Connectez-vous S'inscrire

Municipales 2014 : le Front National sera présent dans trois communes de Vendée

La Vendée, « terre de mission » pour le Front National, revendique à ce jour 600 adhérents dans le département.



Louis Aliot, vice-président du Front national, ici, à Aubigny ce samedi
Louis Aliot, vice-président du Front national, ici, à Aubigny ce samedi
Le Front National sera présent aux municipales de mars 2014 en Vendée avec Brigitte Neveux (secrétaire départementale de la Vendée) à La Roche-sur-Yon, Patricia Laroche (gérante d'un commerce à Olonne-sur-Mer) à Talmont-Saint-Hilaire et José Feray (retraité, ancien artisan) à Angles.
Louis Aliot, vice-président national du FN, en visite au repas du Front vendéen d’Aubigny ce samedi, a précisé qu’il s’agissait « d’un enjeu national ».

A la Roche-sur-Yon, la présence du Front National est une première. "L'objectif est d'être au 2ème tour et d'avoir des élus au Conseil Municipal" souligne Brigitte Neveux. "On a beaucoup progressé en Vendée. Aux dernières élections, notamment législatives, on a multiplié par 4, voir par 5 les résultats par rapport à 2007. A Talmont ainsi qu'à Angles, on fait de très bons scores."
Le Front National n'a pas encore monté de liste aux Sables d'Olonne. "Le fait de me présenter n'est pas exclut", annonce Danièle Vouzelleau, la déléguée sablaise. "Ce n’est pas l’envie qui nous manque mais il y a déjà trois listes de droite. Je suis d’ailleurs sollicitée par deux d’entre elles."

"Les Français vont pouvoir voir l'honnêteté de leurs élus locaux puisque manifestement ils rejettent, a priori, toute alliance possible avec nous", indique Louis Aliot. "Aujourd'hui, l'impact de Marine Le Pen dans l'opinion est suffisamment important pour voir les dégâts que ça provoque dans les forces politiques anciennes et traditionnelles que ce soit l'UMP ou le Parti Socialiste dans les élections partielles qui ont eu lieu. Puisqu'on se rend compte que quand il y a un second tour, les électeurs du 1er, même socialistes, se reportent sur un candidat avec aisance sur un candidat du Front National. C'est une nouveauté. Je pense que ça aura des conséquences pour ces élections municipales, une conséquence directe, parce que nous souhaitons devenir le 1er parti lors des élections européennes à venir. Cette région qui a toujours été très difficile pour nous sera regardée de très près. Pour les cantonales et les régionales je pense que ce sera le grand retour des élus du Front National dans le grand Ouest de la France."


Dimanche 29 Septembre 2013
Vendeeinfo
Lu 1139 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017 | Elections europénnes 2019 | Elections municipales 2020




L'actu politique nationale



Présidentielles 2012 avec Le Point .fr