gros du peloton, les prévisions météorologiques annoncent encore de la brise de secteur Sud-Ouest d’une douzaine de nœuds jusqu’au milieu de l’après-midi : de quoi aligner les milles pour ne pas se faire attraper par les calmes annonciateurs d’une bascule du vent au Nord sous les orages et les averses ! On peut donc espérer que pour les cinq concurrents suivants, le ralentissement soit faible et principalement à l’approche des côtes : Mathis Prochasson (Manu Poki) est ainsi prévu vers 13h00, Pierre Rolland (D2-Marée Haute) devrait franchir la ligne vers 15h30 avec dans son sillage, Jérôme Lecuna (I feel good), Arnaud Vasseur (Nat’Che) et Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement) quasiment ensemble vers 16h00…

Un golfe qui swingue !

L’Atlantique et le golfe de Gascogne ont en tous cas été particulièrement agités au point que tous les concurrents arrivés indiquaient qu’ils avaient dû lever le pied et qu’ils n’avaient pas pu envoyer le spinnaker en permanence à cause des vagues déferlantes qui mettaient le bateau en ballottage. Mais le final sur les deux cents derniers milles a été favorable à des vitesses élevées pour tous ceux qui n’avaient pas trop subi d’avaries. Enfin du fun et de la glisse après des moments durs dans une brise qui a parfois dépassé les trente-cinq nœuds et une mer qui a gonflée jusqu’à huit mètres de creux !

Et après l’arrivée triomphale du Portugais Francisco Lobato (Looking for…) qui s’est adjugé la victoire totale sur les deux manches, au général et au classement scratch sur son voilier de série, et le beau retour de Sébastien Picault (Kickers) qui s’adjuge la seconde étape parmi les prototypes, les arrivées se sont succédées avec un trio en une demie heure : Le Britannique Oliver Bond (Base Camp) après s’être échoué sur les rochers des Barges devançait de sept minutes Charlie Dalin (Antalis) suivi par l’Italien Riccardo Apolloni (MaVie pour Mapei). Et deux heures plus tard, c’est le Tip Top de Damien Guillou (Demi-Clé) qui finissait et se voyait attribuer la quatrième place au classement général cumulé des voiliers de série.

Arrivées aux Sables d’Olonne
1-Francisco Lobato (Looking for…) jeudi à 3h 15’ 00’’ en 6j 12h 15’ 00’’
2-Sébastien Picault (Kickers) jeudi à 3h 27’ 02’’ en 6j 12h 27’ 02’’
3-Oliver Bond (Base Camp) jeudi à 7h 30’ 08’’ en 6j 16h 30’ 08’’
4-Charlie Dalin (Antalis) jeudi à 7h 37’ 58’’ en 6j 16h 37’ 58’’
5-Riccardo Apolloni (MaVie pour Mapei) jeudi à 8h 03’ 42’’ en 6j 17h 03’ 42’’
6-Damien Guillou (Demi-Clé) jeudi à 10h 32’ 50’’ en 6j 19h 32’ 50’’

Temps de course cumulé sur deux étapes
1- Francisco Lobato (Looking for…) en 18j 20h 50’ 49’’
2- Charlie Dalin (Antalis) en 19j 09h 07’ 03’’
3- Oliver Bond (Base Camp) en 19j 09h 41’ 38’’
4- Damien Guillou (Demi-Clé) en 19j 14h 21’ 19’’
5- Riccardo Apolloni (MaVie pour Mapei) en 19j 20h 26’ 20’’
6- Sébastien Picault (Kickers) en 21j 02h 48’ 23’’

Jeudi 21 Août 2008 - 09:06
Vendeeinfo

Lu 743 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017