Connectez-vous S'inscrire

"Vivre l'île 12 sur 12", c’est près d‘un millier d’adhérents résidents principaux ou secondaires

L'association veille sur l'environnement de l'île.



"Vivre l'île 12 sur 12", c’est près d‘un millier d’adhérents résidents principaux ou secondaires
Ils sont associés pour défendre un extraordinaire environnement, celui de leur île. Le Conseil
d’administration de l’association est chargé de réaliser pratiquement cet objectif, il suit inlassablement les problèmes d’urbanisme et particulièrement l’élaboration des documents d’urbanisme que sont les PLU et le SCOT. C’est ainsi qu’ils sont amenés à décortiquer et quelquefois à critiquer les orientations et le travail des élus responsables des documents d’urbanisme. Ce travail est reconnu car nous sommes invités à participer aux réunions de préparation des documents (PLU et SCOT) soumis à enquête publique. Lors de l’enquête nous complétons
l’information des commissaires enquêteurs en leur apportant des « informations de terrain ». À l’issue
des enquêtes, si des projets menaçant l’environnement sont illégaux, nous déposons un « recours
gracieux » auprès de la commune soulignant cette illégalité. Quand ce recours est rejeté, nous
demandons au Tribunal administratif d’examiner l’acte litigieux.
C’est ce scénario qui s’est déroulé lors de la mise en place du PLU de Noirmoutier. A l’issue, le
Tribunal de Nantes a ainsi reconnu que des zones humides, au caractère de bassin d’orage et
inondables (Roussières, Prés Patouillards, étangs de La Blanche et de La Linière) devaient être
protégées et en tous cas ne pouvaient être déclarées urbanisables.
Le PLU a été annulé.
Dans le même ordre d’idées : La communauté de communes de l'Île de Noirmoutier a rejoint le syndicat mixte « Marais Bocage Océan ». Ce syndicat mixte réunit cinq communautés de communes représentées par 28 délégués. L’île de Noirmoutier ne sera représentée que par 3 délégués. Ce syndicat mixte doit élaborer un Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) Nord Ouest Vendée.
Le SCOT de Noirmoutier va disparaître. Un certain nombre des compétences communales et
intercommunales vont donc être déléguées à un organisme où les voix noirmoutrines risqueront de ne
pas être audibles. Pourquoi pas ? Mais cela mérite explications ! Nous estimons que nos élus nous doivent ces explications, nous demandons donc qu’une réunion publique soit organisée dans ce but.


Jeudi 10 Février 2011
Vendeeinfo
Lu 1456 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010