Connectez-vous S'inscrire

L'image du jour : menotté, DSK fait face à la justice américaine

Dominique Strauss-Kahn est sorti du commissariat de Harlem après près de trente heures de garde à vue, menotté, dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 mai.



L'image du jour : menotté, DSK fait face à la justice américaine
Après plus de trente heures de garde à vue dans un commissariat de Harlem, Dominique Strauss-Kahn est réapparu en public, lundi 16 mai. Visiblement fatigué, menotté et entouré par des enquêteurs de la police new-yorkaise, DSK a été amené vers une destination inconnue après une nuit d'atermoiements lors de laquelle son audience devant la justice américaine a été sans cesse repoussée, avant d'être reportée. Il devrait finalement comparaître en audience préliminaire dans un tribunal de Manhattan lundi à 10 h 30, heure locale (16 h 30, heure de Paris), pour répondre aux accusations à son encontre. Une employée de l'Hôtel Sofitel, où a séjourné DSK, l'accuse "d'agression sexuelle, de séquestration de personne et de tentative de viol".

Devant la foule des journalistes, Dominique Strauss-Kahn n'a pas dit un mot. "Il a l'intention de se défendre vigoureusement contre les accusations et il dément toute mauvaise conduite", a déclaré un de ses avocats, Benjamin Brafman, ajoutant que son client plaiderait "non coupable". M. Strauss-Kahn "est fatigué, mais il va bien", a ajouté William Taylor, son autre avocat. Il a précisé que "(son) client avait, de son plein gré, accepté de nouvelles analyses", ce qui a retardé sa comparution.

La police de New York a notamment obtenu un nouveau mandat pour examiner les vêtements du patron du FMI à la recherche de nouvelles traces d'ADN, qui pourraient être "des cheveux ou du sperme". Elle souhaite également obtenir un autre mandat pour réaliser une fouille corporelle. Selon une porte-parole des autorités new-yorkaise, le patron du FMI ne bénéficie pas de l'immunité diplomatique.
Lundi 16 mai 2011, 19h58: revers d'importance pour DSK: la juge Melissa Jackson a décidé de l'incarcérer, refusant sa libération sous caution. Dominique Strauss-Kahn est sous le coup de sept chefs d'accusation pour crime sexuel. La peine peut aller jusqu'à 74 ans de prison. Le directeur général du FMI a nié les accusations portées contre lui, et sa défense a promis que "la bataille ne fait que commencer".


Lundi 16 Mai 2011
Vendeeinfo
Lu 908 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017 | Elections europénnes 2019 | Elections municipales 2020


Les News


L'actu politique nationale



Présidentielles 2012 avec Le Point .fr