Connectez-vous S'inscrire

Le départ de la solitaire du Chocolat c'est dimanche 18 octobre à Saint Nazaire

J – 4 avant le coup d’envoi de la 1ère édition de la Solidaire du Chocolat. Jacques Fournier et Jean-Edouard Criquioche, les deux skippers complices du Class40 groupe Picoty sont zens.



Le bateau est prêt à partir, restent les derniers moments forts à vivre à terre : la présentation officielle du bateau jeudi soir à l’ensemble des collaborateurs du groupe Picoty ; et, samedi, à 18h30, le baptême du Class40 groupe Picoty par l’acteur et réalisateur Pierre-François Martin Laval. L’ex « Robin des bois » est également impliqué auprès de l’association « Les Toiles Enchantées » dont les skippers Picoty sont les porte-drapeaux.

Serein et presque étonné de l’être, Jean-Edouard Criquioche, co-skipper du Class40 groupe Picoty reconnaît ne pas vraiment stresser à quatre jours du départ de la Transat France-Mexique : « ce soir, le bateau sera prêt à partir. Nous n’avons jamais été aussi prêts avant un départ de course, c’est presque déroutant, cette sérénité ! »

Jacques et Jean-Edouard vont pouvoir consacrer une bonne partie de leurs derniers jours à terre à étudier les fichiers météo : « à priori, pas de stress non plus pour le départ », annonce Jacques. « la météo s’annonce clémente avec des vents portants pour dégolfer... des conditions idéales, mais nous réfléchissons en ce moment aux choix de voiles que nous devons faire pour la transat. »
Privilégier les voiles de portant ou celles de près ? Telle est la question pour le duo Picoty « tout dépendra de la position de l’Anticyclone des Açores d’ici une dizaine de jours et du train de dépressions de l’Atlantique Nord : soit nous opterons pour une route directe avec des flux d’Ouest contraires, soit il nous faudra glisser au Sud vers les alizés, quitte à se rallonger la route », poursuit le skipper. Place aux détails donc, à quelques jours du départ, preuve que le duo Picoty a résolument adopté une démarche rigoureuse dans la préparation technique de cette transat de 5000 milles (9300 km) entre Saint Nazaire et Progresso au Mexique.

Jeudi soir, le Class40 Picoty se dévoile
Au-delà de ces considérations stratégiques, Jacques et Jean-Edouard se préparent aux deux grands derniers événements terrestres qui les attendent.

Jeudi soir à 18h30, se tiendra la présentation officielle du Class40 Picoty à l’ensemble des collaborateurs du groupe. Ces derniers vont découvrir le bateau, leurs skippers, le partenariat… tout cela d’un seul coup ! L’émotion sera inévitablement au rendez-vous. « Nous allons faire en sorte que ce soit une belle fête ! », lance Jacques Fournier.

Le cinéma à rendez-vous avec la voile…
Samedi prochain, veille du départ, le cinéma et la voile ont rendez-vous à 18h30 sur le ponton course de la Solidaire du Chocolat. L’acteur et réalisateur Pierre-François Martin Laval baptisera le Class40 groupe Picoty. L’homme de cinéma et amateur de voile est aussi l’un des parrains de l’association « Les Toiles Enchantées ». Pierre-François Martin Laval accompagne régulièrement l’association lors des projections organisées en milieu hospitalier.
Jean-Edouard Criquioche, exploitant de salle de cinéma, est à l’origine de ce parrainage riche de sens : « Je suis très heureux de pouvoir créer ainsi un lien entre ma vie professionnelle et ma vie sportive. Promouvoir le cinéma, c’est mon métier depuis 20 ans, alors le faire là, avec Pierre-François, et dans le cadre de la course au large, ma passion… C’est très fort. J’espère que nous allons partager un beau moment ! »
Cette cérémonie sera également l’occasion pour Gisèle Tsobanian, présidente des Toiles Enchantées, de recevoir la donation du Groupe Picoty, mécène de l’association. Ce don servira à financer un an séances de cinéma en hôpital, dans l’Ouest de la France.

La voile : beaucoup plus qu’un résultat sportif
Enfin, dimanche, à 17h00, au large de Saint Nazaire, Jacques, Jean-Edouard, les collaborateurs du groupe Picoty, Pierre-François Martin Laval, l’équipe des Toiles Enchantées et les enfants auxquels ils redonnent le sourire vont, tous, chacun à leur façon, s’évader loin, au large, vers le Mexique… pour un mois d’une aventure partagée.

« Fixer des objectifs sportifs n’a pas vraiment de sens pour moi », commente Jean-Edouard. « Nous sommes 24 duos au départ, 24 à partir pour la gagne. Le jour où je ferai la tête à l’arrivée d’une course au large à cause d'une mauvaise place, j’arrêterai la voile ! La voile, c’est beaucoup plus qu’un résultat sportif. C’est un moment de vie, fort, à partager. Là, on a 4 semaines de course devant nous, 4 semaines à vivre en duo avec Jacques, 4 semaines d'aléas météo, matériels, humain… l'objectif est d'arriver à faire partager nos émotions et notre aventure. »




--------------------------------------------------------------------------------
Le groupe Picoty, mécène de l’association « Les Toiles Enchantées »
L’association « Les Toiles Enchantées » a pour objectif de proposer aux enfants hospitalisés de véritables séances de cinéma dans l’enceinte même de l’hôpital.
Pour les enfants, ces petites parenthèses d’émotions et de bonheur sont autant des bulles d’oxygène et d’évasion. Chaque séance est aussi une belle et rare occasion de rencontrer les autres enfants hospitalisés près d’eux.


L’équipage du Class40 groupe Picoty : un duo de complices
Jacques Fournier, un concentré d’énergie et de volonté
Calme à l’extérieur, Jacques est en permanence en mouvement, dedans... Entreprenant, à l’écoute, constructif, sportif Jacques va de l’avant, toujours. Aucune montagne ne l’empêche d’avancer. Toute sa vie professionnelle, il l’a vécue en homme libre, indépendant. Depuis qu’il est à la retraite, Jacques va chercher son besoin de liberté et d’indépendance en mer, tandis qu’il continue d’entreprendre au sein de la Class40 qu’il préside avec bonheur et efficacité.

Jean-Edouard Criquioche, bouillonnant et sensible à la fois
Jean-Edouard Criquioche ne vit pas sa vie, il la dévore et la déguste en même temps ! Curieux de tout, il entreprend, tout le temps. S’il n’a pas un défi à relever, il s’ennuie. Aujourd’hui, le défi majeur de ce père de famille et exploitant de cinéma, c’est la course au large avec notamment en ligne de mire un tour du monde en 2011. Ce Normand est également impliqué depuis 2 ans avec l’énergie qui le caractérise dans le développement de la Class40.


Partager

Mercredi 14 Octobre 2009 - 15:01
Vendeeinfo

Lu 1080 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017