Connectez-vous S'inscrire


Recherche personnalisée

A peine âgé de dix-huit ans, Clément CHAMARIER choisit de s’engager pour cinq ans au 7e bataillon de chasseurs alpins (7e BCA – Bourg-Saint-Maurice) en février 2009

Le chasseur de 1re classe Clément CHAMARIER est mort au combat au service de la France samedi 19 février 2011.



A peine âgé de dix-huit ans, Clément CHAMARIER choisit de s’engager pour cinq ans au 7e bataillon de chasseurs alpins (7e BCA – Bourg-Saint-Maurice) en février 2009
A peine âgé de dix-huit ans, Clément CHAMARIER choisit de s’engager pour cinq ans au 7e bataillon de chasseurs alpins (7e BCA – Bourg-Saint-Maurice) en février 2009.
Après six mois de formation initiale, il rejoint la 3e compagnie où il sert en tant que tireur antichar AT4. Dès ses débuts au bataillon, il montre de belles qualités de soldat. Curieux et prenant particulièrement à coeur son métier, il s'investit pleinement tout en conservant un naturel réservé et discret. Faisant preuve d'un très bon état d'esprit, il a toute la confiance de ses chefs. Bien intégré à sa section, le chasseur de 1e classe CHAMARIER se prépare avec motivation à sa mission en Afghanistan dès janvier 2010 : il y montre un réel potentiel dans le domaine du tir. Il rejoint l'Afghanistan avec sa compagnie le 9 novembre 2010.
Ce samedi 19 février, en début de soirée, une compagnie du Battle Group Allobroges, armée principalement par le 7e bataillon de chasseurs alpins, rejoint la FOB (forward operating base - base opérationnelle avancée) française de Nijrab, après avoir conduit une action de sécurisation dans la vallée d’Alasay au profit des OMLT (operational mentoring and liaison teams ) et de l’Armée nationale afghane.
Aux environs de 20h30, cette compagnie est attaquée par un groupe d’insurgés près du village de Tatarkhel, en vallée de Kapisa. Au cours de cette action de harcèlement, un VAB (véhicule de l’avant-blindé) est la cible d’un tir d’arme antichar. Deux soldats français sont gravement touchés et un autre très légèrement. L’élément santé qui se trouve avec l’unité intervient immédiatement pour prodiguer les premiers soins et un hélicoptère est dépêché sur zone pour les évacuer. Malgré la rapidité des secours, le chasseur de 1e classe CHAMARIER succombe à ses blessures avant son évacuation.
Le chasseur de 1re classe Clément CHAMARIER est mort au combat au service de la France avant d'avoir atteint ses vingt ans, oeuvrant au sein de la Force Internationale d’Assistance à la Sécurité (FIAS) mandatée par l’ONU pour contribuer au retour de la stabilité, au rétablissement de la paix et au développement en Afghanistan. Il était décoré de la médaille de bronze de la Défense nationale ("agrafe troupes de montagne et mission d’assistance extérieure

Dimanche 20 Février 2011 - 14:30
Vendeeinfo
Lu 1606 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes | Elections municipales 2020 | Brétignolles-sur-Mer