Connectez-vous S'inscrire

Grève des enseignants mardi 31 janvier

Les prin­ci­paux syn­di­cats d'enseignants appellent à la grève demain mardi 31 jan­vier 2012 pour pro­tes­ter contre les sup­pres­sions de postes pré­vues pour 2012 et le pro­jet de réforme de l'évaluation des enseignants.



Ce mardi 31 jan­vier 2012 est une jour­née d'action et de mani­fes­ta­tion pour les per­son­nels de l'Éducation natio­nale. Lancé par le Snes-FSU, prin­ci­pal syn­di­cat des col­lèges et lycées, le mou­ve­ment de contes­ta­tion a été rejoint par les sec­tions éduca­tion des fédé­ra­tions syn­di­cales CGT, SUD et FO (le SE-Unsa et le Sgen-CFDT n'appellent pas à la grève). Cette jour­née d'action est égale­ment sou­te­nue par la Société des agré­gés.

Les syn­di­cats pro­testent contre la sup­pres­sion pro­gram­mée de 14.000 postes dans l'Education natio­nale. Dans le pre­mier degré, 7.500 postes doivent être sup­pri­més à la ren­trée 2012 — dont quelque 2.500 postes de « Rased », les Réseaux d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté — alors que le minis­tère pré­voit 2.500 élèves sup­plé­men­taires à la ren­trée 2012. Dans le second degré, 5.600 postes sont concernés.

Les orga­ni­sa­tions syn­di­cales demandent par ailleurs le retrait du pro­jet de décret sur l'évaluation des ensei­gnants. L'actuelle double nota­tion (admi­nis­tra­tive par le chef d'établissement, et péda­go­gique par l'inspecteur régio­nal formé dans la dis­ci­pline de l'enseignant) serait rem­pla­cée par un entre­tien tous les trois ans avec le « supé­rieur hié­rar­chique direct » : le chef d'établissement en col­lège et lycée, « l'inspecteur com­pé­tent » dans les écoles.

Le taux de gré­vistes attendu dans le pre­mier degré, où les ensei­gnants sont tenus de décla­rer leur inten­tion de faire grève au moins 48 heures à l'avance, est de 12,83 % selon un com­mu­ni­qué du minis­tère. Dans les écoles élémen­taires, la loi du 20 août 2008 a ins­tauré un Service Minimal d'Accueil (SMA) en cas de grève : les enfants sont accueillis même si leur ensei­gnant est absent. Lorsque le nombre des ensei­gnants ayant déclaré leur inten­tion de faire grève est supé­rieur ou égal

Mardi 31 Janvier 2012 - 09:59
Vendeeinfo
Lu 533 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes