Connectez-vous S'inscrire





Le maire de la Faute-sur-mer, René Marratier, est arrivé mercredi vers 8h45 à la gendarmerie des Sables d'Olonne



Il sera entendu dans le cadre de l'enquête sur les responsabilités après la tempête Xynthia, qui avait fait 29 morts en 2010.Entendue depuis mardi matin, la première adjointe de la commune, en charge de l'urbanisme, Françoise Babin, a passé la nuit en garde à vue, selon une source proche de l'enquête.Le 7 avril, un autre élu, Patrick Maslin, maire-adjoint membre de la commission urbanisme de la commune, également responsable d'une entreprise de construction immobilière, avait été placé en garde à vue pour la journée et était ressorti dans la soirée. Mme Babin est la mère de Philippe Babin. Celui-ci est à la tête d'une SARL immobilière qui avait des parts dans trois des quatre lotissements construits dans la «cuvette mortifère» où plusieurs personnes ont trouvé la mort.
Les investigations sont menées dans le cadre d'une information judiciaire ouverte aux Sables d'Olonne pour «homicide involontaire», «mise en danger de la vie d'autrui», «abstention de combattre un sinistre» et «prise illégale d'intérêt», à la suite d'une plainte avec constitution de partie civile de l'Association des victimes des inondations du Sud-Vendée (Avif) et de 40 victimes à titre individuel.


Mercredi 13 Avril 2011 - 11:03
Vendeeinfo
Lu 619 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017


Les News

Trombi.com

Droit du travail

Liste de liens