Connectez-vous S'inscrire

L’association brétignollaise La Vigie dénonce la dilapidation de l’argent public



L’association brétignollaise La Vigie dénonce la dilapidation de l’argent public
Partout en France, c’est la crise, sauf à Brétignolles sur Mer ! En effet, la municipalité de Brétignolles sur Mer a décidé d’acheter les terres de la ferme de la
Normandelière soit 21ha de terres agricoles inconstructibles au prix astronomique de 1.820.000 € (un million huit cent vingt mille euros). La décision a été votée à l’unanimité lors du conseil municipal du 10 octobre 2012. La vente devrait avoir lieu ce mardi 30 octobre 2012. La municipalité de Brétignolles-sur-Mer continue de dilapider l’argent public pour un projet de port qui ne verra jamais le jour. Cette acquisition porterait à 5,3 millions d’euros l’argent engagé pour le seul projet de port, à la charge du contribuable Brétignollais. Cela est d’autant plus scandaleux que la dette municipale ne cesse d’augmenter. A fin 2011, l’endettement de la commune s’élevait à près de 12 millions d’euros (11 952 000 €), soit près de 4 années de recettes fiscales (taxes d’habitation + taxe foncières sur le bâti et le non bâti) qui se
sont élevées en 2011 à 3,176 millions d’euros. (Source : http://alize2.finances.gouv.fr/communes/eneuro/tableau.php?icom=035&dep=085&type=BPS&param
=5

=5 )
En conséquence, L’association La Vigie saisit immédiatement le Tribunal Administratif par le ministère de son avocat, afin de demander l’annulation de la délibération du conseil municipal du 10 octobre 2012 qui autorisait l’acquisition de la ferme de la Normandelière, pour un coût manifestement trop élevé.

L’association La Vigie, Association de Veille Citoyenne et Ecologique de Brétignolles sur Mer, régie par la loi du 1er juillet 1901, a été créée le 10 avril 2003.
L’association La Vigie compte aujourd’hui plus de 1200 adhérents et elle a organisé, depuis l'été 2003, une pétition qui a recueilli plus de 5000 signatures de Brétignollais et de vacanciers. L'Association La Vigie a pour objet de protéger, de conserver et de restaurer les espaces, ressources, milieux et habitats naturels, les espèces animales et végétales, la diversité écologique, les sites, les paysages et le cadre de vie, le patrimoine culturel et historique, de lutter contre les pollutions et les
nuisances, et de manière générale, d'agir pour la sauvegarde de ses intérêts dans le domaine del'environnement. Ses actions sont empreintes d'un esprit de stricte neutralité vis-à-vis des formations politiques ou confessionnelles.
Contacts : Président : Nicolas Ducos - 06.85.63.52.76 www.la-vigie.org e mail : nonauportabretignolles@wanadoo.fr


Mercredi 31 Octobre 2012
Vendeeinfo
Lu 395 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010