Connectez-vous S'inscrire

Initiatives-Coeur aux Sables d'Olonne ce lundi



Après avoir annoncé qu'il quittait la baie de Mindelo (Cap Vert) mardi 15 novembre, non pas pour rejoindre la flotte du Vendée Globe mais pour ramener son bateau blessé à bon port dans l'esprit de la course (en solitaire et sans assistance), Tanguy de Lamotte aura eu 13 jours de mer pour prendre de la distance et accepter cette prise de décision difficile. A l’aube des retrouvailles prématurées avec ses proches, le skipper d’Initiatives-Coeur nous confiait son état d'esprit.

« Pas l’Everest mais un 7000m avec un seul piolet »

Il faut une sacrée dose de courage et d’audace pour affronter les conditions météo qui font rage à cette période là de l'année au large du Cap Finistère. « Long et cabossé » sont les mots utilisés par Tanguy pour décrire l’inconfort de ses conditions de navigation.

La faute à une vilaine dépression qui frappe le Sud de la France depuis plusieurs jours et qui se dirige vers le Cap Finistère avec des rafales à plus de 50 nœuds. Trop dangereux d’aller s’y frotter, Tanguy a décidé de faire « le tour de la paroisse » par le Nord. « Ce retour en solitaire ce n’était pas l’Everest mais c’était un bon 7000m avec un seul piolet ! ».

Joint avant-hier au téléphone, il confiait ne pas beaucoup dormir, vivre cramponné ou assis, avoir revêtu polaire et autres vêtements d'hiver, ne pas pouvoir écouter sa musique… des conditions de vie brutales !

Comment occupe t’il ses journées et ses nuits ? En laissant libre cours à son imagination et en se projetant dans 4 jours comme dans 4 ans. « J'ai pensé à des prénoms pour notre prochain enfant (ndlr : sa femme attend leur deruxième enfant), j'ai fait des plans de bateaux et de maisons, j'ai planifié des vacances en famille, j'ai réfléchi au prochain défi dans 4 ans… ». De beaux projets à venir qui devraient l’aider à digérer la déception d’un Vendée Globe trop court.

« Avoir su rentrer à la maison fait toute la différence »

L’abandon sera déclaré à son arrivée aux Sables d’Olonne. C’était une évidence pour le marin au grand cœur qui ne se voyait pas sortir brutalement de la course, par respect pour ceux qui le soutiennent et pour la cause qu'il défent. Avec son équipe, il a établi que si son bateau n'était plus en mesure d'affronter les mers du Sud, il pouvait le ramener aux Sables d'Olonne sous voilure réduite. L'objectif était alors de ramener seul son bateau au point de départ en ayant fait le plus beau voyage possible malgré les circonstances.

Nul doute que ce retour dans l’esprit de la course (en solitaire et sans escale) aura, à terme, une importance significative pour Tanguy. Il aura aussi permis d’atteindre l’objectif solidaire : le cap des 30 enfants sauvés. L’opération ne s’arrête pas pour autant puisqu’il reste encore 4 jours, les internautes sont invités à aimer mais surtout à partager la page Facebook Initiatives-Cœur, ils peuvent aussi envoyer « DON » par SMS au 92109, enfin, rien ne ferait plus plaisir à Tanguy qu’un chenal rouge de monde lundi…




Vendredi 25 Novembre 2016 - 12:40
Vendeeinfo

Lu 430 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018