Connectez-vous S'inscrire

Golden Globe Race : tout ce qu’il faut savoir sur le départ aux Sables d'Olonne



Le grand départ du tour du monde sans escale, sans assistance et sans moyen moderne aura lieu ce dimanche à 16 heures aux Sables d’Olonne. Derniers préparatifs, ultimes festivités, conditions météo, règles sur l’eau… Retrouvez toutes les informations indispensables pour ne rien rater de cet événement qui s’annonce riche en émotions.

Après deux semaines d’un Village festif qui aura accueilli près de 5000 visiteurs chaque jour, la grande aventure débutera donc ce dimanche. Alors que le départ sera donné à 16 heures en mer, le grand public est invité dès 13h30 sur les quais du mythique chenal des Sables d’Olone afin d’encourager les marins. Seize skippers, originaires de 10 pays différents, s’élanceront pour l’épreuve sportive la plus longue au monde.
Objectif ? Traverser les océans du globe, parcourir plus de 30 000 milles (48 280 km), résister aux tempêtes et aux aléas du large. Comme leurs illustres aînés ayant disputé la première édition en 1968, les marins s’élancent sans moyen moderne de navigation et de communication. Un périple qui les mènera jusqu’aux trois caps mythiques (Cap de Bonne Espérance, Cap Leeuwin et Cap Horn) avant de remonter l’Atlantique jusqu’aux Sables d’Olonne. Le record établi par Jean-Luc Van den Heede en 2018 (212 jours) sera-t-il battu ? S’il faudra se montrer patient pour le savoir, le public sablais, passionné, donnera tout pour encourager ses aventuriers des mers jusqu’au grand départ. Afin d’y assister et dQuel sera le programme dimanche ?

L’appréhension, l’excitation, la pression et l’émotion… Tout au long de cette dernière journée à terre, l’effervescence s’annonce palpitante à Port-Olona. Si l’accès aux pontons ne sera pas ouvert au public le dimanche, celui-ci pourra se rendre le long du chenal dès 13h30 afin d’encourager les skippers tout en profitant d’animations et commentaires. Les héros du jour seront quant à eux attendus à leurs bateaux à 12h30. Dans la foulée, une flotte de voiliers traditionnels puis le Damien (bâtiment classé), L’Esprit d’équipe et le Galiana (qui participeront à l’Ocean Race 2023), le Guépard (bâtiment de la Marine nationale) et les Olonnois, des embarcations traditionnelles sablaises, largueront les amarres.
Les concurrents, eux, les imiteront à partir de 13h45 avant de remonter le chenal. Les skippers partiront donc toutes les trois minutes. "Ce sera à coup sûr un moment très fort et très intense en émotion", souligne Yannick Moreau, maire des Sables d’Olonne.
Et Yannick Moreau de poursuivre : " A vous qui vous apprêtez à affronter la Plus Longue épreuve sportive au monde : quand au milieu de l’océan vous vous sentirez seul. Sachez que vous ne l’êtes pas !Les Sablais, les Vendéens, les gens de mer, les passionnés de voile du monde entier... vous regarderont et vous accompagneront.Vous suscitez l’admiration ; vous êtes des symboles, de la passion, du courage, du rêve...Demain nous serons tous présents en mer et sur les quais pour vous encourager et vous souhaiter bon vent. Savourez ce moment. Vous recevrez la force de l’esprit sablais et vendéen. "


Quelles sont les conditions attendues ?


Les participants comme les organisateurs ont les yeux rivés sur les conditions météos. Les prévisions s’affinent à l’approche du Jour J. Explications avec le directeur de course, Sébastien Delasnerie : « les conditions seront assez légères avec 8 à 12 nœuds de vent de Sud et une possible rotation à l’Ouest, et une houle d’un mètre environ ». Si le ciel s’annonce couvert, il ne devrait pas y avoir de précipitation. « Les conditions sont réunies afin que l’option de départ privilégiée mène directement vers l’Ouest et le large, poursuit Sébastien Delasnerie. Pour les spectateurs, la visibilité devrait être suffisante pour ne rien rater du départ que ce soit le long du chenal, sur la jetée Saint Nicolas, à la Chaume, ou sur les embarcations de plaisanciers. »


Comment suivre le départ sur l’eau ?

La zone de départ où les concurrents se rendront à partir de 15 heures et jusqu’au départ, à 16 heures, forme un carré de 0,5 mille sur 0,5 mille. Elle se situe au sud de la cardinale Nouch Sud. Il s’agit également d’une zone d’exclusion pour les bateaux non accrédités. Le chenal d’accès au port sera fermé entre 13h45 et 14h45, les plaisanciers qui souhaitent l’emprunter peuvent donc prendre la mer hors de ces horaires.«Ils peuvent suivre le départ à l’extérieur de ce carré, excepté le côté Ouest d’où sortiront les concurrents, précise Sébastien Delasnerie. Étant donné la taille limitée de la zone réglementée, il y aura une bonne visibilité pour les bateaux de spectateurs sur le plan d’eau ».e ne rien rater, tour d’horizon des informations nécessaires à quelques heures du départ.


Vous ne pouvez pas être aux Sables d’Olonne ? Suivez le Live Vidéo

Deux directs vidéos seront diffusés sur les réseaux sociaux et sur les sites de la ville des Sables d’Olonne, de l’agglomération et de l’Office de Tourisme : https://www.lessablesdolonne.fr/toutes-les-actualites/actualites-a-la-une/18338-golden-globe-race-2022.html
Le premier, un « live ponton » sera proposé entre 13 heures et 14 h 30 avec les dernières confidences des skippers (en français et en anglais). Puis le départ à suivre en direct entre de 15h45 à 16h30, en français et en anglais.

Pour consulter les informations liées à la récupération des images libres de droits disponibles au Serte Globecast : CLIQUEZ ICI

Ordre de départ des bateaux

Toutes les 3mn à partir de 13h45
1 06 Tapio Lehtinen
2 88 Mark Sinclair
3 37 Ian Herbert-Jones
4 85 Damien Guillou
5 22 Pat Lawless
6 71 Abhilash Tomy
7 53 Kirsten Neuschäfer
8 07 Jeremy Bagshaw
9 17 Michael Guggenberger
10 34 Edward Walentynowicz
11 04 Simon Curwen
12 11 Arnaud Gaist
13 94 Ertan Beskardes
14 56 Guy deBoer
15 13 Guy Waites
16 24 Elliott Smith

Comment suivre la course ?

Une fois qu’ils auront pris le large, direction Internet pour suivre la course. Une cartographie, actualisée toutes les quatre heures, sera disponible sur le site internet afin de suivre leur progression.
Les skippers rédigeront et publieront des Tweets régulièrement et un temps d’interview hebdomadaire permettra d’entendre leurs confidences via SoundCloud. Par ailleurs, à quatre reprises - aux Canaries (Lanzarote), à Cape Town (Afrique du Sud), à Storm Bay (Hobart, Australie) et à Punta del Este (Uruguay) – ils devront transmettre un sac étanche avec toutes les productions (vidéos et photos) qu’ils auront réalisées. De quoi contribuer à rester au plus près de ces marins qui s’apprêtent à vivre coupés du monde pendant plusieurs mois.

cript async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js?client=ca-pub-1011754772396806" crossorigin="anonymous">

Dimanche 4 Septembre 2022 - 08:10
Vendeeinfo

Lu 202 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rugby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018 | Vendée Globe 2020-2021