Connectez-vous S'inscrire

Le Vendée Globe lancé ce mardi

A moins de deux ans du départ du Vendée Globe, Bruno Retailleau, Président de la Saem Vendée, a fait un point complet ce mardi après-midi au Nautic de Paris, sur la huitième édition du Vendée Globe. Outre la confirmation de la date de départ, le dimanche 6 novembre 2016, on y a appris qu'une quinzaine marins étaient déjà certains de participer et que 20 à 25 autres avançaient sérieusement dans leur projet. Cette conférence fut également l'occasion pour Sodebo et la ville des Sables d’Olonne d'annoncer le renouvellement de leur engagement. De nombreux skippers étaient également présents sur place pour présenter leurs projets.



Crédit photo: Didier Lefèvre
Crédit photo: Didier Lefèvre
La date du départ est désormais officielle; c'est bien le dimanche 6 novembre 2016 que s’élancera le huitième tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance : le Vendée Globe millésime 2016-2017. Bruno Retailleau, Président du Conseil Général de Vendée et de la SAEM Vendée, l’organisateur de la course, s’est montré optimiste : « Cette édition se présente sous des auspices très favorables, tant d’un point de vue sportif que du côté organisation». Après la présentation d’un teaser vidéo, Bruno Retailleau a d'abord rappelé quelques chiffres impressionnants : « le Vendée Globe est d’ores et déjà l’évènement sportif français le plus médiatique, devant le Tour de France ou Roland-Garros avec près de 200 millions d’euros de retombées média. Quelques chiffres de l’édition 2012 pour illustrer cet impact hors-normes pour une course au large : 9 millions de visiteurs uniques sur le site Internet pendant les trois mois de la course, 285 millions de pages vues, 30 millions de vidéos vues, 500 000 joueurs au Vendée Globe Virtuel, 85 heures de direct TV, 1 700 journalistes accrédités sur le Village Départ… »

Sodebo de nouveau partenaire de l’épreuve

Le boom du numérique, de l’Internet et des réseaux sociaux permet de prévoir encore plus de retombées pour cette édition 2016/2017. Bruno Retailleau explique : « de nouveaux dispositifs média et des formats éditoriaux inédits vont permettre d’accroître l’exposition de la course, des skippers et des partenaires. Pendant la course le Vendée Globe aura sa propre Web TV qui émettra 24h/24, avec trois rendez-vous quotidiens live et deux émissions hebdomadaires. Le suivi de l’avant-course va également être développé avec un magazine vidéo "Objectif Vendée Globe" et permettra de valoriser l’actualité très riche des nombreux projets. »
En outre, 90 % du budget de l’épreuve est déjà sécurisé, notamment parce que les trois grands partenaires du Vendée Globe que sont le Conseil Général de Vendée, Sodebo et la Ville des Sables d’Olonne renouvellent leur soutien à l’Everest des mers. Patricia Brochard, Présidente du Groupe Sodebo et Didier Gallot, maire des Sables d’Olonne, étaient présents sur scène pour exprimer leur fidélité au Vendée Globe, aux côtés de Jean-Pierre Champion (Président de la FFVoile), Jean Kerhoas (Président de l’IMOCA) et Denis Horeau (Directeur de Course).

20 à 25 bateaux au départ


Côté sportif, l’avis de course est finalisé. L’ADN du Vendée Globe est évidemment respecté : pas de changements majeurs. Le Jury et le Comité de Course sont nommés. Le Président du Jury sera Bernard Bonneau, « un des juges les plus réputés du monde de la voile qui sera d’ailleurs aussi Président du Jury des Jeux Olympiques de Rio en 2016 ». Bruno Retailleau a également laissé la parole à Jean Kerhoas pour évoquer la nouvelle jauge IMOCA ainsi que la question des appendices porteurs, qui promet un nouvel intérêt technologique porté au Vendée Globe.

Les marins étaient évidemment au cœur de cette conférence de presse. Bruno Retailleau a rappelé que les contacts avec les solitaires sont très fréquents. « Dans une conjoncture économique difficile, le Conseil Général et la SAEM Vendée appuient les démarches des skippers dans leur recherche de sponsors, par de la mise à disposition d’outils marketing et communication mais aussi par des rendez-vous conjoints afin d’expliquer le retour sur investissement très important que peut apporter un évènement aussi médiatique que le Vendée Globe. » Pas moins d’une trentaine de ces marins candidats au Vendée Globe avaient d’ailleurs fait le déplacement pour présenter leurs projets (lire ci-dessous).

Pour résumer « Nous avons d’ores et déjà 15 équipes partantes, soit nettement plus que pour l’édition 2012 à deux ans du départ, nous sommes très confiants pour avoir une fourchette de 20 à 25 bateaux sur la ligne le 6 novembre 2016 » a assuré Bruno Retailleau : « la qualité sera également présente puisqu’un tiers de cette flotte sera constitué de bateaux neufs ce qui est un ratio assez exceptionnel et même unique pour une course au large. » Le Président de la Saem Vendée a ainsi conclu : « l’édition 2016 du Vendée Globe s’annonce exceptionnelle à tous points de vue. D’abord avec un plateau sportif où seront présents la quantité, la qualité et la diversité, ce qui annonce une course très excitante d’un point de vue sportif ; ensuite avec une visibilité qui va s’accroître ; enfin avec un pack partenarial soudé qui permet de travailler dans la sérénité. Le tout va ainsi renforcer le Vendée Globe dans son statut de plus grande course au large du monde. »

Les 15 marins déjà au départ :

A bord des 7 bateaux neufs : Morgan Lagravière (FRA / Safran), Armel Le Cléac’h (FRA / Banque Populaire), Alex Thomson (GB / Hugo Boss), Sébastien Josse (FRA / Groupe Edmond de Rothschild), Andrea Mura (ITA / Vento Di Sardegna), Jean-Pierre Dick (St Michel-Virbac), Nandor Fa (HG / Spirit of Hungary).
A bord de 8 bateaux existants : Vincent Riou (FRA / PRB), Yann Eliès (FRA/Groupe Quéguiner), Jérémie Beyou (FRA / Maître Coq), Tanguy de Lamotte (FRA / Initiatives Cœur), Louis Burton (FRA / Bureau Vallée), Eric Bellion (FRA / Comme 1 seul Homme), Rich Wilson (USA / Great America IV), Armel Tripon (FRA / For Humble Heroes).

Autres porteurs de projets connus : à des degrés divers d’avancement et dont certains étaient présents à la conférence de presse : Sébastien Audigane (FRA), Yannick Bestaven (FRA), Nicolas Boidevezi (FRA), Arnaud Boissières (FRA), Ryan Breymaier (USA), Christophe Bullens (BEL), Guo Chuan (Chine), Bertrand de Broc (FRA), Fabien Delahaye (Fra), Kito de Pavant (FRA), Eric Defert (FRA), Alessandro Di Benedetto (ITA), Raphaël Dinelli (FRA) Corentin Douguet (FRA), Marc Emig (FRA), Roland Jourdain (FRA), Jean Le Cam (FRA), Eric Loizeau (FRA), Nicolas Lunven (FRA), Paul Meilhat (FRA), Gildas Morvan (FRA), Alex Pella (ESP), Jeff Pellet (FRA), Juan Carlo Pedote (ITA), Christopher Pratt (FRA), Jorg Riechers (ALL), Phill Sharp (GBR), Bernard Stamm (SUI),… liste non exhaustive !




Mercredi 10 Décembre 2014 - 11:03
Vendeeinfo

Lu 209 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018