Connectez-vous S'inscrire


Recherche personnalisée

Japon : inquiétude au sein d'Espéranto-Vendée

Une grande inquiétude est apparue au sein d'Espéranto-Vendée dès l'annonce du séisme et du tsunami qui ont frappé le Japon. L'association a en effet des échanges avec ce pays depuis le début du siècle, notamment avec Hiroshima qui, heureusement, a été épargnée. L'espéranto avait déjà été durement touché par le séisme qui a ravagé Port-au-Prince en Haïti. Un même malheur a ainsi touché, d'une façon terrible, en un peu plus d'un an, l'un des pays les plus pauvres au monde et l'un des plus riches et des plus en pointe dans la modernité.



Fukushima — un nom qui signifie "Île du bonheur"...

Aux dernières nouvelles, la principale inquiétude concerne dix adhérents de la ville d'Iwaki, dans la préfecture de Fukushima, dont aucun des dix membres ne s'est manifesté, et aussi un couple de Sendai où la Sendai-Esperanto-Asocio a une trentaine d'adhérents. Les nouvelles sont en partie rassurantes pour Yamagata (23 membres), Fukushima (16). Ils sont certes vivants, mais rien ne permet de savoir s'ils ont tout perdu. Le traumatisme est profond.

Espéranto-Vendée a adressé un message de soutien au président de l'Institut Japonais, M. Sibayama Zyun'iti (prononciation approximative : chibayama djounitchi). La traduction en français apparaît dans le numéro de mars de la lettre d'information "Espéranto-Vendée" qui sera bientôt expédié et qui est en ligne sur le site de l'association (1).

Le Japon a donné de grands noms à la Langue Internationale. Aussitôt après la Première Guerre mondiale, il fut l'un des 14 pays, dont plus de la moitié hors d'Europe, qui présentèrent une résolution proposant "que la Société des Nations (SDN) recommande l'enseignement universel de l'espéranto dans les écoles comme langue auxiliaire internationale." C'est à Inazo Nitobe, membre de l'Académie impériale du Japon, brillant angliciste, secrétaire général adjoint de la SDN, que l'on doit le rapport officiel de 1922 "L'espéranto comme langue auxiliaire internationale", particulièrement instructif sur le bien fondé de cette langue, et enfin accessible sur Internet (2).

Natif de Sendai, l'une des villes les plus touchées, M. Sibayama Zyun'iti habite maintenant à Yokohama (3 600 000 habitants). Il avait été président du Comité d'organisation du congrès mondial d'espéranto qui s'était tenu dans cette même ville en 2007. Spécialiste en informatique, le premier visiteur qu'il avait accueilli dans le cadre du "Pasporta Servo" (3), en 1980, avait été un Français. Lors du tremblement de terre de Kobe, en 1995, il avait publié un rapport sur son blog sur Le grand tremblement de terre à Kobe : "La granda tertremo en Kobe" (4). Il est possible d'entendre son interprétation remarquablement claire, du japonais en espéranto, du discours de bienvenue adressé par M. Nakada Hiroshi, le maire de la ville de Yokohama, aux participants du congrès mondial d'espéranto sur le site de la rédaction d'espéranto de Radio Chine Internationale (5). Kinésithérapeute aux Sables d'Olonne, Philippe Néau avait participé à ce congrès.

1. http://esperanto-vendee.asso-web.com/43+la-lettre-de-lassociation.html
2. http://vortareto.free.fr/argumentaire/sdn/sdn_index.htm
3. http://www.pasportaservo.org/fr
4. http://www.hh.e-mansion.com/~sibazyun/sib-dok/tertremo1995.htm
5. http://esperanto.cri.cn/362/2007/08/07/1@67158.htm

Nota — Espéranto-Vendée tiendra un stand d'information et de découverte à l'occasion de la Fête du Livre Jeunesse d'Aizenay, Salle des 4 rondes, du 23 au 27 mars.

Vendredi 18 Mars 2011 - 10:02
Herni Masson
Lu 858 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes | Elections municipales 2020 | Brétignolles-sur-Mer