Connectez-vous S'inscrire

La société Eoliennes en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier devient fournisseur officiel du Vendée Globe 2020

La société Éoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) et la SAEM Vendée, société organisatrice du Vendée Globe, annoncent aujourd’hui le renouvellement de leur partenariat pour le Vendée Globe 2020, mythique course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance.



Un engagement pour le rayonnement durable du territoire vendéen
En renouvelant sa participation en tant que “Fournisseur Officiel Énergie Renouvelable” du Vendée Globe, EMYN pérennise l’engagement majeur pris avec les acteurs du territoire en 2013 par l’Etat, pour promouvoir et soutenir les manifestations emblématiques en Vendée. EMYN rejoint ainsi les acteurs institutionnels et économiques mobilisés aux côtés de la SAEM Vendée qui œuvrent à la réalisation de ce qui constitue l'événement sportif phare du monde de la mer.

C'est le même vent, moteur des Éoliennes en mer, qui propulse les voiliers du Vendée Globe dans leur quête du tour du monde. Nous sommes très fiers que la société Eoliennes en Mer des Îles d'Yeu et de Noirmoutier qui porte la création d'un parc éolien au large des côtes vendéennes, apporte à nouveau son soutien au Vendée Globe. Yves Auvinet, Président de la SAEM Vendée

Après la formidable aventure humaine de l’édition 2016, nous sommes fiers de poursuivre notre implication lors de cette neuvième course du Vendée Globe et partager ainsi des valeurs communes liées à la mer et au vent, tout en relevant des défis humains, technologiques et logistiques. Des défis proches de ceux que nous rencontrons dans le développement du parc éolien en mer des iles d’Yeu et de Noirmoutier. Paolo Cairo, Directeur de projets Éoliennes en Mer Services.

À propos d’Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN)


La société Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) a remporté en 2014 l’appel d’offres lancé par l’Etat pour le développement d’un parc éolien en mer au large des iles d’Yeu et de Noirmoutier. En octobre 2018, EMYN a obtenu les autorisations administratives nécessaires à la construction du parc dont la mise en service est prévue à l’horizon 2023, sous réserve de l’instruction des recours contre le projet. Cette société a pour actionnaires ENGIE (31 %), EDP Renewables (29,5 %), Sumitomo Corporation (29,5%) et la Banque des Territoires (10 %).

EMYN participe à la lutte contre le réchauffement climatique
Acteur des énergies marines renouvelables, EMYN participe à la lutte contre le dérèglement climatique en contribuant aux ambitions fixées par la loi Energie-climat (adoptée en 2019) d’atteindre l’objectif de 33% d’énergies renouvelables dans le bouquet énergétique français en 2030.
EMYN développe au large des côtes vendéennes un parc éolien en mer d’une puissance installée de 496 MW qui devrait produire en moyenne 1900 GWh par an d’énergie renouvelable, ce qui correspond à la consommation électrique annuelle de près de 800 000 personnes, soit plus de la totalité de la population vendéenne.
Plus d’infos : https://iles-yeu-noirmoutier.eoliennes-mer.fr/

À propos du Vendée Globe

Le Vendée Globe est à ce jour la seule course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance. L'événement s'est inscrit dans le sillage du Golden Globe qui, en 1968, initia la première circumnavigation de ce type par les 3 caps (Bonne Espérance, Leeuwin et Horn). Vingt années plus tard, c'est le navigateur Philippe Jeantot qui, après sa double victoire dans le BOC Challenge (Le tour du monde en solitaire avec escales), lance l'idée d'une nouvelle course autour du monde, en solitaire, mais... sans escale ! Le Vendée Globe était né. Le 26 novembre 1989, 13 marins prennent le départ de la 1ère édition qui durera plus de 3 mois. Ils ne seront que 7 à rentrer aux Sables d'Olonne.

Les 8 éditions de ce que le grand public nomme aujourd'hui l'Everest des mers ont permis à 167 concurrents de prendre le départ de cette course hors du commun. Seuls 89 d'entre eux ont réussi à couper la ligne d'arrivée. Ce chiffre exprime à lui seul l'extrême difficulté de cet événement planétaire où les solitaires sont confrontés au froid glacial, aux vagues démesurées et aux ciels pesants qui balayent le grand sud. Le Vendée Globe est avant tout un voyage au bout de la mer et aux tréfonds de soi-même. Il a consacré de très grands marins : Titouan Lamazou en 1990, Alain Gautier en 1993, Christophe Auguin en 1997, Vincent Riou en 2005, François Gabart en 2013 et Armel Le Cléac'h en 2017. Le Finistérien devient le nouveau détenteur du record de l'épreuve en 74 jours. Un seul marin l'a gagné deux fois : Michel Desjoyeaux, en 2001 et 2009. Le 9e Vendée Globe s'élancera des Sables d'Olonne le dimanche 8 novembre 2020.
Plus d’infos : www.vendeeglobe.org

Mercredi 17 Juin 2020
Vendeeinfo
Lu 251 fois


Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes | Elections municipales 2020 | Brétignolles-sur-Mer