Connectez-vous S'inscrire



Sida : les Pays de la Loire au 8° rang national

La Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire sont les départements les plus touchés loin devant la Sarthe et la Vendée. Les cas de Sida sont rares en Mayenne



Sida  : les Pays de la Loire au 8° rang national
Alors que la Journée mondiale de lutte contre le Sida vient de se dérouler, il est intéressant de faire un point sur la séropositivité dans les pays de la Loire.

Loin derrière l’Ile de France, Midi-Pyrénées et Provence-Côte-d’Azur
En novembre 2008, l’Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire a publié un rapport sur la situation épidémiologique dans la région en 2007.
Le nombre de découvertes de séropositivité au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) a été estimé, en 2007, par l’Institut de veille sanitaire dans la Région à 176 alors qu’il était de 188 en 2006, ce qui place la Région des Pays de la Loire au 8e rang des régions les plus touchées de France.
L’Ile de France arrive largement en tête (247 cas par million d’habitants) devant le Midi-Pyrénées (94), Provence-Côte d’Azur (91). Les Pays de la Loire ont 54 cas par million d’habitants et la Bretagne seulement 35.

21 nouveaux cas en Vendée
L’analyse par département permet aussi de constater une forte différence. Les découvertes de séropositivité au VIH par département de domicile ont été de 92 en Loire-Atlantique, 42 dans le Maine-et-Loire, 23 en Sarthe, 21 en Vendée et seulement 4 en Mayenne.

Autres chiffres dans la Région
L’étude permet également de savoir :
+ Par sexe : les hommes sont les plus touchés (70 % des séropositifs).
+ L’âge : 69 % des séropositivités découvertes concernent les 20-39 ans chez les femmes alors que 64 % des cas se concentrent entre 30 et 49 ans chez les hommes.
+ Les modes de rapport : les modes de contamination les plus fréquents sont les rapports hétérosexuels (51 %) et les rapports homosexuels (46 %). Si la presque totalité des femmes ont été infectées par rapport hétérosexuels, les hommes le sont le plus souvent par des rapports homosexuels (65 %).
+ La nationalité : 76 % sont de nationalité française et 20 % d’un pays de nationalité d’Afrique subsaharienne. Les femmes de la région, qui ont découvert leur séropositivité en 2006-07, sont dans 45 % des cas d’Afrique subsaharienne ; seulement de 9 % chez les hommes.

400 séropositifs en Vendée
Fin 2007, la Vendée comptait près de 400 séropositifs. La moitié de ces personnes sont des hétérosexuels et la tranche d’âge principale est celle des 35 à 50 ans.


Lundi 8 Décembre 2008 - 13:29
Guy-André Coquet

Lu 2940 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017