Connectez-vous S'inscrire

Les Sables Les Açores les Sables : Le départ de la deuxième étape de Horta aux Sables d’Olonne a été donné à 15h02 (heure française)

Les vingt-six solitaires savent qu’ils vont devoir composer avec du vent portant jusqu’à l’arrivée : un flux d’Ouest devenant fort dimanche devraient les propulser en moins d’une semaine !



Les Sables Les Açores les Sables : Le départ de la deuxième étape de Horta aux Sables d’Olonne a été donné à 15h02 (heure française)

Ca va pulser ! Car si les premiers cent milles vont dérouler à vitesse modérée, la suite se présente sous des auspices plus musclés : une dépression va rattraper la flotte dès samedi soir et générer des vents d’Ouest de plus de trente nœuds avant d’entrer dans le golfe de Gascogne. Mais pour s’assurer que les perturbations de l’archipel des Açores ne vont pas freiner la progression, les Mini devraient rapidement faire route au Nord-Est après être sortis du canal entre les îles de Faïal et de Sao Jorge. Avec une dizaine de nœuds de secteur Nord, les solitaires ont donc commencé par un long bord de près sous grand voile haute et foc solent et sur une mer belle.

Une sinusoïde comme trajectoire

Sous spinnaker dès la nuit tombée, la flotte des Mini va donc rentrer progressivement dans le match. Car au vu des prévisions météorologiques sur une semaine, les routages indiquent qu’il faudrait se décaler le plus vite possible des Açores pour attraper le flux d’Ouest qui passera sur le 40°30 Nord à soixante milles environ de Horta dès vendredi matin. Le rythme va s’accélérer alors avec quinze nœuds d’Ouest pendant toute la journée, puis une légère rotation au secteur Nord-Ouest devrait permettre aux solitaires d’incurver leur route vers le cap Finisterre avant de remonter progressivement en laissant passer dans leur Nord dimanche, une dépression assez creuse et vivace. Cette perturbation est à éviter car la pointe espagnole va compresser le flux pour le porter à plus de trente-cinq nœuds avec une mer forte. Mais normalement, les premiers solitaires seront encore à une centaine de milles de la péninsule ibérique, ce qui les empêchera de se faire trop brasser dimanche midi, au plus fort du coup de vent. La suite sera beaucoup plus paisible puisque l’anticyclone des Açores va se régénérer dès lundi après cette dépression, en s’étendant vers l’Europe et logiquement, c’est dans un régime modéré de secteur Nord-Ouest d’une quinzaine de nœuds que la flotte terminera cette deuxième étape dans le golfe de Gascogne.

C’est donc une route ondulatoire qui semble la plus optimale pour parcourir ces 1 270 milles et dès mercredi soir 20 août, les leaders pourraient être en approche de la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne… Mais en ce jeudi à 15h02, c’est le départ qui a été donné devant Horta, un départ où presque toute la flotte s’est présenté bâbord amures sous grand voile haute et foc solent dans un vent de Nord dix nœuds sur une mer plate. Des conditions idéales donc pour aller parer la pointe de Horta et viser le Nord de Sao Jorge, sous un ciel couvert. Après quelques minutes de course, Damien Guillou (Demi-Clé), Rémy Cardona (La Solidarité Mutualiste) et Charlie Dalin (Antalis) menaient la flotte avec Francisco Lobato (Looking for…) aux basques tandis que Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) prenait un départ prudent avec un ris dans la grand voile et quelques longueurs de marge. Ainsi, à part peut-être un petit contre bord aux abords de Sao Jorge ce soir, c’est au portant jusqu’aux Sables d’Olonne que cette deuxième étape s’annonce. De la glisse, enfin !

D'après www.lessables-lesacores.com

Jeudi 14 Août 2008 - 20:39
Vendeeinfo

Lu 388 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017