Connectez-vous S'inscrire


Recherche personnalisée


Mission patrimoine : 200 000 euros pour la Villa Charlotte aux Sables d'Olonne



La Mission Patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine en péril portée par Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, est heureuse de dévoiler le montant des aides accordées à chacun des 100 sites sélectionnés en 2021 pour les départements métropolitains et collectivités d’outre-mer. Les sommes octroyées par la Mission Patrimoine viennent compléter les aides publiques ou l’autofinancement pour atteindre la totalité du besoin de financement (dans la limite de
300 000 € par site).
La Fondation du patrimoine reversera cette aide aux porteurs de projet au fur et à mesure de l’avancement des travaux, sur présentation des factures. D’ici le 31 décembre 2021, 25,4 millions € seront reversés par l’Etat à la Fondation du patrimoine, issus de la quatrième édition du Loto du Patrimoine de FDJ. Sur cette somme,
7 millions € ont déjà été octroyés aux 18 sites emblématiques des régions lors des Journées européennes du patrimoine. Aujourd’hui, c’est une aide globale de 18,7 millions € qui est octroyée aux 100 sites départementaux. Depuis 2018, l’ensemble des ressources mobilisées par la Mission Patrimoine représentent plus de 100 millions €.
Quant aux monuments historiques protégés, ils perçoivent en parallèle des subventions du ministère de la Culture.
Nota bene : 4 sites, dont le projet de restauration n’est pas encore suffisamment prêt, sont reportés et feront l’objet d’une décision ultérieure.
Pour mémoire : l’appel à candidatures pour les projets départementaux est toujours en cours, et sera clôturé le 28 février 2022. Les projets doivent être soumis en ligne avant cette date pour être étudiés par les délégations régionales de la Fondation du patrimoine, à l’adresse suivante : www.missionbern.fr/signaler-un-site.
La mission patrimoine en bref
En septembre 2017, le président de la République a confié à Stéphane Bern une mission d’identification du patrimoine en péril et de recherche de nouvelles sources de financement pour le restaurer. De cette initiative est né le « Loto du patrimoine », dont le produit a été attribué à la Fondation du patrimoine.
Un partenariat a été établi par une convention pluriannuelle entre la Fondation du patrimoine, le ministère de la Culture et FDJ, renouvelée en 2021 pour une durée de 4 ans, pour organiser cette opération originale, qui a suscité dès son lancement l’engouement des Français : 4 500 sites en péril ont ainsi été signalés sur la plateforme participative www.missionbern.fr:// et des millions de joueurs participent chaque année, en jouant aux jeux de grattage et de tirage « Mission Patrimoine » de FDJ, à la sauvegarde du patrimoine. 627 sites, dont 72 projets emblématiques du patrimoine régional et 555 sites de maillage, ont ainsi pu bénéficier de la Mission Patrimoine depuis son lancement et plus de la moitié sont d’ores et déjà sauvés ou sur le point de l’être : 191 chantiers sont en cours et 145 sont terminés. Le succès de la Mission est le résultat de sa méthode participative et partenariale, qui garantit la qualité et la variété des projets de patrimoine local identifiés et dont l’intérêt patrimonial, culturel, économique et social est ainsi révélé au grand public.
Les projets sont sélectionnés par un comité présidé par Stéphane Bern et composé de représentants de la Fondation du patrimoine, de FDJ et du ministère de la Culture, qui se réunit deux fois par an. 18 projets emblématiques du patrimoine des régions de métropole et collectivités d’outre-mer et 1 projet par département sont retenus chaque année, selon 4 critères principaux : f l’intérêt patrimonial et culturel ;f l’état de péril f la maturité du projet ;f son impact sur le territoire et le projet de valorisation.
ANNONCE DES AIDES ACCORDÉES AUX 100 PROJETS DÉPARTEMENTAUX 2021 3
Pour ce faire, chaque année, les candidatures déposées sur le site www.missionbern.fr sont instruites par les délégations départementales et régionales de la Fondation du patrimoine, composées de bénévoles et de salariés. Le ministère de la Culture, au travers de ses directions régionales des affaires culturelles, participe à ce premier examen, en particulier des monuments protégés au titre des monuments historiques. Les associations de soutien au patrimoine, à l’instar de la Demeure historique, Vieilles Maisons Françaises ou Rempart, participent également en soumettant des projets et en relayant l’information auprès de leurs membres. Enfin le financement accordé grâce au Loto du patrimoine et aux autres ressources de la Mission est attribué par la Fondation du patrimoine, qui suit le bon déroulement des travaux et le respect des caractéristiques patrimoniales des lieux en lien avec les services de l’Etat.
image_12.png image.png  (39.74 Ko)


Lundi 20 Décembre 2021 - 17:04
Vendeeinfo
Lu 331 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes | Elections municipales 2020 | Brétignolles-sur-Mer | Elections présidentielles de 2022 | Elections législatives 2022



Galerie
La Course croisère des Ports vendéens juillet 2008
4.JPG
4.JPG
2.jpg


Journées européennes de l'archéologie les 18, 19 et 20 juin

Depuis 12 ans, les Journées européennes de l’archéologie (JEA) invitent le public à plonger dans le passé, à explorer les traces matérielles des sociétés depuis la .Préhistoire. Pendant trois jours, plus d’un millier de manifestations seront proposées à toutes et à tous partout en France : ouverture exceptionnelle de chantiers de fouilles, activités pédagogiques et ludiques, rencontres avec des chercheurs, découvertes de laboratoires, expositions, projections...

2021 : les « Coulisses de l’archéologie » se dévoilent
Cette année, les JEA font un focus sur les « Coulisses de l’archéologie », une sélection de propositions inédites, pour découvrir des lieux ou des collections inaccessibles aux publics : réserves de musée, coulisses d’exposition ou de
laboratoires, ateliers de création, musée en chantier… Au programme : les ateliers réalisant la réplique de la Grotte Cosquer, l’atelier de restauration du musée d’Arles antique abritant les célèbres enduits peints de style pompéiens du site de la Verrerie, la visite en avant-première du futur Musée Narbo Via à Narbonne, un squelette de mammouth au centre Inrap à La Courneuve, des moulages de pas d’enfants néandertaliens… Les visites se feront uniquement sur réservation et enjauge réduite.
Une dynamique européenne
En 2020, 28 pays avaient participé aux JEA et à l’opération numérique #Archeorama.En 2021, pour la troisième édition européenne, les JEA seront ouvertes à tous les pays du Conseil de l’Europe : 11 nouveaux pays ont rejoint la dynamique. Marcher sur les traces de notre passé lors des JEA, c'est enfin dépasser nos confins pour, partout
en Europe, profiter à nouveau des lieux culturels et patrimoniaux, et aller au contact des chercheurs et des acteurs du patrimoine archéologique.
Arte, un partenariat historique
Depuis leur création, les JEA bénéficient du partenariat de la chaîne Arte, qui consacrera, cette année encore, une programmation exclusive à l’archéologie le samedi 19 juin.
Ils soutiennent les JEA
La manifestation bénéficie du soutien de Bouygues Travaux Publics et des groupes Promogim, Demathieu Bard et Capelli.
Tout le programme et toutes les informations > journees-archeologie.fr
Suivez les JEA sur les réseaux sociaux #JEArcheo


Vendeeinfo
30/05/2021


Les archives de la Vendée