Connectez-vous S'inscrire

Encore quelques longues heures avant de voir Horta

À 165 milles de l’arrivée, seuls 30 milles séparent le quarté de tête mené par Aquarelle.com (Bestaven / Bouvet FRA). Groupe Picoty (Criquioche / Fournier FRA), mare.de (Riechers GER / SUI David) et Bureau Veritas (Le Diraison / Barnaud FRA) font partie du groupe de chasse à l’approche des Açores. L’arrivée ne devrait se faire que demain dimanche alors que le petit temps s’est installé dans cette partie de l’Atlantique.



Encore quelques longues heures avant de voir Horta
Une maille à l'endroit, une maille à l'envers
Ça tricote... Jusqu'au bout, la flotte des Class40 aura dû tirer des bords pour rejoindre Horta. Mais ce n'est plus le long bord de près exigeant et monotone, des derniers jours. Le vent qui devait progressivement virer au nord, reste désespérément stable en direction générale mais, en mollissant accuse des variations d'angle conséquente. A la quête du meilleur réglage s'ajoute maintenant le choix du bord le plus judicieux. Double vigilance donc, à l'heure où la fatigue commence à peser.Première victime de ce brusque changement climatique, l'équipage de Groupe Picoty qui recule de la deuxième à la quatrième place du classement du jour. Jacques Fournier et jean-Edouard Criquioche, piégés par les molles environnantes, se sont pratiquement arrêtés durant la nuit, laissant Mare.de2 et Groupe Veritas revenir dans la course pour la deuxième place. Visiblement, les deux navigateurs avaient pris quelque chose dans leur quille, mais n'ont pas eu, compte tenu de la fatigue, la lucidité de s'en rendre compte immédiatement. Le match pour le podium s'en trouve donc totalement relancé, sous le regard attentif de Yannick Bestaven et Christophe Bouvet qui, à bord d'Aquarelle.com, peuvent observer du coin de leur tableau arrière cette bataille de chiffonniers. Si c'est la soupe à la grimace sur Picoty, le moral doit être en forte hausse à bord de Groupe Veritas. Stéphane Le Diraison et Vincent Barnaud ont réussi un très joli coup dans la nuit en se hissant juste sous le vent du voilier de Jörg Riechers et Etienne David. Les places pour le podium risquent d'enregistrer une très forte hausse à la bourse de l'archipel açorien.

Dernières heures
Derrière l'Express Sapmer, un peu esseulé en cinquième position, rien n'est joué. Matetmat.com et Grassi Bateaux sont toujours à la lutte, mais il convient de ne pas oublier l'équipage de Techneau, ni même Hip Eco Blue, positionné à près de 90 milles dans le sud des deux bateaux du nord, et qui peut espérer jouer sa carte personnelle, au vu des conditions météorologiques fluctuantes aux abords de l'archipel açorien. Pour les demoiselles de Velevent, de même que pour les équipages de Wanted Partner et Spliff, les heures qui les séparent de la récompense de l'arrivée risquent de s'éterniser encore. Arrivée prévue des premiers bateaux dans la nuit de samedi à dimanche ; mais navigation du week-end ne veut pas dire vacances pour autant. Il y a fort à parier que chaque classement va être décortiqué, que les heures de sommeil vont être utilisées avec parcimonie, bref, que les nerfs vont se tendre.





Samedi 9 Juillet 2011 - 10:20
Vendeeinfo

Lu 411 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rugby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018 | Vendée Globe 2020-2021