Connectez-vous S'inscrire

Certifcation ISO 14001 pour le zoo des Sables d'Olonne



Le Zoo des Sables d’Olonne vient d’être certifié ISO 14001. Il devient ainsi le 1er parc zoologique français privé à obtenir cette certification. Moins de 20 parcs zoologiques dans le monde ont reçu cette certification, dont 3 en France.Depuis sa reprise par la famille Gay en 1975, l’établissement est investi dans la conservation et la protection de la faune exotique, en présentant des espèces animales rares, peu ou mal connues, ayant un intérêt écologique indiscutable. Quant aux espaces végétalisés, ils ont été gérés suivant un parti pris botanique, consistant à donner une place majeure à la nature et à privilégier les variétés locales.
Depuis 2007, l’Écozoo des Sables d’Olonne s’est de surcroît engagé, sous l’impulsion de sa directrice scientifique, Sandrine Silhol, dans un processus écologique et une politique environnementale pointue.Il s’implique ainsi dans la conservation de la biodiversité locale et le développement environnemental durable, en limitant son impact sur son environnement et en sensibilisant ses visiteurs à l’éco-responsabilité.En 2008, le Zoo des Sables d’Olonne met en place un Système de Management Environnemental (SME), afin d’obtenir la certification ISO 14001. Cette norme s’appuie sur trois valeurs : le principe de l’amélioration continue, la conformité règlementaire et la prévention de la pollution.Se présentant sous la forme d’une boucle d’amélioration : Prévoir, Faire, Prouver et contrôler, Corriger et réagir, le SME permet à l’entreprise d’évaluer sa performance environnementale et de prévoir une politique et des objectifs adéquats.
Chaque année, le responsable environnement met à jour l’analyse environnementale de chaque secteur de l’établissement (administratif, animalier, logistique et botanique, restauration et vente), en évaluant l’impact environnemental des « entrants » et des « sortants ». Cette analyse permet de mettre en évidence les Aspects Environnementaux Significatifs (AES), autrement dit les « points noirs », et de développer une Politique Environnementale ayant pour but d’identifier ceux à améliorer durant l’année.Pour se faire, il est effectué un suivi très précis de la consommation en eau, en électricité, en carburants, en produits chimiques et en papier ; de la quantité de chaque déchet ; de la qualité de l’eau ; de la qualité des produits en vente en boutique ; etc.

Ainsi, depuis la mise en place du SME plusieurs améliorations ont d’ores et déjà été apportées au sein de l’établissement:
- Un tri sélectif extrêmement poussé avec un contrôle très rigoureux des différents circuits de recyclage,
- le remplacement de 35% des produits chimiques utilisés dans l’établissement par des produits labellisés «éco-label européen»,
- l’arrosage automatique, progressivement remplacé par un arrosage par des tuyaux poreux enterrés et équipés de programmateurs, afin de limiter la consommation en eau,
- le remplacement du chauffage au fuel du vivarium par un chauffage par aérothermie,
- l’utilisation d’une papeterie plus écologique (recyclée et/ou recyclable),
- une méthode de cotation de l’impact écologique des produits en vente au snack et à la boutique,
- une ronde environnement permettant à chaque employé d’évaluer la qualité de l’application du système,
- une veille règlementaire pointue, actualisée mensuellement,
- la mise sous rétention et l’étiquetage de tous les produits chimiques, etc.
La formation du personnel, ainsi que la communication interne et externe ne sont pas non plus en reste, avec la création d’un « Guide des Bonnes Pratiques Environnementales » mis à la disposition du personnel et d’un « Livret Environnement » envoyé à tous les intervenants extérieurs, l’affichage de la Politique Environnementale et des modalités de tri sélectif. Enfin, le système a pris en compte la participation active du zoo dans les projets de conservation des espèces exotiques (loup à crinière, calao bicorne, ara de Buffon, fourmilier géant, gibbon), la conservation des espèces animales et végétales locales et la sensibilisation des visiteurs à la protection de l’environnement. Précurseur dans le monde des parcs animaliers de par sa démarche éco-responsable, le Zoo des Sables d’Olonne, outre son engagement dans la protection de la biodiversité exotique et locale, peut aujourd’hui s’enorgueillir d’aborder la notion de respect de l’environnement à son plus haut niveau.
Informations pratiques: jours et horaires d’ouverture
- Du 1er au 30 septembre 2012 : 9h30-19h00
- Du 1er au 26 octobre 2012 : 13h30-18h30
- Vacances de la Toussaint 2012 : 13h30-18h00
Le Zoo des Sables d’Olonne sera fermé de la fin des vacances de Toussaint au début des vacances de février.
Tarifs:’entrée est à 15 € en plein tarif et 9 € pour les enfants de 3 à 10 ans. Ticket d’entrée valable toute la journée.
Règlement de la visite en Chèques Vacances accepté. ZOO PASS : Carte annuelle et individuelle permettant de visiter le Zoo des Sables d’Olonne autant de fois qu’il vous plaira. Valable 1 an quelle que soit la date d’achat. Pass Adulte: 29 euros - Pass Enfant : 17 euros - Pass Famille (2 adultes + 2 enfants) : 85 euros
Contact presse
Sandrine SILHOL
Tél. : 06 80 63 24 33
E-mail : ssilhol@zoodessables.fr


Jeudi 30 Août 2012
Vendeeinfo
Lu 467 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010