Connectez-vous S'inscrire

Le proto Pogo 40 S2 qualifié pour la Route du Rhum-La Banque Postale

5 jours et 5 nuits de mer, 2 dépressions, 1 mer croisée, jusqu’à 38 nœuds de vent et… 1 qualification pour la Route du Rhum en poche ! Voilà les chiffres gagnants décrochés la semaine dernière par Jean-Edouard Criquioche, skipper du Pogo 40 S2 « Groupe Picoty ». « Le bateau est sain, marin et performant », commentait le normand à son arrivée…



« Nous sommes super contents du bateau, c’était la première fois qu’il naviguait dans des conditions un peu musclées (le Pogo 40 S2 a été mis à l’eau mi-juin), il s’est très bien comporté, il est vraiment puissant, très raide, rien n’a cassé… Tout va bien », résume Jean-Edouard Criquioche.

À bateau pointu, motivation accrue !
Avec ses 1000 milles qualificatifs dans son sillage, le skipper du Groupe Picoty va désormais pouvoir se consacrer pleinement à la maîtrise des réglages de son proto. Epaulé dans un premier temps par le skipper Bruno Jourdren, puis conseillé par l’entraîneur Tanguy Leglatin, Jean-Edouard apprend vite à découvrir les finesses de son nouveau Class40 Groupe Picoty.
« Ce bateau est très pointu, chaque petit réglage a une influence sensible sur sa marche globale. Il faut régler en permanence. On a beaucoup travaillé en amont avec Bruno, maintenant, avec les explications de Tanguy, on progresse à vitesse grand « V ». Tout ce travail est très constructif. Il y a encore beaucoup à découvrir en termes de réglages mais le potentiel est bel et bien là, c’est très enrichissant et hyper motivant pour la Route du Rhum ! », précise le skipper.

Une autre approche de la compétition
Septembre, Octobre… Jean-Edouard Criquioche va exploiter à 100% les deux mois qui restent avant le départ de la Route du Rhum-La Banque Postale. Plusieurs skippers Class40, et pas des moindres (Thierry Bouchard, Tanguy de Lamotte, Pierre-Yves Lautrou, Sam Manuard, Yvan Noblet, Thomas Ruyant, etc.), vont avec lui se retrouver régulièrement à Lorient pendant cette période pour peaufiner réglages et manœuvres, acquérir un maximum d’automatismes pour gagner en confiance et en réactivité.
« Il n’y a plus de chantier technique à réaliser, on travaille désormais l’optimisation. On fait des speed tests, ça se passe très bien. C’est la première fois que je vais courir à la barre d’un bateau vraiment performant : c’est une toute autre approche de la compétition. Cela met une pression supplémentaire mais avec la sérénité de disposer d’un bateau rapide… Il y a un beau plateau en Class40 cette année, la Route du Rhum 2010 va être une très belle course ! »

Jacques, moteur en coulisse
Pendant ce temps, à terre, Jacques Fournier, co-skipper du Class40 Groupe Picoty, gère l’ensemble de la préparation technique et logistique. En coulisse pour cette épreuve, et en véritable « moteur » du Team Groupe Picoty, Jacques anticipe, gère sans cependant perdre une miette de la découverte technique du proto Picoty.

En attendant le coup d’envoi de la Route du Rhum-La Banque Postale le 31 octobre prochain, le team Groupe Picoty et plusieurs représentants du Groupe Picoty se retrouveront ce week-end, à La Trinité sur Mer, à l’occasion du « Happy Baie ».


Partager


Mardi 31 Août 2010 - 10:28
Vendeeinfo

Lu 924 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017