Connectez-vous S'inscrire

Départ ce dimanche à 13h02 pour les 36 concurrents « Les Sables – Les Açores – Les Sables ».



Départ ce dimanche à 13h02 pour les 36 concurrents « Les Sables – Les Açores – Les Sables ».
Dernier briefing avant le grand départ, ce samedi à 17h. C’est l’heure de l’actualisation des fichiers météos les plus récents, des ultimes conseils ressassés sur la sécurité. A partir de cet instant, les coureurs vont entrer dans leur bulle, rechercher l’état de grâce qui leur permettra d’être opérationnel tout de suite. Entre rituels qui rassurent et derniers détails techniques, chacun possède sa propre méthode pour évacuer le stress. Dans la Grèce antique on avait l’habitude de s’en remettre aux oracles, tels la Pythie de Delphes qui délivrait le message des Dieux après le sacrifice d’une vie innocente. Les moeurs ont évolué, la mer ne rougira pas du sang des victimes, mais chacun continue de guetter les augures. Aujourd’hui, les puissances divines s’appellent fichiers grib, gradients de pression ou champs de vents et leurs grands prêtres ont pris la forme d’écrans d’ordinateurs. Il n’est qu’à voir la fréquence avec laquelle les solitaires compulsent fiévreusement les cartes isobariques, les routages en fonction des polaires de vitesse des bateaux, pour comprendre qu’au delà de la nécessaire prise d’information, il existe un véritable besoin de se rassurer, de se dire que rien n’aura été laissé au hasard.
Réunion de famille
Le dernier briefing est donc l’occasion, une dernière fois, de se réunir tous ensemble, de peaufiner les derniers détails, de jauger la concurrence. Certains se la joueront hâbleurs pour chasser le trac qui les envahit, d’autres accepteront de laisser leurs émotions les envahir, quand les plus anciens prendront avec une certaine philosophie cette ineffable petite boule au ventre qui les saisit à chaque départ. Pour l’heure, les prévisions météorologiques sont particulièrement favorables avec un régime de vents de nord dominants qui pourrait propulser la flotte aux abords des Açores en moins d’une semaine. Il reste que l’atterrage sur l’archipel est toujours compliqué entre risque de dévents provoqués par les reliefs. Enfin, il existe une marge toujours importante entre un routage théorique et la vitesse affichée en pratique par un navigateur solitaire qui ne pourra jamais mener son bateau à 100% de son potentiel une semaine durant. Au final, une arrivée aux alentours du 7 ou du 8 août paraît plus plausible, même si chaque record est fait pour être battu.
Un départ express
Toute la flotte a donc rendez-vous dimanche à 13h02 sur la ligne de départ pour le début de la grande
explication. Les bateaux devraient quitter le ponton à partir de 10h30 en remorque des vedettes de
sécurité affrétées par les Sports Nautiques Sablais. Si les conditions sont conformes aux prévisions, c’est à dire un vent de nord à nord-ouest, la ligne de départ devrait être dans le sud-ouest de la pointe de Tanchet. Cap ensuite sur une bouée de dégagement, probablement mouillée aux abords de la bouée Nouch Sud. Ensuite, il sera temps de mettre cap au large pour une semaine face à face avec soi-même.

Partager

Dimanche 1 Août 2010 - 08:31
Vendeeinfo

Lu 867 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017 | La Golden Globe Race 2018